Caraïbes 1712 - le forum

Forum du jeu Caraïbes 1712
 
CalendrierAccueilFAQCaraïbes 1712MembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherWiki

Partagez | 
 

 Gang de Requins

Aller en bas 
AuteurMessage
Vincenzo Doria
Quartier maître
avatar

Messages : 930
Date d'inscription : 09/01/2012
Age : 37
Localisation : A l'Ouest

Infos
Nationalité: ???

MessageSujet: Gang de Requins   Mer 11 Déc 2013 - 16:32

Attablé dans la salle privée du Godet d'Argent, Vincenzo, habillé dans ses plus beaux atours, attendait ses compagnons en fumant une bonne bouffarde, avachit en équilibre sur sa chaise, les bottes en cuir sur la table.
Tout en lui respirait le luxe et la suffisance.

Depuis leur chasse dans les Bahammas, et son départ pour les environs de Habana, il n'avait pas vu nombre de ses gars, et réfléchissait dru aux sujets qui devraient être abordés.

Mais une assemblée de pirates? On avait pas vu ça depuis des lustres, qu'est ce qui lui avait pris? L'idée ne l'enchantait guère au demeurant, en revanche le Great White n'était pas fou. Pour garder un semblant de cohésion, il lui faudrait paraitre un vrai seigneur. Un soupçon de concession par ci, une pincée de partage par là. Un saupoudrage de république par devant, des ficelles de vieux singe par derrière.... sans oublier un brin de crainte pour tous. Claquant des doigts, le pirate héla vers le zinc:


"Taulier, j'ai le gosier qui gratte, ouvre moi donc le planteur que je t'ai refilé tout à l'heure...."

"Tout de suite Monsieur Doria, à votre service Monsieur Doria!"

Un bruit suspect troubla le calme ambiant:

"Carlos, avoue t'as mangé des fayots? "

"Hein chef?"

Le colosse en faction à côté de la porte allait poursuivre, mais le patron déboula pile poil à ce moment, manquant de peu de renverser le verre.


"Ola doucement patron, ça serait dommage de renverser un rhum que j'ai piqué à un vieux capitaine Français, qui plus est sur une chemise à la dernière mode de Fontainebleau. Je serai obligé de te faire payer ça...mais.....c'est toi?"

"Suis je suspect Monsieur Doria?"

"Non mais avouez bon sang un vent comme ça y'a de quoi en être fier! Mais ça peut être que not' Carlos."

"Mmmm...."

"Allez revendiques donc sa paternité."

"Gné?"

"Faudrait penser a lui trouver un nom héhéhé."

Mort de rire par sa propre blague, notre héros fut pris d'une quinte de toux en recrachant sa fumée, et faillit s'étaler par terre.
Vexé par sa maladresse, il siffla le rhum cul sec, et fit signe qu'on lui apporte la bouteille. Le second verre, il allait se le savourer....


"Bon qu'est qu'ils branlent les baltringues? Pour se farcir du rosbeef ou aborder de la barcasse y a du monde, mais quand il faut être à l'heure y a plus personne!"

Soudain, la porte de la taverne s'ouvrit sur....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mors Slayer
Mousse
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 14/09/2013

Infos
Nationalité: Pirate Pirate

MessageSujet: Re: Gang de Requins   Mer 11 Déc 2013 - 16:53

Soudain, la porte de la taverne s'ouvrit sur la tête d'un malheureux passant qui croisa par malchance Mors Slayer un pirate surpris de voir un visage qui lui est pas inconnu et l'appelle par son surnom :


"tien donc c'est toi Vincenzo??? que fait-tu tout seul dans un coin hein ??? t'attend une jolie biche sorti tout droit d'espagne ? !!"


Mors s'installa a coter de Vincenzo mais se dernier lui répond toujours pas :


"hé ben alors ta donner ta langue au chat ??? ne parle pas si tu veut !!! Tavernier Apporte 4 échoppes de ton meilleurs Rhum !!!!"


"tout de suite monsieur Slayer"


mais au même moment le Tavernier se fait bousculer par.....


Dernière édition par Mors Slayer le Mer 11 Déc 2013 - 17:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joach
Maître de Jeu
avatar

Messages : 1902
Date d'inscription : 05/06/2011
Age : 46

Infos
Nationalité: Espagnol Espagnol

MessageSujet: Re: Gang de Requins   Mer 11 Déc 2013 - 17:13



Walter faisait son entrée, comme une furie. Le pas alerte, le visage rougit par la colère.
On le connaissait souvent dans cet état, signe que les choses n' allaient pas comme il le désirait...

" Tavernier ! C' que t' as d' plus fort et en grande quantité !!! "

" Vincenzo... ??? Depuis l' temps qu' on t' a pas vu j' étais pas sûr de t' reconnaitre, l' ami ! Ooops... Pardonne cette familiarité...Chef !!! Parait qu' c' est toi l' grand chef de cette meute de minables !
Tu tombes bien, j' vais t' en causer deux minutes !

Une meute... Tu parles, c' est une légende ! Tu peux toujours leur dire de prendre tel cap, ils en ont rien à foutre !!! Ils n' en font qu' à leur tête tes pingouins ! Y a pas un de ces trous du cul qu' est capable de prendre une plume pour répondre à mes missives quand j' essaye de les organiser un peu !
Vas y que j' pars à l' Est et moi à l' Ouest, j' ai jamais vu une organisation aussi pitoyable !"


Remarquant la présence de Mors, Walter s' avance d' un air menaçant...

"ça t' fait marrer toi ??? T' étais où toi aussi ? J' t' ai pas vu répondre à mes consignes non plus, trou du cul ! J' vais t' faire passer l' envie d' rigoler, moi !

Walter saisit le col de Slayer quand...

_________________________________________________

" C' est mieux que si c' était pire ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
potter
Gabier
avatar

Messages : 175
Date d'inscription : 13/06/2011

Infos
Nationalité: Espagnol Espagnol

MessageSujet: Re: Gang de Requins   Mer 11 Déc 2013 - 17:37

La porte n’avait pas eu le temps de se fermer qu’un chien, un magnifique labrador noir, faisait son apparition dans son embrasure, aboyant dans la direction des deux capitaines qui s’empoignaient…  Potter arriva à sa suite.

- Tout doux Falco, tout doux… Le chien se calma et avança du même pas que son maitre, la queue toujours dressée, en alerte.

Le jeune capitaine, ses cheveux d’un noir de jais lâchés sur ses épaules encadraient un beau visage aux traits fins dont les yeux gris semblaient tout voir en même temps, portait une chemise blanche dont les manches étaient retroussées. Il avait passé par-dessus un une veste en cuir sans manche. Il portait des bottes qui le remontaient jusqu’aux genoux par-dessus un pantalon en toile noire. Sur son flanc, on pouvait apercevoir une rapière blanche de bonne facture et un coutelas plutôt long, alors qu’était accrochée à son dos grâce à une sangle, une pétoire ouvragée qui pouvait faire de grands ravages sur une petite distance... L’homme était visiblement paré au combat.    

Il entra dans la taverne en prenant soin de fermer la porte derrière lui. Mieux valait éviter que la populace ne voie à quel point les Sharks pouvaient être désunis, par moment…

- Calmez-vous les gars, chaque chose en son temps… Même si je dois dire que je suis plutôt d’accord avec l’ami Walter. On a du pain sur la planche parce qu’on est proche du ridicule pour le moment.

Il fit une courte pause :

- Walter, lâche-le… Attendons  la présence de chaque Sharks pour débattre de tout ce qui est prévu.  
Il posa calmement sa main sur l’épaule de son confrère très énervé.

- Asseyons-nous et buvons un coup ?

Il montra une chaise et se dirigea vers l’autre. Son chien le suivit et s’assit à ses côtés.  Une fois assis, il lâcha :

- Ceci dit, Mors, Doria… Content de vous revoir, je vous ai cru mort, depuis le temps que je vous avais plus, ni vu, ni lu…

Un petit sourire en coin naquit sur le visage angélique du jeune homme qui ne pu réprimer une grimace et un cinglant :

- Putain, ca pue ici, non ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincenzo Doria
Quartier maître
avatar

Messages : 930
Date d'inscription : 09/01/2012
Age : 37
Localisation : A l'Ouest

Infos
Nationalité: ???

MessageSujet: Re: Gang de Requins   Mer 11 Déc 2013 - 17:47

Le Great White salua chaque entrée de ses compagnons en soulevant sa coiffe à plumes.

"Chef, je casse la tête du morveux?"

Carlos s'était approché de Mors avec un gourdin à la main. Doria sembla hésiter, mais finit par sourire:

"Pas la peine avec la mauvaise herbe, ça repousse toujours. Pour ta gouverne minot, ma langue je la donne qu'aux chattes. Mais je met ma pogne au feu que tu sais même pas ce que c'est qu'un clito...."

"C'est quoi chef?"

"Attend Carlos...je m'en souviens plus, je l'avais sur le bout de la langue."

Le rire de Vincenzo retentit une nouvelle fois, accompagné d'une quinte de toux.

"Mais revenons à nos mout..requins....ça vaut aussi pour toi Walt', tout doux. On va essayer de pas s'estourbir avant que tout le monde arrive....surtout que notre bande de baltringues, elle fout les jetons à toutes les Caraïbes."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balther Moonchild
Mousse
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 05/10/2013

Infos
Nationalité: Pirate Pirate

MessageSujet: Re: Gang de Requins   Mer 11 Déc 2013 - 17:53

Ça avait gueullé fort dans la taverne. Si fort que Balther qui jusqu'ici avait marché d'un pas rapide s'était arrêté un instant. Faut dire que depuis quelques jours en mer c'était le boxon. Les requins, tentant tantôt de rejoindre tel groupe, tantôt un autre n'arrivaient plus à rien. A tel point que sur la carte l'itinéraire parcourus formait de pathétiques zigzags et parfois même des demi-tours venus d'ailleurs. Une tel chienlit que les hommes commençaient à se foutre de sa gueule dans son dos...

La colère qui avait porté ses pas plus vites que le vent ne l'eut fait jusqu'au Godet d'Argent s'était volatilisée en entendant les invectives proférée depuis l'intérieur. Soudain Balther prit conscience des ses testicules...Format raisins secs ! Là s'en était trop, recevoir des directives toutes plus farfelues les unes que les autres, les moqueries de son équipage, les missives sans réponses, et maintenant lui qui se retrouvait aussi courageux qu'une jouvencelle. D'une manière ou d'une autre tout était lié et il fallait régler cette histoire au plus vite, fuir cet entretient équivalait à s'accepter pendu. Et ça jamais. Il faut dire que Balther avait toujours abhorré la perspective d'être pendu par des nationalistes. Pendu par des gens que l'on respecte passe encore mais par ces andouilles; ah non ! Et pendant qu'il pensait à tout cela il ne remarqua même pas Potter qui lui passait devant.

C'est donc le regard résolu et la mine patibulaire qu'il entra d'ans la taverne. Tout à ses nouvelles résolutions il ne fit pas attention au mobilier et se prit les pieds dans une chaise pour s'étaler de tout son long sur le plancher.

«Foutre-pute ! »


Furibond il se relevât d'une traite avant même que les rires puissent commencer et gueulât aveuglé par la colère :

« La guigne bordel ! Voilà ce que nous apporte nos conneries ! Ça fait des jours qu'on attrape rien et qu'on fait marrer tout les poissons de la caraïbe. A force d'agir comme des cons forcément que la poisse va nous retomber dessus. »

Fort d'une logique imparable il crachât par terre et s'apprêtait à continuer au moment où...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugues de Nozeroy
Gabier
avatar

Messages : 445
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 54
Localisation : ile de france

MessageSujet: Re: Gang de Requins   Mer 11 Déc 2013 - 20:27

La porte s’ouvrit de nouveau avec fracas ….

Un homme de bonne prestance, le port bien haut, tout dans son attitude désignait sa noble naissance, entra dans la taverne, il paraissait furieux même sa noble éducation ne pouvait cacher son fort courroux

"Quel est le rejeton de poutrelle ...... qui a ancré son rafiot sur le quai des pendus ???"

"Quel est le faquin qui a encore manœuvré sa barcasse comme un vil gougnafier ???"

"Quel est la mortecouille de capitaine qui est rentré dans mon navire ???"

"Quel est donc ce résidu de basse fosse qui m’a arraché ma figure de proue ???"

"Par Saint Couillebeau, J’attends une RÉPONSE et VITE …."


En hurlant ses mots Hugues posa ses pistolets sur la table devant lui et s’assit à califourchon sur une chaise près à faire feu sur le fils de fot-en-cul qui se dénoncera ….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piotr Curtiss
Gabier
avatar

Messages : 480
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 31

Infos
Nationalité: Pirate Pirate

MessageSujet: Re: Gang de Requins   Jeu 12 Déc 2013 - 11:47

Dans l'embrasure de la porte apparut Piotr. Ce dingo gredin portait sur l'épaule droite un objet encombrant, et suspendue à sa main gauche, un petit baril qu'il leva en l'air en entrant :

- Salut la compagnie ! J'suis pas v'nu les mains vides ! à vous entendre vous égosiller depuis l'autre bout de la ruelle, je me suis dit qu'on en aurait tous besoin.

Il s'approcha de la table des Sharks et y lacha le baril qui fit rebondir tous les objets s'y trouvant déjà posés.

-Et j'ai même ramené de la belle compagnie ! Matez-ça comme elle est gironde cette coquine !

Il posa l'objet encombrant en position debout devant lui. Une figure de proue représentant une femme.
Il embrassa bruyamment la dame de bois sur la joue :

-J'vais l'appeler Marie ! Elle est comme tombée du ciel sur mon pont ! Allez Marie, n'fait donc pas tant manières, couche toi là !

Il ponctua sa phrase en mimant un coït avec un rire gras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antresharks.forumactif.org/
Hugues de Nozeroy
Gabier
avatar

Messages : 445
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 54
Localisation : ile de france

MessageSujet: Re: Gang de Requins   Jeu 12 Déc 2013 - 14:09

Hugues faillit s’étouffer de rage  en voyant la prestation du nouvel arrivé, la vision d’horreur qui se déroulait sous ses yeux le dégoutait au plus haut point, surtout qu’en plus cette figure de proue représentait le visage de sa défunte mère.
En plus d’avoir saccagé son navire ce vaurien se permettait de salir la mémoire de ses ancêtres, ce fut plus fort que lui, il pris un des pistolets posés sur la table et le dirigea vers Piotr..

"Faquin, Bec à foin, Chancre-mou, Cloporte, Jean-foutre.  Je vais te montrer qui c’est Hugues, aux quatre coins de Mona on va le retrouver, éparpillé par petits bouts, façon puzzle, je vais te le travailler en férocité ce mécréant."  Hurla Hugues en appuyant sur la gâchette.


"Puiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiffffffffffffffff ", le coup ne partit pas surement dût a une poudre trop humide ….

Déconcerté et ne pouvant plus contrôler sa fureur Hugues lança le pistolet en direction de sa victime qui alerté par les hurlements d’Hugues eut juste le temps de voir le projectile arriver vers lui et il put esquiver le pistolet tel un torero castillan.

Piort maintenant se trouvait a quelques mètres d’Hugues et le fixait avec stupeur il ne comprenait apparemment pas ce qui se passait.

En appliquant un vieil adage « La psychologie, y en a qu'une : défourailler le premier »  Hugues saisis son second pistolet et le dirigea dans la direction de Piotr.

BLAAANNNNNNNnnnnnnnnnnn….
.  Cette fois ci le coup partit.

En même temps qu’un silence de mort, une épaisse fumée blanchâtre avait envahis la pièce.

La fumée commençait à se dissiper doucement,  laissant apparaitre Piotr debout comme figé, le regard hagard….

La balle avait frôlé sa tête de tellement près qu’elle avait au passage emporté un morceau du lobe de son oreille gauche, celui-ci encore abasourdi n’avait même pas sentit la douleur  il était encore comme anesthésié par la violence et la rapidité de l’action.

"Corp-Dieu…..   Encore raté"… hurla Hugues en pensant dans son for intérieur  « On ne devrait jamais quitter Tortuga … »

De dépits il lança son second pistolet vers Piotr….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincenzo Doria
Quartier maître
avatar

Messages : 930
Date d'inscription : 09/01/2012
Age : 37
Localisation : A l'Ouest

Infos
Nationalité: ???

MessageSujet: Re: Gang de Requins   Jeu 12 Déc 2013 - 14:51

Excédé par ses comparses, Doria, jusqu'ici très calme finit par se lever. BAAAAAAAAOUUUUUUUUUUUMMMMM! Vincenzo venait de dégainer, et refroidir le taulier sans aucune raison. D'un ton nonchalant, le pirate reprit:

"Voilà, maintenant qu'on a nôtre quota de morts, on va ptet pouvoir se foutre à table?"

Ce second coup de feu, cette fois suivit d'un mort, venait de jeter un froid sur l'assemblée. Comme à son habitude, Vincenzo ne plaisantait pas, se fichant bien de la piètre vie d'un pauvre pebron. Tout dans son attitude montrait d'ailleurs que ça ne lui faisait ni chaud ni froid....

Carlos, qui se tenait près de son chef, se pencha pour relever Balther d'une seule main, qu'il souleva comme un fétu de paille. Le remettant sur pieds, Doria lui signe de s'assoir, ainsi qu'à tous les autres.
Saisissant son arme déchargée par le canon, il frappa la table de la crosse plusieurs coups:


"Je déclare ouverte la première assemblée des Sharks! Messieurs, pour commencer, à la bonne vostre!"

Levant son verre vers le ciel, Doria se l'envoya d'un seul coup au fond de la gorge, et le reposa violemment sur la table....


"Arrrrrhhh, bon! J'ai entendu vos premières...mm...récriminations, les uns envers les autres. Chacun va pouvoir dire ce qu'il pense, pasque des fois faut que ça sorte hein, et même mettre ses couilles sur la table si ça lui chante. Après tout ça vous regarde....mais soyez gentils les filles, chacun son tour.

Moi ce que je vois, c'est que notre bande de soiffards a pas perdu un navire depuis Davis qu'était raide bourré à la barre de son côtre face à la Flota, pis Berni par un manque de cul pas croyable devant la Vega. Depuis ce temps là, on a maravé tout ce qui passait à portée, et y en a eu pour tout le monde.
Chacun a travaillé pour la meute, et la meute lui a rendu la pareille..la preuve, personne ne navigue à ce jour chez nous en coquille de noix.
Enfin, même sans naviguer en formation de bataille comme je vous y ai entrainé y a trois mois, on reste très efficaces, non? Alors quoi, vous battre bien rangés en rang d'oignons comme ces cons de militaires.....enfin...non ces foutus nationalistes.... qui devraient, mais qui savent pas le faire, ça vous manque tant que ça?"

Rallumant sa pipe, Vincenzo rajouta:


"La parole est à ma droite."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mors Slayer
Mousse
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 14/09/2013

Infos
Nationalité: Pirate Pirate

MessageSujet: Re: Gang de Requins   Jeu 12 Déc 2013 - 20:33

profitant du discours de Vincenzo, Mors sorta sa gourde d'urgence remplis de Rhum, buvant un bon coup sec écouta par la même occasion Vincenzo et lui répond :


"hein..quoi ??? pourquoi tu nous parle d'oignons et des nata..nata........natata......MERDEUH des nationalistes ? ses marins d'eau douce ne peuvent rien faire face a nous voyons HIC !!!!!! ont le sais tous que trop bien HIC !!!!!!!!!! "


soudain Mors sort un coutelas de sa botte et la plante sur la table en criant :


"PAS DE PITIÉ PAS DE QUARTIER POUR SES MISÉRABLES CLOPORTES ONT LES BOMBARDES !!!! ONT LES ABORDES !!!! ONT LES DÉCOUPES !!! ONT LES DÉTROUSSES !!!! ET HIC..............."

MORS tomba de sa chaise mais se relève très vite pour y ajouter :

"bref vous avait compris quoi HIC !!!"

il reboit de sa gourde puis laissa la parole au autres Sharks.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piotr Curtiss
Gabier
avatar

Messages : 480
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 31

Infos
Nationalité: Pirate Pirate

MessageSujet: Re: Gang de Requins   Jeu 12 Déc 2013 - 23:38

Piotr blanc comme un linge propre, hissa son drapeau de meme couleurs, laissa choir la dame de bois et pris place autour de la table assez éloigné de Hugues.

Il décrocha une petite bourse de sa ceinture qu'il vida sur la table.
Un jeu d'osselets rebondit sur le plateau usé avec des notes morbides.
Il n'avait manifestement pas pris conscience que son oreille degoulinait de sang sur son epaule .
Il commenca une partie tout seul en commentant sa bonne ou mauvaise adresse d'une ou deux exclamations tandis qu'autour de lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antresharks.forumactif.org/
potter
Gabier
avatar

Messages : 175
Date d'inscription : 13/06/2011

Infos
Nationalité: Espagnol Espagnol

MessageSujet: Re: Gang de Requins   Jeu 12 Déc 2013 - 23:43

Cette assemblée bruyante, étrange, extravertie et dangereuse s’était enfin calmée, si on pouvait dire cela comme ça… Après le coup d’éclat de Doria, faute d’en faire en mer, fallait bien qu’il en fasse dans une taverne, tout le monde avait pris place autour de la table de manière plus ou moins civilisée…

Néanmoins, Tous les visages étaient encore marqués par leurs traits initiaux : colère, folie ou simplement idiotie, on avait face à nous tout un panel des expressions corporelles possibles chez l’être humain. Même le magnifique labrador de Potter était sur le qui-vive, lui qui sentait l’air ambiant crépiter de tensions malsaines.

Il s’apprêta à prendre la parole lorsque Mors, qu’il voyait presque pour la première fois, se leva et partit dans des élucubrations tant saugrenues que malvenues… Potter décrocha vite du discours mais ses yeux gris ne lâchèrent pas l’énergumène complètement ivre.

Sans avoir l’air d’y toucher, le jeune homme se leva, plaça délicatement sa main gauche sur la nuque du pirate, presque délicatement. Amicalement, il l’attira vers lui, comme pour un accolade avant d’accélérer petit à petit le mouvement… La soudaineté de la manœuvre et le taux d’alcool dans le sang de Mors n’aidant probablement pas, il ne réagit que bien trop tard, sa tête se trouvait déjà collée à la lame qu’il venait de planter dans la table.

Falco aboyait maintenant, Potter le fit taire immédiatement.

"- Tu vois, l’ami, je suis vraiment quelqu’un de gentil et de patient. Ça se voit hin oui ? Mais bon… Faut pas exagérer non plus… Enfin, estime que t’as eu de la chance, parce que t’es passé à deux doigts de te faire abimer bien plus méchamment que ça par certains de nos confrères ici présents. Fais-moi confiance ! Ta folie t’a déjà fait frôler la mort en mer… N’apprendras tu pas de tes erreurs ?"

Il lâcha doucement le pirate qui reprenait doucement ses esprits. Il se dirigea vers le bar en enjambant le cadavre de feu le tenancier et s’approcha de la jolie serveuse, apeurée… Il la regarda, son air avait totalement changé, plus aucune dureté dans le regard, juste un charme fou, lui sourit et lui dit d’une voix suave…

- Approche toi, ma belle, ne t’en fais pas, j’suis pas fait du même bois que certains, je ne te ferai aucun mal, tu as ma parole…

La jeune femme sembla se calmer et s’approcha du pirate qui lui susurra quelques mots à l’oreille. Elle rougit un peu et s’enfuit quelques instants dans la cuisine. Elle en revint avec un baril de vin rouge. Potter lui tendit une bourse pleine de piastres et dit tout haut :

- Tu me retrouves ou je t’ai dit. Ne t’arrête pas en chemin, tu ne transporte pas une babiole!

Il fit une pause se tourna et lâcha assez haut :

- BREF, revenons-en à nos moutons… Doria… On a plus perdu de navire, là, je suis d’accord, mais c’est dû à la faiblesse de nos ennemis plutôt qu’à notre force ! Enfin, pour le savoir, faudrait que tu sois là et que tu nous donnes des nouvelles… Pas que je te fasse un reproche personnel, mais on navigue par groupes de 3 ou 4, on dirait des poules sans têtes. S’en est risible !

Il fit une pause regarda l’assemblée :


- J’ai l’impression ici que certains sont analphabètes ! Ils ne savent pas dire où ils sont, ce qu’ils font… En mer, notre survie ne passera que par-là, sinon, dès que nous tomberons sur un ennemi coriace, nous perdrons des éléments présents autour de cette table… Et ce n’est pas ce que nous voulons n’est-ce pas ?! Et ce n’est pas en se disant qu’on est invaincus et invincible que l’on va résoudre nos problèmes…

Il se rassit, le sourire aux lèvres et se servit un verre du vin provenant du baril qu’il venait d’apporter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saskia
Gabier
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 25/09/2013

Infos
Nationalité: Pirate Pirate

MessageSujet: Re: Gang de Requins   Sam 14 Déc 2013 - 21:44

La porte du "Godet d'argent" s'ouvrit d'un coup sec.

– Ha, vous êtes là ! pfffff

Saskia venait d'entrer, cheveux ébouriffés, dégoulinante et essoufflée. Il émanait d'elle des effluves de musc poivré et de sueur. Elle était vêtue d'une magnifique cape en velours rouge des Indes orientales.

– IL EST OÙ CURTISS, CE SACRIPANT, JE VAIS LUI TORDRE LE COU.

Elle parcourut rapidement du regard la salle enfumée, sans même remarquer le cadavre à ses pieds, ni les autres Sharks qui la regardaient à la fois surpris et amusés.

– Je sais que tu es là, montre-toi faquin ! Je vais t'en foutre moi des tavernes "Au Minou joyeux".

Elle dirigea son regard vers Vincenzo Doria, qui restait coi et perplexe.

– Doria, tu sais où il est, je suis sûre. Il m'a fait arpenter toutes les ruelles de Mona ce vil gredin, pour apprendre finalement que la rencontre était ici, voilà pourquoi je suis à la bourre.

Comme personne n'osait intervenir, elle poursuivit :
– Mais j'ai de quoi lui faire passer l'envie de me ridiculiser pour toujours. Le "Minou joyeux" m'a donné un cadeau pour toi Curtiss.

Elle sortit de sa besace, un objet cylindrique en bois, d'un diamètre assez imposant, qu'elle tendit en direction de Piotr. Ce dernier commençait déjà à moins ricaner, dissimulé derrière les larges épaules de Walter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piotr Curtiss
Gabier
avatar

Messages : 480
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 31

Infos
Nationalité: Pirate Pirate

MessageSujet: Re: Gang de Requins   Lun 16 Déc 2013 - 13:41

Imperturbable, complétement fasciné par sa partie de jeu d'adresse, Piotr se parlait à lui-même au moment ou Saskia claquait à son tour cette fichue porte qui n'avait pourtant rien demandé à personne. Il eu alors un questionnement intérieur à propos des secrets de fabrications de ces dernières pour qu'elles soient aussi résistantes car tellement malmenées pendant leurs existences qui n'ont à priori pas d'autres but que de l'être à chaque entrée ou sortie d'un capitaine dans une de ces trous de basse fosse ou l'on a pour habitude de s'abreuver d'aventures et de rafraichissements tout autant poétiques.

Il releva donc le nez de sa partie d'osselets qu'il s'était confectionné quelques semaines plutôt sur la personne d'un officier Espagnol.
Il écouta avec une attention pieuse la tirade de Saskia et esquissa un sourire en coin à la mention de sa plaisanterie auprès de la donzelle.
Sourire qui s'inversa lorsqu'elle lui tendit ce mystérieux objet "cylindrique" qui ne devait pas laisser de bois certaines personnes de petite vertu. Il eut alors la répartie suivante :


-Vous faites erreur très chère, ici le godet d'argent, gardez donc votre outil de bois !

L'espinguouine devint comme caméléon dans sa tenue rouge, et jeta l'ustensile au visage de l'homme qui la cuisinait.

-J'aurais préféré une gifle... Mais ? Mais je saigne ?! Voilà que je souille mes draps en preuve du dépucelage de mon ouïe. Que cela fasse fois que vous avez désormais toute mon écoute. Mon cornet auparavant chaste vous est dévouée puisque vous y avez creusé un trou à votre mesure ! J'espère qu'il naitra de ce coup une relation plus sereine... Je me sens comme "réduit" à chaque contact avec vous !


Dernière édition par Piotr Curtiss le Lun 16 Déc 2013 - 15:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antresharks.forumactif.org/
Edward Davis
Mousse
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 14/09/2013

Infos
Nationalité: Français Français

MessageSujet: Re: Gang de Requins   Lun 16 Déc 2013 - 14:16

Comme à son habitude, Ed' arrivait encore à la bourre, à peine venait-il d'accoster qu'on lui proposa une bouteille de Rhum pour enfin saluer comme il se devait le retour sur terre après un long mois de rapine.

Ne pouvant refuser cet honneur il en profita pour picoler et c'est déjà bien éméché qu'il entreprit d'aller rejoindre les crapules que sont les sharks.

La pluie commençait à tomber quand il aperçu la porte du godet d'argent.

Tous les capitaines pirates déjà rassemblé et en train de discuter s’arrêtèrent quand ils entendirent une détonation venant probablement de l'extérieur et un trou dans la porte.

Un pauvre bougre se trouvant malencontreusement derrière celle-ci venait de s'prendre bastos et un râle aussi bruyant que chiant se faisait maintenant entendre.

La porte s'ouvrit avec fracas et Edward put enfin se mettre au sec.


"Bordel !!!!!!!!!!!!!!!!!!! La porte était verrouillé, c'est quoi S'BORDEL !!"

L'homme plutôt élégant malgré son ivresse avérée entra dans la taverne et scruta, les yeux à moitié ouvert le regroupement de personnes qui le dévisageaient du regard.

"Hmpfff, sont où les sharks M'sieur Dame ?"

A ces mots, les visages raidies par la haine se décrispèrent dans un élan de peur, un p'tit gars pointa du doigt le fond de la salle.
Edward lui fis un signe de tête pour le remercier de sa franche coopération et alla s'accouder au bar, juste le temps de pouvoir prendre une bouteille de rhum.

"Hééé, c'est qu'un gosier déséché c'est bien plus dangereux qu'un nationaliste en c'moment hin !"

Voyant sa blague incomprise, Ed' lâcha nonchalamment un petit rictus et se dirigea non sans tanguer dangereusement vers ses compagnons d'armes.

"Pirat', me voilà, j'espère que vous êtes pas trop en retard, et qu'vous avez pas commencé sans moi !"

Il prit une chaise et s'installa en face de Piotr, il ne put s'empêcher de remarquer son oreille légèrement abîmée et esquissa un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugues de Nozeroy
Gabier
avatar

Messages : 445
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 54
Localisation : ile de france

MessageSujet: Re: Gang de Requins   Jeu 19 Déc 2013 - 14:46

Hugues regarda l’assemblée, tous était la, parfait il allait pouvoir parler.

- Capitaines, j’ai une déclaration importante à vous faire, j’ai l’intention de quitter cette confrérie....

La stupeur se lisait sur les visages des convives, Hugues enchaîna

- Non Piotr rassure toi, même si je t’en veux pour cette histoire de figure de proue, tu n’en es pas la cause,  voyez-vous dans la nature les requins sont là pour nettoyer et réguler le gibier mais quand celui-ci ce fait rare il faut aussi que les requins se fasse plus rare, sinon il y aura un trop gros déséquilibre et le gibier disparaitra. Oui on est arrivé à ce point dés que nos voiles apparaissent l’horizon se vide, certes c’est flatteur cette réputation de tueur, mais où est l’aventure ou sont les folles batailles s’il n’y a plus de combattants. Donc laissons le gibier reprendre confiance, laissons-le se reproduire, laissons le pulluler et la alors nous nous rassembleront de nouveaux afin d’équilibrer ce milieu, nous sommes des prédateurs donc agissons comme des prédateurs, le gibier est rare le prédateur aussi.

Sur ses mots Hugues déposa sur la table son pendentif en forme d’arête de poisson, symbole des Shark, ce geste signifiait son renoncement, puis il se leva et pris la direction de la porte de la taverne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gang de Requins   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gang de Requins
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Film d'animation] Gang de requins
» Requins ?
» Pour le gang des Tractions ....et les autres aussi
» L'EQUILIBRE DES REQUINS de Caterina Bonvicini
» Le gang des mégères inapprivoisées ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Caraïbes 1712 - le forum :: La ville haute :: Par la plume et l'épée... [RP] :: Vos histoires au détour d'un chemin-
Sauter vers: