Caraïbes 1712 - le forum

Forum du jeu Caraïbes 1712
 
CalendrierAccueilFAQCaraïbes 1712MembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherWiki

Partagez | 
 

 La vigie et le Rhum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
wolfen
Mousse
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 23/09/2013

Infos
Nationalité: ???

MessageSujet: La vigie et le Rhum   Dim 4 Mai 2014 - 8:05

Cela faisait de nombreux jours que le HMS Arethusa naviguait en pleine mer avec ses compatriotes et quelques alliés Hollandais.
Tous ce passait comme prévu et la chasse à la grenouille se précisait annonçant dans les prochains jours de nombreux combats.
Comme à son habitude, avant le combat, le capitaine Wolfen autorisa la double ration de Rhum pour les hommes d'équipages à l'exception de la Vigie et des canonniers.
Avant un abordage il est toujours bon d'avoir des hommes de bon humeurs pour qui le combat n'est qu'un jeu.

Le capitaine Wolfen était dans sa cabine occupé et passait un agréable moment avec sa Rouquine lorsque son second tambourina à la porte.

"Capitaine !! Capitaine !!!!
Venez vite, les manœuvres ont commencés !!!"

"J'arrive, pas la peine d'hurler..."

Le capitaine grommela mais fini par sortir, la nuit commençait à tomber et de là où il se trouvait, il était très difficile de distinguer les différents pavillons.
Seule la silhouette des navires était reconnaissable.

"William !!!" hurla le capitaine à la vigie
"Combien de Navires et à quelle distance !!!"
"une dizaine capitaine !!!!!"
"Une dizaine... William, combien de navires ennemis !!!!"
Après quelques minutes...
"William combien de navire, bordel !!!!!!
"...3 capitaine !!!!"
"Quelle distance"
"... 1 nautique ...et...."
" Et ...!!!!!!!!!"
"un navire ennemi s'est approché d'un navire Hollandais et il semble vouloir l'agripper"

Le capitaine aurait déjà du se poser des questions mais il avait confiance en son équipage.
C'était la première fois que William n'était pas précis et qu'il devait attendre pour avoir les informations.

Bahoumm !!!!!

"Capitaine, L'ennemi a ouvert ouvert le feu !!!"

Le capitaine donna l'ordre de manœuvrer à son second pour apporter son soutien au navire Hollandais.
Le navire avança rapidement tout en suivant les indications de la vigie et se positionna de manière à pouvoir envoyer 5 à 6 coups de mitrailles.
Les torches commencèrent à s'allumer sur le pont de l'Arethusa, le Capitaine n'avait le temps de vérifier par lui même la position des navires, la nuit tombait et il était impératif d'ouvrir le feu rapidement.

"Tout le monde à son poste, ouvrez les sabords !!!!!"
"Feu !!!!!"
L'ordre fut donné  5 fois.
Wolfen s'approcha du bastingage et par réflexe leva la tête et remonta vers le haut du gréement... le pavillon qui flottait été Hollandais.
Il s’agrippa au bastingage tourna la tête vers son second en hurlant :
"STOP !!!! Arrêtez de tirer !!!........ Faites moi descendre la vigie immédiatement !!!!!!!!"

Les hommes ne comprirent pas pourquoi ils devaient s'arrêter alors que 3 coups avaient portés.
Lorsque William apparu devant le capitaine, il était évident que celui-ci était ivre.
Le capitaine demanda à ce qu'il soit mis aux fers pour deux jours et regarda son second qui baissa la tête.

Wolfen inspira profondément

"Messieurs, nous venons de tirer sur un Navire allié, j'en porte l'entière responsabilité en tant que Capitaine de ce navire.
Le prochain d'entre vous qui passera outre mes consignes et que je trouverais ivre à mon bord sera exécuté sur le champs !!
Nous venons de tuer 50 marins et de mettre le navire Hollandais à la merci des Français !!!!!!!"

Le Capitaine entra dans sa cabine avec son second en claquant violemment la porte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wolfen
Mousse
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 23/09/2013

Infos
Nationalité: ???

MessageSujet: Re: La vigie et le Rhum   Dim 4 Mai 2014 - 9:57

Le Capitaine Wolfen était en pleine discussion avec son second, comment éviter un incident diplomatique après une telle bavure qui risquait en plus d’entacher la confrérie des DFC.

"Bordel, qui est-ce qui m'a mis un abruti pareil à la vigie ? !! "
"C'est vous mon capitaine..."
Le Capitaine regarda son second qui était toujours de bons conseils et moins impulsif que lui.
"C'est vrai, tu as entièrement raison.
Je vais envoyer une missive indiquant que nous procèderons à un transfère d'équipage au levé du jour avec une indemnité financière plus que conséquente et ..."

Wolfen n'eut pas le temps de finir sa phrase que deux coups de canons résonnèrent et firent trembler le navire.
Les deux hommes se ruèrent sur le pont et quelle ne fut pas leur surprise de voir que les tirs provenaient du HMS Black Panther.

Tout en s'appuyant sur le bastingage, Wolfent secoua la tête de gauche à droite :
"Ce n'est pas possible, le sort s'acharne sur les DFC"

Heureusement les tirs cessèrent.
Le capitaine demanda à ce qu'une missive soit envoyée au capitaine Firmin et décida d'aller se reposer.
La suite des évènements pourrait bien attendre maintenant le levé du jour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Firmin Baton.
Gabier
avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 26/01/2014

Infos
Nationalité: Pirate Pirate

MessageSujet: Re: La vigie et le Rhum   Dim 4 Mai 2014 - 15:48

Les rayons d'un soleil de sang sombrant dans les flots tranquilles se luisaient dans l’œil mécanique de la longue-vue que le géant d'ébène pointait vers le Nord-Ouest.

L'équipage, l’œil encore rougit par la célébration de la victoire sur un navire de la couronne de France, et avait le bras lourd trahissant un excès de ratafia.

L'officier en second, fervent croyant vaudou, se confie au capitaine :

-"Vous n'auriez pas dû leurs permettre relâche avant l'anéantissement de la flotte complète des Frères de la côte et leurs acolytes au Lys. Célébrer une si piètre victoire nous attirera le mauvais œil capitaine !"

-"Le mauvais œil se cache dans chaque homme : il pétrifie le craintif et dans l’œil du couard, la main armée du combattant trouve la porte vers son âme. Qu'on leurs serve donc une nouvelle ration. Je vois de nombreux mouvements, et je veux qu'ils mettent du cœur à l'ouvrage. Qu'ils ne sentent plus la fatigue ! L'ennemi a profité de notre escarmouche sur la frégate légère de la Lady Dragon pour semer notre flotte. Nous devons attaquer avant que le soleil ne soit complétement noyé."

-"D'après les missives, votre ami le capitaine Wolfen les a déjà rattrapé en compagnie des Hollandais, nous devrions peut être attendre le levé du jour. Les Français vont prfiter de la nuit pour leurs fausser compagnie, et nous aurons peut être une occasion de les surprendre à notre tour".

-"Alors Wolfen devrait aller s'amuser sans nous ? Hors de question, rattrapez les, doublez la voilure et armez les canons de bâbord ! "

"La Panthère noire" quitta alors "le 1er fer de lance", nom de code du groupe de 4 navires dont Jean-Firmin Baton avait pris la tête pour mettre hors d'état de nuire la Frégate retardataire. Les capitaines Faya, Susan Cudris, et un jeune loup prometteur  que le neg' marron avait pris son son tutorat du nom de De Vitrac s'étaient vus félicités par toute la flotte improvisée de Hollandais et d'Anglais.

Une fumée épaisse répandait l'odeur de la poudre au dessus des flots, des débris de bois et de toile heurtaient la coque de la Panthère et les rayons du soleil venait titiller la vue.


Dans le vacarme des coups de canons, la voix rauque de Baton se fit entendre comme une salve de plus :
-"Là! Approchez vous de ce navire, et préparez vous à faire feu !"

La Hyène se trouvait déjà sur bâbord avant, hélas la Panthère n'avait pas bondit assez et se trouva distancée, révélant le "Bertha", frégate Hollandaise de Van Castel et le "HMS Arethusa" dirigé par le camarade Wolfen.

-"C'est une véritable jungle de voiles capitaine, qui devons nous approcher au juste ?!"

Plusieurs salves vinrent illuminer la mer et enfumer le champs de bataille. Le HMS Arethusa faisait feu sur le navire Hollandais et la Hyène profitait de la panique pour se faire la malle.

-"La Hyène rit de la panthère et le loup mord les mollets de Bertha aux taches de rousseur. Bientôt Wolfen aura les joues plus rouges que son uniforme. Rougissons lui les fesses pour un portrait monochrome. Ouvrez le feu maintenant !"

Le maitre canonnier Barns, recruté de Kingston, pestait que le soleil si bas en Ouest empêchait de viser correctement. Deux salves fauchèrent bas la coque de l'Arethusa et à travers des sabords la mitraille fit saigner 12 crocs mortellement.

Le capitaine Wolfen agitait les bras en direction du HMS Black Panther d'un air paniqué.

-"Cessez le feu, quelque chose n'est pas normal."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthurio
Gabier
avatar

Messages : 410
Date d'inscription : 02/09/2013
Localisation : FDLC

Infos
Nationalité: Français Français

MessageSujet: Re: La vigie et le Rhum   Dim 4 Mai 2014 - 18:51

Aprés avoir mitraillé le Senault armé Hollandais au milieu d'une meute de voiles anglaises Arthurio etait revenu escorter leur vaisseau amiral avec le Capitaine Lafayette et son Grand Chebec , son coup d'eclat n'avait servi a rien mais apres tant de jours a reculer il avait voulu montrer son agressivité aux poursuivants , de toute façons il savait qu'il était condamné avec son ami leur mission allait bientôt s'achever dans le sang ...

Les corsaires Français bordéliques , imprévisibles et indisciplinés avait pourtant bien gérer leur progression face a la rigueur toute militaire et méthodique des militaires anglais , mais l'inéluctable allait se produire
 

Commandant ils arrivent

Combien ?

3 , non 4  navires .... oups ! 5 Capitaine

Préparez vous les gars, ça vas cogner , on doit encaisser les premiers coups pour permettre au vaisseau de continuer sa route

Chef ,Le Bertha , la corvette de 8 Hollandaise nous approche

BOUM !!!!! La  premiere bordée frappe le pont de La Hyene  , et soudain le silence

Bosco etat du navire ?

Pas grand chose Capitaine ils nous ont seulement effleuré

Ok , attention a la suivante ils vont réglés leurs hausses  

Soudain Le HMS Arethusa s'approche des deux navires, les sabords relevés crachent instantanément 5 bordées en continu, mais surprise  aucune ne touche le navire Francais , par contre des cris et de la fumée a bord du navire Hollandais ..incroyable méprise l'Anglais a allumé le Hollandais

Bosco préparez les hommes nous allons les surprendre , nous allons aborder le Hollandais et nous emparer du navire pour fuir en profitant du chaos

Capitaine encore un Anglais qui nous approche , le HMS Black Panther

2 bordées explosent les tympans des hommes tellement le navire était proche mais quand la fumée se dissipe une énorme  surprise a bord de la Hyene , c'est les hommes de l'Arethusa qui ont pris les tirs  

L"équipage Français roulent sur le pont,  tout le monde est eclaté de rire, après tous ces jours de pression , de stress et de peur les hommes se relâchent , certains tombent des hautes vergues , c'est un immense éclat de rire qui résonne sur le navire

Bosco , vite lancer une equipe a bord du Hollandais il me faut cette prise avant que les Anglais se ressaisissent

On lance les grappins , raté , deuxième essai , ça y est Le Bertha est accroché les hommes se précipitent a bord mais continuent a rire et bien évidement sont refoulés par les courageux hollandais , Arthurio prend le commandant du deuxième groupe et après les avoir engueuler ils déferlent a nouveau bord de la corvette de 8 , les marins adverses cedent mais au moment de faire monter tous ces hommes a bord et abandonner sa propre Corvette un homme remonte de la cale    

Capitaine, le bateau coule ils est salement amoché nous ne pourrons jamais naviguer avec ça

Ok remonter tous a bord de la Hyene , et éloignez moi de ce nid de vipères et surtout putain arrêtez de rigoler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vigie et le Rhum   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vigie et le Rhum
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La vigie et le Rhum
» A l'heure du faux-rhum
» Kiwi au rhum en nuage
» Rhum pomme - Juliette
» [Collection]James Nobody (La Vigie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Caraïbes 1712 - le forum :: La ville haute :: Par la plume et l'épée... [RP] :: Vos histoires au fil de l'eau-
Sauter vers: