Caraïbes 1712 - le forum

Forum du jeu Caraïbes 1712
 
CalendrierAccueilFAQCaraïbes 1712MembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherWiki

Partagez | 
 

 Paul O Boccuz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Paul O Boccuz

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 30/06/2014

MessageSujet: Paul O Boccuz   Lun 30 Juin 2014 - 18:59

Quinze ans ? Seize ? Le môme lui-même, ne le savait pas trop et çà n’avait plus d’importance. Aujourd’hui, c’était comme une nouvelle vie, une renaissance.
C’est qu’il en avait déjà vécu des aventures depuis le « bouiboui » miteux de la capitale française d’où il avait dû fuir pour cause d’incompatibilité d’humeur avec les forces de l’ordre.

Mais pourquoi donc, les lardus, ils défendent toujours les richards et les enfarinés plutôt que le populo ? C’est pas du juste !

De cavale en cavale, il avait rejoint un port pour aller en Angleterre.

Au moins, chez les rosbif, les bourdilles, ils me lâcheront le popotin !

C’est là qu’il se trouva un petit boulot sur un rafiot qui faisait la ligne avec les iles.

Trois mois en mer à jouer le commis d’un cuistot alcoolique,  et que je te colle un coup de manche sur le dos ! Et que je te file une baffe bien pesée ! Tout çà parce que le maitre queux  trop soul, n’avait pas servi le rata à l’heure aux marins et que le gamin n’avait pas réussi à le dégriser à temps.
D’autre fois, c’était que la tempête avait tant fait giter le bateau que la gamelle s’était renversée dans la cambuse
De quoi vous faire regretter la maltraitance de son précédent patron ! Mais bon, maintenant qu’il était au milieu des océans, pas question de se faire la belle en enjambant le bastingage.

Pas envie de me faire baffrer par les poiscailles, mézigue !

Si les voyages forment la jeunesse, les torgnoles l’avaient endurci. En mettant pied à terre, il ne pouvait pas connaitre pire… Ben si !

Que faire quand on n’a plus un sou vaillant dans les poches ? Comment trouver de quoi se nourrir ?

Ben, mon Paulo, t’as qu’a te faire un de ces lavedus qui sortent complètement schlasse des gastos !

La belle idée que voilà ! Sauf que, les pochards qui sortaient des tavernes, ils avaient tant bu qu’il n’avait plus une piécette de monnaie dans les poches.
Et, ceux qui n’étaient pas ivres mort avaient de mine si patibulaire que rien que de les regarder avec leurs balafres, leur crochet en place de main, leur jambe de bois ou leur sourire édentés, n’encourageait pas au coup fourré.

Le petit Paul O’Boccuz allait sombré corps et biens dans le désespoir, assis, presque couché le long d’un mur miteux quand un homme bien mis dans sa tenue, suivi d’autres portant coffres et caisse en tout genre s’adressa à un des ses suivants.

Donnez-lui un bout de pain et qu’il vienne me voir quand il sera requinqué !

Puis l’homme s’éloigna suite des porteurs. Seul, un des domestiques resta auprès du gamin.

C’est qui Cézigue ?

C’est l’gouverneur, banane ! Si tu fais ce qu’on te d’mande, t’aura le ventre plein, sinon, tu finiras pendu comme ceux que tu vois là-bas.

Effectivement, un chapelet de corps se balançait au grés des vents comme des saucissons en train de sécher chez le charcutier.

Oh moi, le balancier à charlot, c’est pas trop mon affure !

Et le gamin se leva et suivi le domestique.

Le temps passa et il apprit le combat au sabre et le tir au pistolet sous la férule des hommes du gouverneur, la navigation avec ses marins et, surtout, avec tous, à réfléchir avant de la ramener.

Et le jour béni se leva enfin
!
On lui permit de mener un bateau ! Oh, ce n’était pas un trois-mâts ! Juste une coquille de noix où que lorsqu’un poisson souffre d’aérophagie, la vague engendrée passe par-dessus mais c’était déjà ça !
La seule chose qui lui était restée depuis son arrivée, c’était son langage fleuri Aussi, C’est à la poue de sa barque canonnière qu’il cria à qui voulait bien l’entendre.

Olà, les pegreleux du coinstot! C’est moi que je suis Paul O’Boccuz !!! Gaffe aux embrouilles !
Si tu gares pas ta gondole , t’auras plus qu’à jouer des guiboles !


Heu !!! Gamin, c’est du costaud d’vant toi, la ramène pas trop ! T’as donc rien appris ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Padre Juan
Gabier
avatar

Messages : 232
Date d'inscription : 05/01/2014
Age : 21
Localisation : A ta gauche,

Infos
Nationalité: Espagnol Espagnol

MessageSujet: Re: Paul O Boccuz   Lun 30 Juin 2014 - 20:05

Bienvenue mon fils, je te souhaite de pourfendre ces païen hérétiques qui se nomment anglais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul O Boccuz

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 30/06/2014

MessageSujet: Re: Paul O Boccuz   Mar 1 Juil 2014 - 14:29

[quote="Bienvenue mon fils, je te souhaite de pourfendre ces païen hérétiques qui se nomment anglais."[/quote]

Merci bien pour la bienvenue! Mais, "Mon fils?" C'est tézigue qu'es mon paternel?
Je croyais qu' mon vioque, il était clamsé cause qu'il avait voulu berniquer un zigue qu'était plus balèze que sa pomme. Ah ben çà alors! Et la maternelle, c'est comment qu'elle va?


Le jeunot se gratta la tête.

Pis, dis donc, mets moi au jus! c'est quoi t'est ce qu'un nez rétique?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Padre Juan
Gabier
avatar

Messages : 232
Date d'inscription : 05/01/2014
Age : 21
Localisation : A ta gauche,

Infos
Nationalité: Espagnol Espagnol

MessageSujet: Re: Paul O Boccuz   Mar 1 Juil 2014 - 16:22

Paul O Boccuz a écrit:


Pis, dis donc, mets moi au jus! c'est quoi t'est ce qu'un nez rétique?

Un suppôt du Diable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orsu
Matelot
avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 18/04/2014

Infos
Nationalité: Pirate Pirate

MessageSujet: Re: Paul O Boccuz   Mar 1 Juil 2014 - 19:16

Padre,faut que tu changes tes bésicles ou alors,à force de te polir le chinois,ta vue baisse, because le rombier Boccuz,même si il a un blaze de Gaulois,c'est le goût suave du singe qu'il beugle et comme bectance,c'est d'la panse de brebis farcie qui becte.
C'EST UN ROSBIF le gonze!
Bienvenue quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Paul O Boccuz   

Revenir en haut Aller en bas
 
Paul O Boccuz
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paul O Boccuz
» La Jeune Parque, Paul Valéry
» Les 3 mousquetaires de Paul Anderson
» [oeuvre] Le Bossu de Paul Féval
» [Dowswell, Paul] Etranger à Berlin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Caraïbes 1712 - le forum :: La ville haute :: Par la plume et l'épée... [RP] :: Le débarcadère depuis le vieux continent-
Sauter vers: