Caraïbes 1712 - le forum

Forum du jeu Caraïbes 1712
 
CalendrierAccueilFAQCaraïbes 1712MembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherWiki

Partagez | 
 

 Ambassade de France

Aller en bas 
AuteurMessage
Alaric Du Fresnay
Mousse


Messages : 7
Date d'inscription : 27/04/2015

MessageSujet: Ambassade de France   Ven 8 Mai 2015 - 15:45

Assis confortablement dans son fauteuil, l'ambassadeur venait d'inviter son hôte à lui faire face, et lui révéler les intentions de son souverain....

"Alors monsieur l'ambassadeur, que dois je en déduire?"

"Que Louis XIV se fiche bien de nos intérêts ici! Vous savez bien qu'il ne m'aime guère, ceci n'a pas du nous aider non plus...."

"Mais...vous êtes surs de vous? Les offres de vos concurrents seront bien meilleures, j'en mets ma main à couper."

"Coupez donc ce que vous voulez. Je n'ai que des fonds de tiroir à offrir, et la reconnaissance de la France, pour ce que ça vaut...."

"Bien, ne vous étonnez pas si tous les pirates deviennent Hollandais ou Espagnols."

"Du moment qu'ils vont pas chez les buveurs d'eau chaude, ça me va....je gage que ces oiseaux là doivent pas être beaucoup plus riches que nous...."

"Certes....au pire voyez le bon côté des choses, il n'y a pas non plus des dizaines de pirates qui vont accepter leurs offres, et vous avez le plus grand nombre de corsaires dans la région."

"C'est vrai, mais il va nous falloir les rassembler....bien, je ne vous retiens pas plus longtemps, vous aurez mon offre dans les jours qui viennent."

"Bien, Sire Gauvin attend que chaque Couronne prenne sa décision officielle avant d'annoncer chaque offre. Ensuite il fera imprimer tout ça en masse, et distribuer aux quatre coins des Caraibes."

"Et nos amis pirates n'auront plus qu'à faire leur choix de nation...."

"..ou bien de prendre la corde, ou la poudre d'escampette. Bien...monsieur Du Fresnay, je vous laisse.... j'ai trop à faire pour m'attarder. Au plaisir de vous revoir."

"Monsieur..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaric Du Fresnay
Mousse


Messages : 7
Date d'inscription : 27/04/2015

MessageSujet: Re: Ambassade de France   Sam 27 Juin 2015 - 13:29

"Monsieur Du Fresnay, un pli du connétable!"

"Voyez vous ça?"

Alaric fronça les sourcils et s'empara de la missive qu'il décacheta d'un coup du canif qui ne le quittait pas. Depuis son arrivée, il n'avait guère quitté le confort de sa villa créole, peu enclin à aller naviguer. Pour un peu son vaisseau de 56 canons prendrait la poussière à quai, bien protégé par les batteries du Fort de France.

"Hum....je pisse sur ce Bovin de Courtelangue, comme l’appellent les borgnes. Mossieu n'est pas satisfait car je dore mon auguste derrière au soleil au lieu de travailler pour les intérêts du Lys. Ce serait que ça....après tout c'est un représentant des Rois lui aussi, mais il n'a aucun pouvoir direct sur moi, juste celui de médiateur, ou celui que je veux bien lui donner."

"Alors quel est le problême?"

"Jeanne Barthès. Je me fiche bien qu'elle le défie en public...mais cette bonne femme s'est auto proclamée ambassadrice à ma place! Rien que ça, oui oui..."

Alaric froissa la missive, et la jeta par dessus son épaule.

"Je vais la convoquer dans mon bureau. Elle a tout intérêt à s'y présenter si elle ne veut pas subir le courroux de son souverain. Apportez moi de quoi écrire....et un verre de Clément."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaric Du Fresnay
Mousse


Messages : 7
Date d'inscription : 27/04/2015

MessageSujet: Re: Ambassade de France   Dim 28 Juin 2015 - 11:01

Chère Jeanne Barthès,

j'ai oui dire que vous aviez défié publiquement l'autorité de Sire Gauvin De Courtelande lorsqu'il a enjoint les capitaines de tout bord à mettre leurs différents de côté un temps pour faire face à la préoccupation présente des souverains, à savoir la piraterie.

Sachez que je ne remet pas en cause cette attitude, moi même je ne porte pas ce pisse froid dans mon cœur. Néanmoins, le fait que vous vous auto proclamiez ambassadrice du Lys m'oblige à réagir sans attendre, car il s'agit ni plus ni moins que d'usurpation d'autorité. Vous êtes donc convoquée sans délai dans mon ambassade pour vous en expliquer, ordre de votre souverain.

Si jamais vous veniez à refuser de vous présenter, sachez que je n'hésiterais pas à prendre des mesures qui s'imposent pour vous le faire regretter.

Votre supérieur, Alaric du Fresnay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeanne Barthes
Gabier
avatar

Messages : 520
Date d'inscription : 07/06/2011
Localisation : Au pays du dauphin vert

Infos
Nationalité: Français Français

MessageSujet: Re: Ambassade de France   Dim 28 Juin 2015 - 18:49

Monseigneur,

Me voilà bien houspillée par vos soins, là même où je me voulais défenseur du Lys et de votre autorité.

On me dit sur vous, que vous naviguez depuis plus longtemps que quiconque sur ces mers d'enfers, et que le Chocolatero, vent qui porte les grains chauds et chargé de sable coloré par la poussière, dans le golfe du Mexique, ou même les simples Brisote, alizés de nord-est à Cuba, vous aurons affaiblis et troublés la bile pour ne pas saisir ma manœuvre et vous tromper sur mon vocabulaire.

Ma manœuvre n'est-elle pas la vostre à penser qu'une alliance contre nature, avec les Anglois et les Hollandais, ne serait pas qualifiée de crime de bougrerie par le Roy Louis lui-même. Ce fut ce sentiment partagé par vos capitaines, dont la violence des réactions n'est que l'expression de respect de vous. Cela me poussa à exprimer cette condamnation collective à une décision aussi condamnable que solitaire. Vous nous avez appris que la grande politique de puissance du conseil du Roy ne pouvait se fondre dans un assemblage de circonstances. De plus, l'on ne saura jamais quand le mauvais coup viendra, même à naviguer de conserve avec nos ennemis des compagnies des Indes occidentales. Je les connais, j'en ai été.

Par le fait, j'ai fierté à m'être levée contre les diktats d'un cavalier, ce Gauvin de Courtelande, qui méprisait votre autorité, votre qualité de marin, et au travers de vous, le Roy lui même qui vous remit vos lettres de créances. J'ai effectivement dénoncé des ordres directs qui n'avaient pas votre contre paraphe, qui leur donnent autorités sur nous. Ce faisant, je ne m'engageais qu'à défendre votre bienheureuse mission pour le Roi et Notre Sainte Mère l'Eglise.

"Ambassadrice" vous me faites reproches!, ci-fait, Monseigneur. Je suis née hollandaise, et mon cœur est désormais français, par mon mari comme par le sang versé. J'ai gardé du couvent dont je me suis enfuie à 16 ans, les formes latines de leurs messes. Dans ma langue comme dans la vostre, "ambassade" fut emprunté à l'italien ambasciata, issu du provençal ambaissada, qui remonte lui même au latin médiéval d'origine germanique ambactia, ultimement du gaulois ambactos « celui qui conduit, envoyé vers…, chargé de… ». C'est donc bien en ambassade, donc en représentante des capitaines que je défendais votre titre, et votre honneur même, d'Ambassadeur patenté, sans jamais vouloir vous l'usurper. 

On me dit aussi de vous, que votre vaisseau et son équipage trouvent bien du réconfort à boucaner à l'abri des maigres canons de Fort Royal. Sont-ce les journées à brasser du frangourin, ou les douceurs des complaisances des jeunes femmes Caraïbes qui vous fîtes oublier le nom de votre refuge, Fort Royal ?  Etes-vous dans la divination ou la sorcellerie pour penser qu'un jour, on lui préfèrera la dénomination de Fort de France à quarante jours de mer de nos côtes du royaume. Le lieu n'est-il pas celui que les Caraïbes ont privilégié sur la côte au vent et au Sud de l'île pour leurs implantations et auquel les colons se sont intéressé tardivement, car situé à l’entrée de la plus grande baie de l’île. Le site est aisé à défendre et bien protégé des tempêtes dit-on. Je conçois bien qu'on y soit mieux un verre à la main, qu'en mer tenant un sabre d'abordage.

Aussi, Monseigneur, Nous attendons vos 58 canons pour bouter l'anglois, le hollandais et les pirates hors des caraïbes. Vous trouvez alors qu'à vous avoir montré, et protéger, le chemin du devoir qui est le vostre, je n'ai ni désobéi aux commandement du Roy, ni usurpé vos titres et droits.

Nous en rirons bien vite ensemble, en buvant deux verres de votre alcool qui porte tant à l'humeur.

Monseigneur, votre très humble et très dévouée capitaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sir mac william
Matelot
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 11/09/2011
Age : 41
Localisation : jamais très loin du clavier

Infos
Nationalité: Français Français

MessageSujet: Re: Ambassade de France   Dim 25 Oct 2015 - 18:01

[une porte s'ouvre doucement dans une ambiance feutrée]

- Bien le bonjour monsieur, pourriez vous faire savoir que nous souhaiterions mes compagnons et moi-même nous entretenir avec l'Ambassadeur ?
Nous ne nous connaissons pas encore mais peut être acceptera t-il de nous recevoir car nous gageons notre venue de bonnes intentions

[Après quelques instants le secrétaire fit signe que l'Ambassadeur ne pouvait les recevoir ce jour]

- Ha quel dommage. Pourriez vous cependant insister et sans vouloir abuser de son temps lui indiquer que nous serons
encore là demain et si d'aventure il pouvait nous accorder quelques instants nous serions ravis de nous entretenir.
Il est certains qu'il est actuellement très occupé, dans toutes les ruelles, chantiers et tavernes ... tout le monde en parle.
Nous savons que vous envisagez d'armer quelques navires en vue d'aller lutter contre l'avancée inquiétante des anglais après avoir subit la tyrannie Pirate.

Mes amis connaissent bien les caraïbes et ont longtemps écumés ces mers et envoyer par le fond deux Armadas avec leurs commandants,
fait plier ces gredins de Cymry il y a déjà de longues années au large de La Habana... Enfin je vous parle mais vous n'en avez que faire ... je vous ennuie.

Je vous en prie, indiquez à Mr l'Ambassadeur que nous souhaitons lui parler. Merci par avance et peut être à demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sir mac william
Matelot
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 11/09/2011
Age : 41
Localisation : jamais très loin du clavier

Infos
Nationalité: Français Français

MessageSujet: Re: Ambassade de France   Lun 26 Oct 2015 - 8:19

Aux aurores un jeune vêtu de haillon arrive essoufflé aux portes de l'auberge dans laquelle nous avons fais halte. Halte un peu forcée il faut dire. Nous avons récemment fait connaissances avec les hauts fonds et par une nuit sans lune nous avons du mettre nos chaloupes a la mer. Mort bleu la navigation n'est plus ce qu'elle était.

Enfin... la tenancière pris le temps d'écouter ce que ce pauvre jeune homme avait à dire et lui glissa une pièce avant qu'il s'en retourne reprenant son souffle et laissant la porte entre ouverte aux premiers ivrognes pas encore desaoullés de la veille.

C'est ainsi que je fus réveillé avec comme consignes de nous rendre auprès de l'ambassadeur qui de bon matin nous accorde quelques minutes de son temps. Après tout il n'est pas désagréable de recevoir quiconque se disant de bonnes intentions.

C'est ainsi que j'enfilais mes bottes qui une fois chaussées eurent le grand plaisir de réveiller sans grande délicatesse les 3 capitaines qui voyageaient a mes côtés mais avec plus de réussite et moins de chaloupes. C'est ainsi que je vis se pointer la gueule enfarinée en bas de l'auberge :
Lord Andrew Morgen, tharus, cradok le doc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sir mac william
Matelot
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 11/09/2011
Age : 41
Localisation : jamais très loin du clavier

Infos
Nationalité: Français Français

MessageSujet: Re: Ambassade de France   Lun 26 Oct 2015 - 22:36

Ainsi c'est avec un pas décidé que les capitaines Lord Andrew Morgen Tharus et Cradoc le doc se redirent a l'ambassade suivi avec peine du vieux william. Pendant 1 h tout au plus ces capitaines échangèrent avec l'ambassadeur qui leur fit part de son inquiétude concernant les agissements des nations hostiles.
Depuis la mort du Roy louis XIV, un remaniement se faisait sentir et comme les rumeurs le lançaient entendre, la France n'hésitait plus a faire savoir que des navires seraient armés pour defendre le Lys.

Après cette entrevue, les 4 ombres s'evaporèrent dans le tumulte du port, du cri des mouette et des vendeurs a la sauvette.

Il est probable que nous ayons la, quelques marins qui reprennent du service, mais la fortune qui etait la leur n'est plus. Que pourront ils bien faire ... et pour quelle raison car il est loin le temps de leur combat, et l'expérience qui était la leur n'est plus.

La nuit se couche doucement ... et portera jusqu'a demain son lot de nouvelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sir mac william
Matelot
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 11/09/2011
Age : 41
Localisation : jamais très loin du clavier

Infos
Nationalité: Français Français

MessageSujet: Re: Ambassade de France   Mer 28 Oct 2015 - 23:23

A table ... au fond d'une taverne deux hommes échangeaient discrètement depuis quelques heures. Trop discrètement pour que ceci passa inaperçu et n'attira l'attention des oreilles toujours curieuses des jeunes de la ville qui échangeaient quelques bonnes informations à qui était près à mettre la main à la bourse.

C'est ainsi que l'on sut ce qui s'était dit durant l'entrevue entre les capitaines et l'ambassadeur car l'un d'entre eux n'était autre que son secretaire. Les habitués de la taverne connaissaient son penchant pour le rhum et se plaisaient à jouer de lui en offrant quelques tournées, le laissant échapper les informations de l'Ambassade.

- Ayant combattus et pris les ports pour la France il y a quelques années, les 4 capitaines s'étaient présentés chez l'ambassadeur afin de proposer leurs services et défendre les intérêts du Roy dans les caraïbes de plus en plus Rouge ou noir. Pourtant bien qu'habitués à la mer, celle-ci avait bien changée depuis leurs jeunes années et d'un regard moqueur en direction du vieux william et Cradoc Le Doc, l'ambassadeur ajouta qu'il n'y avait pas que la mer de changée. Entendant cela c'est avec fierté et enthousiasme que les capitaines Lord Andrew Morgen et Tharus reprirent à leur compte l'offre faite à l'ambassadeur, décrivant les faits d'armes de leurs compagnons et de leurs aïeuls.

L'ambassadeur était un homme intelligent et savait aussi mettre de côté son humeur taquine - Il ne pouvait pas remercier ces hommes qui se proposaient à son service - mais avant de revenir plus sérieusement sur leur offre il ne pût s'empêcher de sourire en marmonnant d'une voix couverte :

- "... foutredieu ... que vois-je là ? ... c'est d'une flotte armée dont j'ai besoin pas d'une bande de vieux boiteux accompagnés de marmots pas encore sevrés ... tout juste bon à piller des épaves plutôt qu'à se battre."

S'en fût presque trop et bien que de bonne composition, il ne fallait pas trop abuser de nos 4 capitaines qui sentant l'ironie montée dans l'esprit de leur interlocuteur s'étaient levés et prenaient la direction de la porte pour s'en retourner sans plus de courtoisie. Comprenant que la situation avait tournée par cette ambiance lourde qu'il venait de créer, l'ambassadeur se repris et s'excusa rapidement tout en expliquant son attitude. Il fit état de la situation compliquée du moment et des moindres moyens mis à sa disposition le rendant un peu agacé de ne pouvoir armer facilement une flotte digne de ce nom. Il ne pouvait aider ces 4 capitaines financièrement et ce d'autant plus qu'on n'arme pas au premier venu des navires de guerre, et bien qu'il n'ai pas vraiment de raison de douter de leur courage et de leur honnêté, il était de son devoir de ne pas financer pour le moment des hommes n'ayant encore que le statut de civil.

Les choses étant dites plus franchement, c'est dans un certain calme que le reste de l'entrevue eu lieu. L'Ambassadeur repris l'offre des capitaines et les invita donc à prendre des engagements plus francs, précisant qu'il serait plus facile pour lui de les accompagner s'ils s'engageaient dans une carrière. Satisfait de voir que cette requête ne posa pas de blocage, il remit une lettre cachetée à chacun des capitaines faisant état de son soutien au nom du Roy de France leur permettant ainsi de créer la confrérie sous le signe du Lys.

Les 4 Capitaines s'étaient levés et s'apprêtaient à repartir jusqu'à ce que L'Ambassadeur les retint un instant. Un peu hésitant, il leur indiqua les noms de quelques capitaines qui pourraient les aider à financer leurs prochains navires. Après ces quelques mots il entr'ouvrît la porte et ne pût s'empêcher de leur demander quel serait leur nom de Confrérie. C'est avec un sourire presque moqueur que les 4 capitaines répondirent ...

- "puisque vous nous l'avez si bien accroché aux habits et que celui-ci nous sied si bien nous nous ferons appeler :

les Pilleurs D'éPaves !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaric Du Fresnay
Mousse


Messages : 7
Date d'inscription : 27/04/2015

MessageSujet: Re: Ambassade de France   Jeu 22 Nov 2018 - 9:26

Alaric Du Fresnay a écrit:

Lettre de mise en demeure

Nous, Alaric Du Fresnay, mandataire de notre bon régent Philippe d'Orléans,
Suite aux résultats médiocres de la Compagnie Coloniale du Mississippi quand à l'exploitation des comptoirs de commerces et ses ressources,
Suite aux débâcles successives face aux sauvages autochtones;


ordonnons ce qui suit :

-Mise en place d'une force de frappe conséquente pour mettre fin aux conflits avec les tribus de sauvages
-Reprendre la main des comptoirs de commerce
-reprendre l'exploitation des mines de charbon et de plomb, ainsi que les cultures de Tabac

Sans résultats probants d'ici le 15 décembre

-Nous nous verrons dans l'obligation de céder vos exploitations et comptoirs de commerce à la compagnie d'occident de John Law

En vertu des pouvoirs qui me sont conférés et dans l'intérêt de la couronne, nous vous sommons d'engager des mesures exceptionnelles pour renforcer vos positions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand Pipelet
Gabier
avatar

Messages : 797
Date d'inscription : 13/12/2013

MessageSujet: Re: Ambassade de France   Sam 24 Nov 2018 - 12:18

Armand Pipelet a écrit:

Votre seigneurie Du Fresnay,

Suite aux derniers évènements à Panama, je sollicite votre aide en tant que Français.

En effet, les imprimeries de notre journal ont été mises à sac et brulées, le navire qui nous servait à nous déplacer dans les caraïbes a été abordé et détruit à quai par de mystérieux espagnols en arme et en nombre.

Il semble que mes dernières investigations ont touché un point des plus sensibles.

J'ouvre donc une doléance pour m'évacuer des territoires espagnols.
Auriez vous l'amabilité de m'envoyer une équipe d'exfiltration et d'escorte ?

Je vous en serais des plus reconnaissant. j'ai dû entrer dans la clandestinité en territoire désormais hostile.

Je vous en supplie Alaric, portez moi secours, en tant que sujet de sa majesté !

_________________________________________________



Pour éviter toutes confusions, ce personnage est joué par le joueur qui joue Piotr Curtiss Jean-Firmin Baton.

Il ne fait qu'assurer le lien entre la rédaction et les capitaines de façon RP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaric Du Fresnay
Mousse


Messages : 7
Date d'inscription : 27/04/2015

MessageSujet: Re: Ambassade de France   Sam 24 Nov 2018 - 12:25

Alaric jette la missive à demi brulée dans l'âtre de sa cheminé avec une légère désinvolture.

-"Peuh !"

Il saisit une clochette sur le rebord de la cheminée.

Un visage parcheminé au teint cireux apparait à la porte.

Sans même se retourner, Alaric s'adresse au reflet du vieil homme à travers un miroir richement orné.

-Veuillez contacter sieur Harquin. L'heure est venue pour lui de rembourser une partie de sa dette. Il prendra un passager pour nous et le guidera jusque Martinique. N'envoyez pas d'autres navires. Ce sujet "de circonstance" ne mérite même pas que je le tire de ce bourbier. S'il meurt en mer, ça ne sera que deux mauvais oiseaux de moins dans l'arbre des caraïbes.
Faites pressement... et discrètement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand Pipelet
Gabier
avatar

Messages : 797
Date d'inscription : 13/12/2013

MessageSujet: Re: Ambassade de France   Mar 27 Nov 2018 - 21:21

Armand Pipelet a écrit:

Votre seigneurie Du Fresnay,

Nous avons bien reçu votre réponse.

Je vous remercie d'assurer mon évacuation dans la plus grande discrétion.

Voilà une énigme à relayer à votre passeur pour qu'il me trouve :

Mon premier ne sent pas bon
On respire mon deuxième
Mon troisième est le contraire de "tard"
Mon quatrième est le son que fait le mouton
Mon cinquième porte les bateaux


Puisse le sort nous être favorable lors de notre traversée dans les caraïbes...

_________________________________________________



Pour éviter toutes confusions, ce personnage est joué par le joueur qui joue Piotr Curtiss Jean-Firmin Baton.

Il ne fait qu'assurer le lien entre la rédaction et les capitaines de façon RP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand Pipelet
Gabier
avatar

Messages : 797
Date d'inscription : 13/12/2013

MessageSujet: Re: Ambassade de France   Mar 4 Déc 2018 - 8:20

Karel Allard a écrit:

Mon seigneur Du Fresnay,

Nous accusons réception avec une certaine amertume votre "mise en demeure".

Comme vous le savez, le nouveau monde réserve bien des surprises aux hommes de bonne volonté, gentilshommes de fortune.

Les attaques d'indiens ont redoublées depuis les tempêtes. Tempêtes qui ne nous aident pas non plus à acheminer nos marchandises vers nos royaumes.

Une aide de vos forces armées aurait été mieux accueillie que votre dernier édit.

Pour vous prouver notre sincérité et notre complet engagement pour la réussite de notre comptoir de commerce, nous avons tout misé sur une campagne de renforts.

En effet, nous faisons venir prestement hommes, vivres, poudre, canons, armes, outils, matériaux...

Nous avons engagé nos dernières ressources pour remettre en état nos comptoirs, nos fortins, et renforcer nos positions.

Nous allons envoyer un signal fort à ces sauvages. Nous leurs montrerons qui sont les puissants.

Bien à vous mon seigneur Du Fresnay

_________________________________________________



Pour éviter toutes confusions, ce personnage est joué par le joueur qui joue Piotr Curtiss Jean-Firmin Baton.

Il ne fait qu'assurer le lien entre la rédaction et les capitaines de façon RP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ambassade de France   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ambassade de France
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Laurent Nkunda Mihigo proposé ATTACHÉ MILITAIRE à l'ambassade du Rwanda en RDC.
» L'Ambassade du Luxembourg à Pékin recrute un(e) assistant(e) à temps partiel
» Ambassade de Belgique - Délégation Wallonie-Bruxelles en Chine
» Urgent : Offre de stage à l’Ambassade du Luxembourg à Pékin
» infos actualité de la situation à Cuba

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Caraïbes 1712 - le forum :: La ville haute :: Par la plume et l'épée... [RP] :: Le Palais du Connétable-
Sauter vers: