Caraïbes 1712 - le forum

Forum du jeu Caraïbes 1712
 
CalendrierAccueilFAQCaraïbes 1712MembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherWiki

Partagez | 
 

 Un vent sombre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Horace de Corroy
Gabier
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 17/10/2011
Age : 45
Localisation : Région liégeoise

Infos
Nationalité: Hollandais Hollandais

MessageSujet: Un vent sombre   Ven 8 Mai 2015 - 16:44

Que se passait'il dans les Caraibes !?  Horacio Albéro de retour avec sa cargaison fut des plus surpris. Les prix des marchandises dans tous les repaires pirates avaient diminués drastiquement.  Le marchand lui expliqua la dur loi de l'offre et la demande, les temps allaient être durs et avec l'arrivée d'un connétable et des différents ambassadeurs dans les Caraïbes n'allait pas arranger les choses.  Les rumeurs allaient bon train, des soi-disant amnisties avec de l'or et des terres !?  Horacio n'y croyait guère, encore un piège des nationalistes pour nous pendre au bout d'une corde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gueuxdemer.xooit.be/index.php
Horace de Corroy
Gabier
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 17/10/2011
Age : 45
Localisation : Région liégeoise

Infos
Nationalité: Hollandais Hollandais

MessageSujet: Re: Un vent sombre   Mar 12 Mai 2015 - 8:00

Les choses se précisaient, chaque ambassadeur de chaque nation allait proposer une amnistie avec piastres et terres pour certains. D'après les rumeurs, certaines nations seraient plus généreuses que d'autres...beaucoup de pirates allaient répondre à l'appel sonnant et trébuchant des piastres...il y en aura sûrement qui se laisseront séduire par l’appât du gain. Horacio n'était pas de cette trempe là, mais un changement radical, disons pour une vie plus "tranquille" n'était pas pour lui déplaire. Et sachez que cette vie de pirate lui avait été imposée par le destin mais qu'il voulait reprendre sa vie en main tout en étant libre de penser. Dieu avait aussi prit une place dans son cœur.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gueuxdemer.xooit.be/index.php
Horace de Corroy
Gabier
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 17/10/2011
Age : 45
Localisation : Région liégeoise

Infos
Nationalité: Hollandais Hollandais

MessageSujet: Re: Un vent sombre   Jeu 14 Mai 2015 - 9:34

Depuis que nous avions changé de port, les choses tournaient en notre faveur, nous enchaînions lors de chaque sorties les abordages et les pillages des plus lucratifs. Mes hommes étaient de plus en plus loyaux envers moi et le moral était au plus haut. De nouveaux membres venaient grossir nos rangs au sein de la Confrérie du Sabre, nos coffres se remplissaient et le temps de la disette n'était pas pour tout de suite. Tout ces navires marchands sans protections, mais où était les nationalistes et les corsaires...on en avait bien vu aux larges de Xxxxx Xxx, un groupe de corsaires Français dont certains avaient eu l'audace de venir jeter l'encre dans la baie. De plus gros navires étaient restés à l'écart, d'après leur porte parole, leurs intentions étaient bonnes, juste de passage....je n'y avais pas cru une seconde... .Une nuit, ils avaient tous disparu....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gueuxdemer.xooit.be/index.php
Horace de Corroy
Gabier
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 17/10/2011
Age : 45
Localisation : Région liégeoise

Infos
Nationalité: Hollandais Hollandais

MessageSujet: Re: Un vent sombre   Ven 15 Mai 2015 - 19:31

Dans tous les ports, les mêmes affiches, l'amnistie pour les capitaine arborant le Jolly Roger et chaque nation avait son offre propre. Horacio ne savait quoi penser, les membres de sa confrérie étaient prêt à le suivre jusqu'au bout du monde. Ce qu'il était sûr s'était de ne plus servir la cause espagnole, celle-ci l'avait détruit et abandonné. Mais une rencontre lors d'une de ses prises allait précipiter peut-être sa décision et orienter son choix. En abordant une barque longue hollandaise, il fit la connaissance de son capitaine Johannes Janszoon un marchand arrivé il y a quelques semaines dans les Caraïbes. Il ne sait pourquoi, cet homme charismatique et sûrement beau parleur, su sauver son équipage et sa vie avec sa langue et un certain respect mutuel s'installa entre les deux hommes. Horacio discuta de longues heures avec cet homme dans sa cabine et il en sorti une amitié naissante. Horacio le laissa repartir avec son navire, ses hommes, sa cargaison et son amitié...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gueuxdemer.xooit.be/index.php
Horace de Corroy
Gabier
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 17/10/2011
Age : 45
Localisation : Région liégeoise

Infos
Nationalité: Hollandais Hollandais

MessageSujet: Re: Un vent sombre   Sam 16 Mai 2015 - 9:13

Après cette rencontre, Horacio n'arrêtait pas de penser à cette amnistie. Pour en débattre, il convoqua les capitaines de sa confrérie au grand cercle. Comme de coutume, ils restèrent pendant deux jours durant à discuter de leur avenir, et aussi étonnant que cela paraisse, ils tombèrent d'accord sur le fait qu'ils devaient demander l'amnistie se rendant bien compte que leur avenir devenait des plus incertains et que certains d'entre eux moins aguerrit risquaient d'y laisser leur vie si ils continuaient à voguer sous le pavillon noir. Dés lors, il restait le choix de la nation et là Horacio était catégorique, il voulait rejoindre le capitaine Janszoon et naviguer sous la bannière hollandaise...
Horacio donna ses ordres, une fois ravitaillé, cap sur Curacao afin d'y rencontrer l'ambassadeur hollandais. Néanmoins, il envoya une missive à ce dernier afin de le prévenir de son arrivée et sa décision de rejoindre ces rangs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gueuxdemer.xooit.be/index.php
Horace de Corroy
Gabier
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 17/10/2011
Age : 45
Localisation : Région liégeoise

Infos
Nationalité: Hollandais Hollandais

MessageSujet: Re: Un vent sombre   Mer 20 Mai 2015 - 18:11

Voilà plusieurs jours que nous étions parti, la malchance était avec nous, les vents ne nous étaient pas favorables et nous nous traînions dans les caraïbes. Une réponse de l'ambassadeur Paulus Von Brugen nous était parvenue, et à première vue, il était enchanté de pouvoir compter notre confrérie dans ses rangs. Il nous avait donné rendez-vous dans un port afin de finaliser et officialiser notre amnistie. Sur notre route, nous avions croisé un grand chebec hissant le Jolly Roger, après avoir été identifié, il avait pris un autre cap et s'était éloigné durant la nuit. Et que dire, de tout les marchands battants pavillon anglais que nous avions repérés, étant allié aux Provinces Unies, nous avions bien rentré nos canons et continué notre route devant les regards ébahis de ces capitaines qui se voyaient déjà abordés et pillés.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gueuxdemer.xooit.be/index.php
Horace de Corroy
Gabier
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 17/10/2011
Age : 45
Localisation : Région liégeoise

Infos
Nationalité: Hollandais Hollandais

MessageSujet: Re: Un vent sombre   Ven 22 Mai 2015 - 13:27

Notre position était des plus inconfortables, nous étions toujours pirates tout en étant nationalistes...cette situation me préoccupait et me rendait nerveux. Nous étions poursuivi de tous, et nos vies ne tenaient plus à grand chose. A l'approche des ports des Provinces-Unies comment serions nous accueilli ? Allait t'il respecter ses engagements ? Sur notre trajet, il était hors de question de tirer sur un de mes frères, ses hommes et ses femmes se battant pour leur liberté, je ne pouvais leur en vouloir et je ne pouvais m'en prendre à eux. Par contre, ceux qui tuait des hommes et des femmes juste pour assouvir leur instinct primaire, bestiale et matérialiste, là je m’engageais à les anéantir. Que dire des espagnols, ceux même qui m'avaient abandonné sur cette île déserte, je n'en n'avais plus cure, qu'ils aillent en enfer....

Je ne pense pas vous avoir conté dans les détails mon enfance et les origines de mes parents, je vais y remédier ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gueuxdemer.xooit.be/index.php
Horace de Corroy
Gabier
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 17/10/2011
Age : 45
Localisation : Région liégeoise

Infos
Nationalité: Hollandais Hollandais

MessageSujet: Re: Un vent sombre   Lun 25 Mai 2015 - 12:10

Mon père était militaire de carrière pour l'Espagne, il s’appelait Alfredo Albéro.  Il fut envoyé aux Pays-Bas espagnol et lors de son séjour il y rencontra ma mère Louise de Corroy, une bourgeoise de la principauté de Liège.  Son père Arthur de Corroy participa à la révolte des Gueux et intégra Les Gueux de Mer. Les Gueux de Mer étaient au xvie siècle un groupe de révoltés originaires des Pays-Bas qui s'étaient réfugiés en Angleterre pour fuir la politique de répression religieuse des Espagnols. De ce fait, leur idylle fut secrète et cachée de tous...ma mère s'opposa aussi à cette domination espagnole malgré son amour pour mon père.  Maintenant disparu tous les deux, suite à cette amnistie et à l'abandon par ma première patrie, je désire rendre hommage à ma mère et à ses ascendants...
Horace de Corroy est désormais mon nom, je ferai cette demande au Gouverneur des Provinces-Unies lors lors de l'officialisation de mon amnistie.  Notre confrérie prendra le nom de "Les Gueux de Mer" pour marquer notre désaccord envers la suprématie espagnole, notre indépendance religieuse mais notre fidélité aux Provinces-Unies.

Notre emblème:




« Nous vivons libres ; nous vivons joyeux,
Nous servons le même Dieu.
S’il est quelque différence dans la façon de le servir,
La loi ne s’en inquiète pas.
Unis comme des frères, nous répétons avec allégresse : Béni soit notre sort ! »


Historique:

Les Watergeuzen, ou Gueux de la mer, étaient un groupe de corsaires et de militaires opposés au contrôle espagnol des Pays-Bas qui officia durant la guerre de Quatre-Vingts Ans. Leur nom provient d'un groupe de nobles néerlandais qui se rendirent au palais de la duchesse de Parme pour faire entendre leurs revendications. Les conseillers de la duchesse qualifièrent cet attroupement de "gueux", nom qui resta par la suite.
En 1569, les Gueux se virent remettre officiellement des lettres d'opération de la main de Guillaume d'Orange, et 84 vaisseaux au total furent équipés pour combattre. Les Gueux de la mer se limitèrent d'abord à de simples pillages, puis, contre toute attente, parvinrent à conquérir par la force un village espagnol qui faisait également office de garnison. Encouragés par cette victoire, ils adoptèrent alors un profil plus offensif et envahirent plusieurs villes côtières. Le succès des Gueux de la mer mettant du cœur au ventre au reste de la nation, ce fut bientôt tous les Pays-Bas qui se soulevèrent. La prise de la garnison espagnole de Brielle par les Gueux de la Mer est aujourd'hui considérée comme l'élément déclencheur de la guerre pour l'indépendance des Pays-Bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gueuxdemer.xooit.be/index.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un vent sombre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un vent sombre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tony HILLERMAN - Le vent sombre
» Tony HILLERMAN (Etats-Unis)
» Un vent sombre
» Du vent dans mes mollets - Moussafir / Mam'zelle Roüge
» moteur compound de GRAINE AU VENT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Caraïbes 1712 - le forum :: La ville haute :: Par la plume et l'épée... [RP] :: Vos histoires au détour d'un chemin-
Sauter vers: