Caraïbes 1712 - le forum

Forum du jeu Caraïbes 1712
 
CalendrierAccueilFAQCaraïbes 1712MembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherWiki

Partagez | 
 

 [Anim] La Flota

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Diego Velasco
Personnage non joueur (PNJ)


Messages : 8
Date d'inscription : 24/09/2013

Infos
Nationalité: Espagnol Espagnol

MessageSujet: [Anim] La Flota   Dim 29 Sep 2013 - 10:52

Dans la cabine du capitaine Diego Velasco, dans le gaillard d'arrière...

"Quoi?! Ces maudits français sont ils devenus fous?! Avec leur manège toutes les Caraïbes vont être au courant d'ici peu!"

Fou de rage, le commandant de la Flota écumait, et frappa du poing sur la table, renversant le vin espagnol.

"Diego, calme toi vieux, c'est pas si grave, on aura besoin de leur aide pour faire face aux Hollandais, Pirates et Anglais, tu le sais aussi bien que moi...."

"Oui mais j'aurai pas cru qu'ils balanceraient cette info aux quatre vents aux premiers venus! Cabrons!"

"Je pense pas quand même que ce Silvers soit assez stupide pour refiler le plan de route à nimporte qui. D'ailleurs lui as tu donné précisément?"

"Non, mais tout le monde va savoir qu'on met le cap sur Rio."

Si le chef semblait nerveux, son bras droit n'en avait cure. Pacho Barate ne pensait pour ainsi dire qu'à s'empiffrer.

"Admettons qu'ils se pointent en force...avec notre escorte on aura de quoi résister quand même...."

"Oui c'est certain, mais ces Hollandais sont nombreux et organisés, et ils causent bien du souci à nos frères vers Curaçao...
Les pirates d'Hispaniola vont certainement vouloir leur part du gâteau, et les Anglais aussi pour se refaire la cerise. Tout ça ça fait du monde, et du monde qui s'il se coordonne, pourrait nous faire très mal."

"Sois pas défaitiste...."

"Ecoute Pacho, ici on est pas en Méditerranée, tu pige? Les tempêtes c'est autre chose, et nos ennemis une fois éloignés des côtes, on va en croiser des tas. Je te rappelle qu'on a pas besef de navires militaires pour se défendre et toute façon tes gars se défendront qu'en cas d'extrême urgence....putain mais Gabriel, dis le lui toi que ça sera pas une promenade de santé!"

Son fidèle lieutenant, Herrera, n'avait pas pipé mot depuis le début du repas....mais il fit un effort pour soutenir son chef:

"Pacho, avec ce qu'on a en cale, nos ennemis ont de quoi se payer une Armada. Tu as vu le chargement des lingots d'or, des bijoux, de la verroterie et compagnie, non? Tu crois ptet que ça attire pas les vautours de genre de marchandise?"

"Si si...mais..."

"Mais t'es trop confiant. Trop gras pour ça, on voit que t'as jamais connu de coup dur."

Le camelot se leva d'un bond, et pointa un doigt accusateur vers le militaire:

"Redis ça Gabriel, et je te fais un trou juste ici. On verra si tu fais autant le malin avec un troisième œil! Oublie pas que ces navires travaillent pour moi! S'il y avait pas Diego ici, le chef ce serait moi!"

"Essaye donc pour voir, foutu commerçant de mes deux. J'aurai tôt fait de saigner la caouane. Toute façon sans nous t'es rien...t'y connais que dalle à la bagarre. Chuis même sur que tu vas faire dans ton froc quand les choses sérieu...."

"Fermez là! Gabriel surveille ton langage....et z'allez quand même pas amener l’indiscipline dans nos plus hauts rangs!? Si?! Assis!"

Les deux hommes se rassirent dans un silence de mort, obéissant de mauvaise grâce, et Diego leva les yeux au ciel.


"Seigneur, pardonne nous...mmmm...bon, regagnez vos navires. On recausera de tout ça une fois arrivés à Rio. Je le répète, je ne tolèrerai pas la moindre indiscipline, encore moins une mutinerie, c'est clair?"

Ses yeux croisèrent ceux de Barate, qui le fuyèrent autant que possible...


"Oui capitan!"

"Bien, rompez, vous avez assez bu de vin pour ce soir..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
javier de corduba
Gabier
avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 03/12/2011

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Mer 2 Oct 2013 - 8:28

*Grenada, le plus grand bordel de la cité*

Cela faisait trois jours que le capitaine Corduba n'avait pas quitté les lieux, profitant de la revente à bon prix du blé des anglais...au comptoir, racontant pour la dixième fois comment il avait mis la flotte anglaise en déroute à lui tout seul...le second du capitaine, antoine, rejoint le capitaine au bar.

-Capitaine, nous venons de recevoir un message, on demande notre assistance pour escorter un convoi espagnol.
-Ah, mon petit antoine, la couronne d'Espagne a du entendre parler de nos exploits!
-Non, mon capitaine, la demande émane des Français.
*regard interloqué du capitaine*
-Un convoi Espagnol, chargé de richesse, avec une escorte francaise? Le convoi doit être commandé par un officier tout juste sortis de l'école. Tu as des indications sur leur route?
Oui, ils doivent traverser un secteur controlé par la hollande...

un petit tas de rubis, un petit tas de saphir...

-Fait préparer le bateau et cherche à contacter le commodore Marc Ramius...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diego Velasco
Personnage non joueur (PNJ)


Messages : 8
Date d'inscription : 24/09/2013

Infos
Nationalité: Espagnol Espagnol

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Mer 2 Oct 2013 - 19:47

L’œil vissé dans sa lunette, le capitaine Velasco lorgnait du haut de la dunette droit devant.

"Nos alliés sont bien là...j’aperçois aussi la galiote de Herrera...mmmmmm. Ramirez, faites moi choquer les écoutes des petites perroquets et carguez la grand voile."

Les ordres retentirent derechef, et la manœuvre fut exécutée par les marins avec brio. Diego n'en était pas peu fier...une partie de ses gars le suivait déjà depuis un bail. C'était ses gars, et il était un peu leur père. Certains avaient même connu les prisons pontons ensablées des bataves, tout comme lui, à qui l'on n'avait pas fait de traitement de faveur par égard pour son rang.

"Capitaine, les navires marchands...."

"...lèveront l'ancre demain au petit matin. Ils sont arrivés après nous, il était bien normal de les laisser faire relâche."

"Ha..bien. Des nouvelles du nord est?"

"Le capitaine Oddball et ses hommes nous ont signalé les premiers bataves au large du golfe. Les mêmes qui font le blocus autour de leurs iles miséreuses. Il me tarde d'en découdre avec ces caboteurs, j'espère qu'ils aiment autant les boulets que les tulipes...."

"Les hommes croient en vous capitaine, et eux aussi ont hâte de passer à l'action."

"Ça tombe bien, nous allons mettre le cap vers Porto Rico. Sans détours....car il parait que la Maison France est entrée dans la danse par l'est. J'imagine qu'on va pouvoir en profiter."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juan Valencia
Mousse
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 09/06/2013
Age : 27
Localisation : Paris

Infos
Nationalité: Espagnol Espagnol

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Sam 5 Oct 2013 - 9:29

A bord du Cazador, au nord ouest du port hollandais d'Aruba..

« Capitaine ! Plusieurs voiles à l'horizon ». Depuis le haut du mât de misaine, la vigie venait de repérer un groupe de navire.
« Andreo, ma lunette s'il vous plaît ». Le capitaine, tout en observant la masse de voiles blanches réfléchissait. Calcul de vitesse, d'approche, estimation de la puissance de feu adverse.

Au fil des minutes les navires grandissaient tandis que la cloche sonnait le deuxième quart du matin.
Dans le sillage du Cazador, deux autres navires, deux Senaults armés en course. L'escadre corsaire voguait, la frégate en tête dans le sens du vent. Une belle brise leur permettait d'atteindre les 12 nœuds.

Au sud de leur position, la Flota espagnole qu'ils étaient chargés d'escorter. Le commandant de celle-ci, Diego Velasco, et son bras droit avaient fait demi-tour pour couvrir les 5 navires de transports, chargés de pierres précieuses et d'or, et intercepter les Hollandais. Ils étaient déjà au contact de l'ennemi.


«Ils sont trop lent...Les Hollandais vont les intercepter ! Transmettez par signaux à l'escadre. On change de cap. On se rapproche des navires bataves. Préparez à virer !»

La frégate légère lofa à tribord, le vent de travers désormais.
Le second du capitaine se tenait à ses côtés.

«Esteban, que tous les hommes se préparent au combat. Je ne veux pas de mouvement brusque sur le pont. Qu'ils restent dissimulés. »
« Alvaro ! Faites tirer un canon de proue. »
« Oui Capitaine ! » Le Maître Canonnier était jeune et inexpérimenté, comme la plupart des hommes du navire.
La frégate légère n'avait été mise à l'eau que seulement quelques semaines plus tôt. Sa coque, rougeâtre, trahissait le lieux de fabrication du navire et l'origine du bois dont il était fait, les Indes espagnoles.
Le canon de 4 livres fît feu. Une gerbe éclaboussa l'avant de la corvette de 6 hollandaise prise pour cible. Elle était à présent à seulement 500 mètres.

« Un peu court... Il a manqué de peu que nous les touchions ».

La Corvette vira de bord, et borda un maximum de voiles pour gagner de la vitesse.

« Hisser notre pavillon Esteban ! » Les ordres furent transmis. En haut du grand mât central, un drapeau apparut, espagnol. Derrière, le Pez Espada hissa le sien également.
A la barre, le capitaine orienta le flanc de sa frégate vers celui du navire hollandais.


« Préparez vous à faire feu ! Je veux un feu roulant au boulet rond ! »
7 canons du flanc tribord étaient prêts. Autour de chaque canon les groupes de 4 marins étaient nerveux. Chaque canonnier ajustait sa pièce vers le flanc bâbord adverse, en fonction de la dérive de chaque navire et leur vitesse respective.
« Feu ! »
Les sept canons crachèrent un à un leur pièce de métal. Trois ricochèrent à la surface de l'eau sans endommager l'Hollandais. Trois autres frappèrent la coque de plein fouet, tandis que le septième boulet arrachait quelques espars.
Plus en avant, le Pez Espada coupait le sillage du navire adverse. Il frappa les voiles adverses d'une dizaine de boulets ramés, réduisant considérablement la vitesse et la manœuvrabilité du Hollandais.


« Chargez à la mitraille et visez le pont !! » Les canonniers s'affairaient à remplir les pièces de morceaux de ferrailles. Deux minutes après les premiers coups de canons ils firent de nouveau feu.

« Deux minutes et 40 secondes » nota le capitaine. « Un peu lent. Esteban, il faudra que les hommes s'entrainent pour diminuer le temps de recharge entre chaque tir. »
« Approchez le navire hollandais et continuez à la mitraille ! » Les hommes crièrent de joie.


A moins de 60 mètres de là, sur le pont hollandais, les corps gisaient parmi les blessés dans des marres de sang. Les fusillers espagnols arrosaient le navire de salves de mousquet. Le capitaine de la Corvette, isolé du reste de sa flotte, tentait tant bien que mal de répondre aux tirs. En manque d'hommes et le moral au plus bas, son navire ne pouvait pas faire grand chose.
A quelques miles de là, le pavillon de la galiote espagnole venait d'abaisser son pavillon. L'équipage venait de se rendre après un assaut féroce des Hollandais.

La frégate bombardière du commandant Velasco subissait les tirs de plusieurs adversaires. Elle tenait bon. Au loin, la flotte marchande progressait lentement. Seul les trois navires espagnols les séparaient désormais d'une douzaine de corsaires hollandais, sortant toujours plus nombreux de la rade d'Aruba.


« Capitaine, la flotte batave se dirige vers nous ! »
« On ne tiendra pas longtemps. Signalez au capitaine Alicante de replier son Senault. Nous allons les retenir autant que possible. En espérant que des renforts arrivent rapidement du nord. »

Plusieurs navires hollandais cernaient le Cazador qui subissait désormais les tirs de mitrailles. Les corps s'entassaient sur le pont, rouge de sang.


« Capitaine, la Bombonera se replie ! »
Valencia regarda le ciel. Il y a adressa une prière. Plus grand chose ne pourrait sans doute les sauver. A l'ouest, la flotte marchande s'éloignait enfin pour seule consolation.


« La nuit tombera dans une heure ! Nous devons tenir. »  
Plus au nord les renforts arrivèrent enfin. Une canonnière française se détachait de l'escadre, plus rapide, suivant la Corvette espagnole du capitaine Oddball. La Corvette s'orienta immédiatement vers sa sœur hollandaise, mal en point. Après plusieurs tirs de mitrailles et un abordage conséquent en perte, l'équipage expérimenté des hollandais se rendit.

La nuit tomba enfin. Malgrés la perte de la moitié de son équipage la frégate réussit à se faufiler à travers la flotte batave. Le Cazador en était quitte pour cette fois.

La Flota continuait sa route, avec pour seule perte le capitaine Gabriel Herrera et sa galiote. L''accrochage avait été sanglant des deux côtés. Les hollandais en surnombre n'avaient pas finalement réussi à prendre l'avantage et venait de perdre une corvette.
La Flota était quant à elle largement renforcée par l'arrivée de ses alliés français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diego Velasco
Personnage non joueur (PNJ)


Messages : 8
Date d'inscription : 24/09/2013

Infos
Nationalité: Espagnol Espagnol

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Sam 5 Oct 2013 - 13:00

Accoudé au balcon de la dunette, le capitaine Velasco fixait le sud ouest, un verre de vin espagnol à la main, depuis déjà de longues minutes. Plus que la perte de la galiote à bombe lourde, c'était la perte d'un ami de trente ans qui l'affectait. Mais il ne pouvait pas se permettre de flancher devant les hommes. Hors de question.
Alors que les derniers rayons du soleil disparaissent sur l'horizon, Diego leva son verre jusqu'à son cœur, puis le vida d'un trait avant de faire le signe de croix:


"A la tienne compadre, repose en paix."

Retournant s'assoir derrière son bureau, le chef de la Flota fixa un long moment une page blanche, puis héla d'une voix forte son secrétaire.

"Julio! Prend la plume et écris ce que je vais te dicter dans le journal de bord."

"Bien capitan"

"5 Octobre 1713: J'ai été blessé à la suite d'un tir d'une chaloupe canonnière batave. Un gros éclat de bois suite à un boulet dans le bastingage est venu se planter dans mon bras droit, qui est désormais en écharpe. C'est à présent mon assistant Julio qui écrira mes rapports jusqu'à ce que je me rétablisse.

Nous avons commis hier de grosses erreurs que les bataves nous ont fait payé illico. Mon escorte a fait cavalier seul devant sans couvrir mes navires marchands à l'arrière. Je les ai avertis du danger en voyant les voiles bataves poindre le bout du catacois à l'horizon mais il était trop tard, et seuls quelques braves capitaines se sont illustrés bravement en faisant volte face et en venant à notre rescousse.

Je reconnais que nous n'aurions pas du y aller seul pour couvrir la flotte. Mais c'était nous exposer nous même, ou prendre le risque de voir tomber la Flota et sa précieuse cargaison entre les mains ennemies...."

Poussant un long soupir, le capitaine toisa son assistant:

"Ça va Julio? Je vais pas trop vite?"

"Non ça va capitan. Vous pouvez poursuivre...."

"Les bataves avaient bien caché leur jeu dans Aruba, en y planquant plus de la moitié de leurs navires. Ils nous ont donné une leçon de discipline militaire comme nous n'en avions pas reçu depuis belle lurette, agissant en formation de la plus belle des manières, il faut savoir reconnaitre le mérite de ces chiens galeux.
La Santa Maria, galiote à bombe lourde de mon fidèle lieutenant et ami....Gabriel Herrera, en a fait les frais. Aucune possibilité de se dégager du filet....j'ai cru comprendre dans une ultime missive que ce qui restait de l'équipage s'est rendu à l'ennemi, mais que Gabriel est mort sabre à la main.

De nôtre côté, nous avons essuyé de trop nombreux tirs ennemis. J'aurais pu répliquer bien sur, et emmener un ou deux de ces gredins camelots à la baille avec moi, mais je ne suis pas téméraire. A deux contre neuf ça aurait été du suicide. La vie de mes hommes et la mission prévalent sur le reste. J'ai donc choisit la fuite....  non rayez ce passage Julio.......j'ai donc choisit le repli stratégique vers le nord, en donnant quelques consignes d'urgence aux capitaines de mon escorte.

Gageons que nous aurons seulement essuyé les plâtres, et que la leçon aura été retenue par tous. Il est dommage de voir que la jonction avec les forces Françaises s'effectue quelques heures trop tard, mais nous sommes désormais en surnombre, et j'ai choisit d'élaborer une nouvelle tactique à la faveur de la nuit.

Saluons tout particulièrement les capitaines Antonio Alicante, Alejandro de Bayar, Oddball et Juan Valencia qui ont bravé la mort avec courage pour nous apporter leur aide. Leurs équipages ont subit de lourdes pertes, mais ils ont fait payé cher leur audace aux bataves avec honneur. Plusieurs de leurs navires y ont laissé des plumes, et la corvette de 6 légère De Welwillende a même été abordée par le capitaine Oddball.

J'espère que l'escorte fera à présent son office en couvrant mon arrière garde comme il convient, car nous avons vu que la moindre erreur pouvait être exploitée immédiatement par l'ennemi. A bord de la Bombonera, le moral reste bon car nous nous sommes sortis de ce piège à rat, mais les survivants n'ont pas eu de répit pendant deux quarts consécutifs et ils ont les traits tirés.....c'est bon Julio....signez avec mes initiales, et vous pouvez disposer."

Terminant son travail, le jeune érudit salua son supérieur, et s'en fut aussi vite qu'il était arrivé. Enfin, la capitaine Velasco arrêta de faire les cent pas dans sa cabine, comme soulagé d'un poids, et s'en fut à son tour pour prendre le quart suivant à son poste.


Dernière édition par Diego Velasco le Dim 6 Oct 2013 - 13:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jordi de Borja i Sangrín
Matelot
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 12/04/2012
Age : 103

Infos
Nationalité: Espagnol Espagnol

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Sam 5 Oct 2013 - 13:32

[IRL ce matin 7h20]

Près de dix heures du soir le soleil commençait à disparaître derrière l'horizon, et le Sant Jaume était lancé à pleine vitesse, son gréement remis à neuf le portait prestement vers les voiles bataves. Ces mêmes hollandais qui avait décapité le grand mat il y a quelques jours lorsque nous allions au Rio de la Hacha.

Parmi ces frêles gréement de navire de course, l'un des Dogre arborait la flamme du Commodore.

"Juan, quel est le commandant des Nieuw Nerderland ?"

"D'après l'amirauté c'est le Commodore Mark Rammius."

"Si.... Dites à l'homme de barre de mettre le cap sur ce bâtiment, ce soir nous couperons la tête de l'escadre hollandaise, que les hommes se tienne prêts, les combats seront rudes"

Les instructions sont répercuté dans tous le navires et bientôt mousquets et sabres, pistolets et hache d'abordage fleurissent dans les mains catalanes. Les Bouches à feu sont remplis de mitraille et commence l'attente nerveuse du combat. Jordi de Borja sort sur la dunette et se met auprès de son timonier, Tomas un gars expérimenter qui à la main ferme dans les abordages.

S'adressant à l'équipage :
"Nous allons d'abord videz la batterie bâbord puis la tribord sur le pont du hollandais, toujours sur notre erre, puis nous lancerons les grappins sur le bâtiment ennemis et je ne serais plus maître de rien ; Seul Dios pourra décidé qui vivra et qui mourra, placez en Lui votre foi et il guidera votre bras. Soyez braves et pieux, soyez de vrais espagnols et la victoire sera à nous !"

Le combat se déroula comme prévu : la première bordée fut peu précise mais la seconde décima une bonne part de l'équipage hollandais, puis l'assaut fut lancé au cri de "Por fin el Cielo !", les hollandais furent braves, mais pas assez pour contenir la puissance de la Sainte Espagne : la Tolède du capitaine finit par trancher net l'amarre du pavillon hollandais qui chuta paresseusement sur le pont :

"Le navire est a nous, souvenez-vous de ce jour mes amis, où vous avez participé à la grandeur de l'Espagne et la gloire Dieu !"

Les espagnols fidèles à leur foi s'agenouillèrent et, se mettant à prier, Le remercièrent pour cette victoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Farren



Messages : 3
Date d'inscription : 26/06/2012

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Dim 6 Oct 2013 - 10:09

Sarah était en plein atelier shopping sur le pont d'un navire marchand Espagnol. Un pigeon voyageur venait d'atterrir sur le pont de la rose écarlate.

Ooooooh le jolie tissu violet !

Capitaine, une missive vient d'arriver.

Pas le temps, il reste des coffres à ouvrir.

Il s'agit d'un message de Mark Rammius.

Pffffuuuuiiiii, il a le chique pour me gâcher mes plaisirs.
D'un geste rageur, elle déchira le sceau et elle lut la lettre.


Citation :
Une flotte espagnol se dirige vers Aruba, nous avons besoin de toi. Les soutes sont pleines à craquer de bijoux, de bijoux et encore de bijoux.
Sarah eut une petit sourire. Mark savait trouver les mots pour la faire obéir.

Les gars, on embarque tout et on mets le cap vers Aruba. Toutes voiles dehors.

Après un voyageuse de 2 jours sans histoire (Ooooooh le jolie tissu rose !!!!) et une escale d'une journée pour remplacer les idiots qui étaient mort et vendre les trucs qui servent à rien ( blé, poisson, babioles, etc etc). La rose écarlate était tapis dans le port près à fondre  sur les navires Espagnols. Les bijoutiers et ses copains se tapaient dessus avec enthousiaste. Soudain sa vigie lui signala des navires Espagnoles venant du Sud Ouest d'Aruba. La capitaine tourna sa longue vue vers la direction indiquée. Cooool un dogre ! Une journée shopping s'impose. Puis Mark a parlé de navire Espagnol a coulé, il a pas précisé lesquel...

Sarah lança son dogre armée en course sur le navire marchand. Elle ne savait pas si il faisait partie de la flottille Espagnol mais il allait regretter d'être venu ici. Elle fit armer ses canons de boite à mitraille.

Feuuuuu !!!!

Les cris de douleurs se fit entendre sur le pont ennemi.

Feuuuuu !!!!

Nouveau cri de douleurs

Pour la forme, elle fit armer une dernière fois.


Feuuuuu !!!!

Les cris furent plus faibles.

Lancez les grappins !

Ils furent magnifiquement lancés. Les paraboles furent splendides et ils tombèrent à l'eau...

Bon bon bon. On recommence !

Lancez les grappins !

De nouveau, ils tombèrent à l'eau..

Sarah fit remplacer les lanceurs et les pria "gentiment" de monter à l'abordage en premier pour les motiver un peu.


Lancez les grappins !!!

Cette fois, ils accrochèrent le navire et les corsaires purent s'en donner à coeur joie.

A l'ABORDAGE !!!!!!

Après un bref combat le navire fut capturé et pillé. Elle ferait le tri plus tard. Apparemment Mark avait sombré et elle partit à son secours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark sillvers
Mousse


Messages : 38
Date d'inscription : 08/09/2013

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Dim 6 Oct 2013 - 11:45

Sur le pont de l'escaflowne, position --°-- N ; --°-- W cap -----.

le commandant en second Sammantha, entré dans la cabine du capitaine Sillvers.

Sam : bonjour, capitaine, puis-je vous déranger.

Sillvers : bien sur, que ce passe t'il ?

Sam : nous venons de recevoir plusieurs missive, du capitaine Sébastien, Erick lerouge, garion et du capitaine Diego Velasco.

Sillvers : Parfait que dit le capitaine Sebastien ?


Sam : rapport de mission de reconnaissance, Il signale la présence de deux navires ennemi en --°-- N ; --°-- W sur un cap -----.

Sillvers réfléchi a cette information, puis demanda .

Sillvers : Parfait que dise les capitaines Garion et Lerouge ?

Sam : Ils signalent tous les deux qu'ils ont rejoint la formation nous somme donc au complet capitaine.

Sillvers se réjouis de cette information, il s’inquiétait de l'absence des deux frégates de la flotte, mais le voila soulager. Il enchaîna.

Sillvers : parfait et pour veux le capitaine du convoi ?


Sam tendit le message au capitaine

Sam : Je pense qu'il est préférable que vous le lisiez vous même capitaine.

Sillvers pris le message et le lu. S'adressant a son second.

Sillvers : parfait, transmettez immédiatement le rapport de reconnaissance a nos alliés et au capitaine Diego Velasco.
Je vais rédigé un message pour la confrérie, nous avons du pain sur la planche, merci.



Sam salua son capitaine et tourna les talons pour suivre les ordres, elle savez déjà que les combats seraient inévitable et que l'escaflowne serait comme toujours en première ligne.
Il y a quelque jours de ça, quand le convoi fût attaquer par les hollandais, les forces de la maison de France avaient foncés pour venir au secours des espagnols et forcer les hollandais a la retraite, sur ordre du capitaine, l'escaflowne et deux autres navires de la confrérie, celui du capitaine Malouin et du capitaine jule grandpied avaient surgit dans la bataille.
La chaloupe canonnière du capitaine grandpied arrivé le premier fondit sur la corvette de 6 légère du capitaine Willem Hartog, son action avait réduit l'équipage de la corvette.
Les capitaines Sillvers et malouin était arrivèrent juste avant la nuit, la seconde corvette hollandais s'étant déjà replier, ils s'étaient concentré pour affaiblir les équipages des navires hollandais, dans le but de les contraindre au repli, ce qu'ils furent en visant un senault armé en course et un dogre armé en course.
Le capitaine Valencia ayant réussi a se replier, les forces de la Maison de France fit de même.
Un petit sourire vint éclairer le visage du second, pour une fois l'escaflowne ressortait d'un combat sans avoir subit de dégâts, peut être le capitaine était devenu moins téméraire suite au dernier combat contre les défenders of the crown, Sam n'était pas la ce jour la, le capitaine, un jour avant, avait mandaté son second pour livré une lettre au gouverneur de grenada, l'escaflowne avait lever l'encre avant son retour.
Sam ne pu s’empêcher de penser qu'elle serait surement morte si elle avait était à bord du navire, comme le quartier maître.

Sam secoua sa tête énergiquement pour se sortir se sortir de ses idées noir, elle avait parfaitement confiance dans son capitaine, et si pour lui sauver la vie elle devait sacrifier la sienne, elle le ferait sans hésiter.
Sammantha était amoureuse de son capitaine depuis un moment déjà, mais son poste lui interdisait d'aller plus loin, une pensé fugace la mit en colère, elle venait de pensé à la tenante de la taverne du popotier, la taverne juste a coté du QG historique de la Maison de France, "son Sillvers" semblait s'en être enticher, cela la mettait hors d'elle.

Ce fut donc dans cette état qu'elle transmit les ordres du capitaine, l'équipage aller encore une fois devoir subir les foudres du second sans raison...


Dernière édition par Mark sillvers le Dim 6 Oct 2013 - 16:05, édité 1 fois (Raison : erreur sur le RP (merci Willem Hartog))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willem Hartog
Gabier


Messages : 136
Date d'inscription : 17/09/2013
Age : 29
Localisation : Paris

Infos
Nationalité: Hollandais Hollandais

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Dim 6 Oct 2013 - 12:50

Aruba, le 4 Octobre 1713, quelques heures avant la tombée de la nuit.

Le capitaine Willem Hartog était inquiet. La veille, sa corvette avait subi les tirs de l'avant garde du convoi espagnol dont il avait mission de s'emparer. Il s'était donc replié et avait passé sa journée à aller de taverne en taverne afin de recruter les hommes d'équipage qui manquaient cruellement. Avec les préparatifs de la flotte, les seuls hommes restant à terre n'était pas des plus expérimentés mais il fallait faire avec.

Enfin, le commodore Ramius donna le signal de l'attaque et il ne fallait plus trainer. Le capitaine Hartog donna donc l'ordre d'appareiller et la corvette pris la mer. C'était un magnifique navire, rapide comme l'éclair et dont les officiers servant à bord étaient très fier. Au cours des semaines précédentes, de nombreux marchands espagnols naviguant autour des îles sous-le-vent en avaient fait les frais.

Bien que l'un des derniers étant sorti du port, le navire arriva à la hauteur du commodore au moment précis où le combat s'engagea. Le capitaine Hartog donna l'ordre d'approcher la galiote Santa Maria et fît tirer une bordée. La mitraille atteint son but et l'équipage ennemi fût grandement réduit.

Pendant ce temps, une frégate espagnole chercha à profiter du chaos pour couler la corvette. Parvenant à prendre de la distance une première fois, De Welwillende (le bienveillant) fût cependant rattraper par la frégate. La capitaine Hartog décida donc de ne plus chercher à jouer de la vitesse de son navire mais d'occuper l'ennemi afin de permettre au reste de la flotte batave de tirer le meilleur parti de la bataille. Cette décision se révéla payante puisque que seul un autre navire hollandais fût touché et abordé tandis que plusieurs navires espagnols subirent de lourds dégâts.

Hélas, lorsque la corvette s'éloigna, elle fût rejointe de peu (HRP: il s'en est fallu de moins de 10 minutes) par un corsaire espagnol qui réussit à s'en emparer, profitant de l’épuisement des hommes ayant survécu au combat. Le capitaine espagnol, un certain Oddball, isolé de sa flotte et craignant d'être à son tour abordé, accepta de laisser partir le capitaine Hartog et ses officiers. C'est donc en canot que le retour vers Aruba se fît.


Dernière édition par Willem Hartog le Dim 6 Oct 2013 - 23:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diego Velasco
Personnage non joueur (PNJ)


Messages : 8
Date d'inscription : 24/09/2013

Infos
Nationalité: Espagnol Espagnol

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Dim 6 Oct 2013 - 13:12

A bord de la Bombonera, le capitaine Velasco avait rameuté son état major autour de son bureau en désordre.

"Messieurs, il est temps de faire le point. J'ai de bonnes et des mauvaises nouvelles à vous annoncer.
Les bataves qui ont vu le convoi partir vers le nord ouest à la faveur de la nuit sont tombés dans le panneau. Mieux que ça, lisez donc!"

Diego tendit à ses officiers un morceau de papier, que ces derniers s’empressèrent de dérouler, avant de s'exclamer:

"Avec quoi ils les dressent leurs pigeons, pour qu'ils atterrissent sur nos navires?"

"Hahahahahaha, la Barthes qui nous croit sur Coro, et le Silverbeard qui la contredit en disant en partance pour Rio! Trop bon!"

"Oui je pensais pas que ça marcherait à ce point en forçant l'allure de nuit. Force est de constater qu'ils nous ont perdu de vue un moment, mais seulement jusqu'à ce matin où nous avons aperçu deux de leurs éclaireurs lougres au sud.
Ceci dit, ils ont à présent le vent dans la gueule, et Silvers leur a coupé la route comme je lui avais demandé. Un bon tacticien celui là"

"Mais alors, quelles sont les mauvaises nouvelles capitaine?"

"Silvers m'a signalé par les éclaireurs que je lui avais demandés.....l'arrivée imminente de pirates sur notre nord est, en provenance de Saint Thomas. Ce sont les Sharks, de la racaille qui veut nous empêcher de rallier Sainte Croix sans encombre. Ce qui m'inquiète ce n'est pas leur nombre....nous restons supérieurs, mais leur position. Ils sont pile entre notre destination et nous, et ils ont le vent dans le dos. Cela va nous contraindre à ralentir pour attendre du soutien, ce qui va permettre aux bataves de nous prendre en tenaille. Espérons qu'il aient pris trop de retard.....et que les Angluches ne s'en mêlent pas. Si ces derniers décident de mettre cap à l'ouest, ça va sentir le sapin...et c'est sans compter ces français non identifiés à l'est, et la bande à Fronsignac qui pourrait bien jouer les tourne veste."

Un ange passa dans la cabine. Chacun réfléchissait à la tournure qu'allaient prendre les évènements. Les prochaines heures allaient s'avérer déterminantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugues de Nozeroy
Gabier
avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 53
Localisation : ile de france

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Dim 6 Oct 2013 - 17:38

Quelque part en mer, à bord de son navire Hugues se remémorait les derniers jours qui avaient précédé leur départ de saint Thomas.

Il voyait encore la flotte pirate se rassembler au port de Saint thomas, ont chargeais à bord des navires des vivres en quantité importante ce qui laissait envisager une longue traversée, la sainte-barde de chaque navire était aussi chargée à bloc de munitions de tous calibres, le pont des navires croulais sous l’équipage, que des forbans, tous avait des têtes de vrais crapules, une grande excitation régnait sur le port, les Sharks se préparais pour la bataille.

Tous les capitaines avait répondu à l’appel, la horde noire allait prendre la mer sous peux, le plus dur sera de tempérer l’excitation des hommes, il était tous prêt à en découdre, car depuis plusieurs jours dans toutes les tavernes on parlait que de ce convois remplis de mille trésors, les rumeurs les plus folles circulait quant à son contenu, et chacun rêvait à ce qu’il ferait de tout cette richesse et on voyait dans les yeux des hommes briller le métal jaune.

Dans la cabine de la Louve une réunion des capitaines qui allait participer à ce raid c’était tenu la veille tard dans la nuit et dans le plus grand des secret, une stratégie avait été mise au point, la discrétion et le secret décidera de sa réussite ou de son échec..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
erick lerouge
Gabier


Messages : 146
Date d'inscription : 03/09/2013
Age : 30
Localisation : lyon

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Dim 6 Oct 2013 - 17:51

" Voiles en vue droit devant nous "

Le capitaine erick lerouge sortit en trombe de sa cabine , pour monter sur le gaillard d'arrière , et s'adresser à la vigie !

" Qu'elles nationalités et leurs nombre ?"

" Espagnoles et Françaises , et je distingue plusieurs dizaines de navire capitaine "

Le capitaine lerouge ne cache pas sa joie ,  sa crainte était de louper le convoi en passant au large , mais grâce à son expérience ainsi que celle de son équipage ils arrivèrent en plein sur le convoi ! La traversée ne fut pas de tout repos depuis plusieurs jours les hommes et le navire avaient été mis à rude épreuve en gardant constamment une allure plus que rapide pour ne pas arriver en retard

" Quartier-maître , diminuer la voilure , il est temps de faire souffler le navire et les hommes , d'ailleurs se soir double ration de tafia pour tout le monde"

" A vos ordres capitaine "

Le second du navire , monsieur Garneray rejoignit son capitaine sur le gaillard arrière pour lui parler "

" Capitaine , je ne comprend toujours pas pourquoi nous avons quitté notre zone de chasse , pour venir en protection d'un convoi qui n'est même pas Français de surcroît ? "

"Mon cher Louis , l'Espagne est notre allié et nous avons reçu un ordre de notre confrérie et la gloire ne s'acquiert pas en attaquant juste quelques pauvres marchands sans défense "

" Oui capitaine je comprend , mais je rester persuadé que risquer notre vie et le navire pour un roi et de l'or qui n'est pas le nôtre est une grave erreur "

" Ne soyez donc pas si naïf Louis , nous allons être payé pour assurer le convois et je compte bien capturer plusieurs navires lors de notre escorte ! Souvenez vous de ceci Louis et vous ferrez un grand corsaire , le brave ne pense qu'à ce qu'il peut gagner et le pleutre qu'à ce qu'il peux perdre ...."

" Je tacherai de m'en souvenir capitaine , merci "

La journée commençait bien et ce n'étais pas les rumeurs de quelques pirates arrivant à notre rencontre qui allait enlever le sourire du capitaine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugues de Nozeroy
Gabier
avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 53
Localisation : ile de france

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Dim 6 Oct 2013 - 19:18

Lors de cette réunion, une jeune fille fut présentée a l’assemblée, tous la regardèrent avec stupeur, une femme ici …

Elle fut présentée en ses termes, par celui qui avait pris la tête de cette expédition

Voici Saskia de las ondas........ Capitaines..... je lis votre stupeur dans vos regards, elle nous a contacté car elle souhaite nous rejoindre au sein de notre confrérie, comme le veut notre tradition je l’ai amené devant vous afin d’en décider…

Des murmures de protestations fusèrent de l’assemblée

"…. Un pirate en jupon….."

"…. Ça porte malheur …"


"Silence capitaines, écoutez moi bien ..... le capitaine Saskia est actuellement corsaire espagnole…. Vous avez compris… corsaire espagnole…"


A ses mots les cris de protestations se transformèrent en sourires malicieux sur les visages de toutes les crapules présentes…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diego Velasco
Personnage non joueur (PNJ)


Messages : 8
Date d'inscription : 24/09/2013

Infos
Nationalité: Espagnol Espagnol

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Dim 6 Oct 2013 - 21:30

Toujours accoudé derrière son burlingue, Diego n’arrêtait pas de dicter ses missives à son assistant. Depuis quelques heures il ne savait plus où donner de la tête.
Les voiles noires à l'horizon s'étaient approchées mais restaient à distance respectable, aussi allait il prendre le temps de lire, voire de répondre, avant de remonter sur le pont.


"Julio, donne moi ça.."

Diego déroula péniblement le premier parchemin:

Hola Capitan de la Bombonera!

Quelle providence m'a mis sur votre route !
ça fait deux jours que ces chacals de pirates me poursuivent sans relâche.
Je ne sais pas ce qu'ils me veulent, je suis fauchée !!
ou bien en veulent-ils à mon honneur.... Il n'y a pas beaucoup de femmes sur ces mers!
Me permettez-vous de me joindre à votre convoi compañeros ?
Malgré la petite taille de mon navire, mon équipage et moi-même donneront nos vies pour la couronne.
Viva España!

Saskia de las ondas,
Capitan de la Espadita roja


"Une femme à la tête de cette barque longue qui nous escorte? Tiens donc! Julio fais moi penser de l'inviter à bord quand nous pourrons....mais tend moi plutôt cette missive de Silvers."

Le capitaine lut attentivement, et fronça les sourcils:


"Huit navires? Je n'en aperçois que quatre....Silvers a raison, demi tour toute, soyons prudent."

Remontant près de la barre tenue d'une main de maitre par son second, éblouit un instant par le soleil au zénith....l'Amiral saisit la lunette que lui tendait son maitre pilote.

"On en voit sept désormais capitaine. Regardez les premiers, ils ont mis toute la voile qu'ils avaient."

"Je m'en doutais, la barre à 180 toute, affalez les..."

"BRAOUUUUUUUUUMMMMMMM"

Une volée de mitraille venait de balayer le pont, tuant quelques gabiers, semant la panique parmi les hommes de la Bombonera.

"Qu'est ce que.."

"L'Espadita!? C'est cette salope de barque longue! Regardez les!"

Les sabords fumants du traitre ne laissaient pas le moindre doute sur l'auteur du forfait.....qui venait de hisser pavillon noir.

"Gabiers! A vos postes! Juan! Fais sonner le branle bas!"

Aussitôt dit..aussitôt fait, les tambours raisonnèrent, et les hommes s'activèrent dans tous les sens. La surprise les avait choqué. Déjà l'Espadita s'éloignait sans la moindre réaction de leur part, si ce n'était les jurons lancés par Diego.

"Julio! JULIOOO!"

Le jeune homme apeuré finit par apparaitre devant son supérieur:


"Va vite écrire une missive aux navires marchands, qu'ils se replient sur la position de Silvers."

Le petit ayant filé, le second se risqua à poser une question:

"Et nous capitaine?"

"On aura pas le temps de se dégager, et pour l'honneur toute façon, cette fois je reculerai pas. Regarde les, un lougre, un senaut armé à la course, et une corvette de 6 légère....ça va être dur sans renforts."

"Il sera pas dit qu'on tombera sans faire honneur à la mission."

"Tout juste. Dieu soit avec nous! La barre à tribord, 60...Carguez les voiles de hune, prenez les ris sur la grand voile et la misaine!"

Les ordres répétés finirent par être exécutes une fois les hommes organisés. Serrant le vent au plus prêt, Diego préparait non seulement à faire virer de bord sa frégate bombardière, mais aussi à offrir tout son flanc babord à l'ennemi.


"Chargez moi tout ça avec du ramé, et visez leur gréement!"

L'Espada s'était éloignée hors de portée, mais Diego allait avoir l'embarras du choix. Les sabords furent ouverts, et les bouches à feu chargées, lorsque le son du canon retentit. Une bordée tirée du lougre Sloane qui virait lui aussi de bord. Le mat de beaupré encaissa le choc sans sourciller.


"Visez moi le lougre à babord!"

"Preeeets?! FEU!"

BRAOUUUMMMMMM! Les mortiers de 18 crachèrent en même temps que les pièces de 12, et les portatives de 4....dans le mile!
Le gréement du Sloane craqua...les voiles déchirées de toute part. Le mat de misaine avait été littéralement décapité.
Un joli tir, mais les militaires rechargeaient déjà....deux minutes.....et FEU!
Le reste du mat de misaine venait d'être emporté, et le reste de la voile du lougre faisait pale figure.

Pas coulé, mais hors combat....en voilà un qui serrait à présent inoffensif, et qui devrait serrer les fesses jusqu'au port.

Mais deux bordées retentirent par tribord, fauchant les hommes à la manœuvre sur le pont. Ces salves là les avaient sonnées.
Un boulet venait d'exploser le cabestan, fendu en deux, et Diego contemplait d'un œil hagard son second affalé, raide mort, un bout de la barre encore en main....
Sur le pont, un véritable carnage...tout n'était plus que marre de sang.
Se redressant péniblement Diego cria à son quartier maitre sonné en contrebas:


"Rafael! Distribue les mousquets et les sabres d'abordage! Hardi les gars hardi!"

Deux nouvelles bordées s'écrasèrent sur la Bombonera qui tenait bon, cahin cahant. Les survivants se calfeutraient dans les coins comme ils pouvaient, attendant l'heure fatidique pour vendre chèrement leur peau....plusieurs salves s'écrasèrent encore, mais sans trop de dégats cette fois.

Diego, accroupit derrière le bastingage, contemplait le Black Cat qui s'avançait, avec probablement un avantage de trois contre un. N'écoutant que son courage, le capitaine se redressa et pointa son sabre d'officier vers le ciel pour haranguer ses troupes!


"Viva Felipe V il bravo! Por Dios!"

La corvette qui se rapprochait à vive allure lança ses grappins avec dextérité. Les pirates avaient beau être connus pour leur sauvagerie, Diego savait qu'ils allaient être reçus avec les honneurs par la poignée d'hommes qu'il lui restait. Une grosse vingtaine tout au plus.

"A moooort!"

Le cri des pirates fut couvert par une première salve de mousquets qui faucha les premiers pirates sautant sur le pont. Les militaires les attendaient de pied ferme. Une quinzaine de pirates mourut sans même avoir clairement vu ses bourreaux. Quelques tirs de pistoles retentirent alors, en fauchant quelques uns de plus....mais désormais le bruit des sabres faisait place aux crépitements des pétoires.

Se regroupant en carré vers le gaillard d'arrière, les militaires résistaient bravement, profitant à moitié d'une barricade de fortune, et de l'indiscipline des pirates.
Diego, qui avait descendu à bout portant un forban un peu téméraire, les avait rejoint haletant, d'un saut désespéré.


"Repliez vous dans la dunette!"

Faisant volte face après quelques nouveaux tirs pour couvrir leur fuite, les Espagnols se barricadèrent dans le gaillard d'arrière.
Plaçant une table derrière la porte, que tentaient déjà de forcer les pirates, il rechargeaient les mousquets....le combat sur le pont leur avait valu 11 morts, contre une quarantaine en face. Les pirates allaient payer leur prise. Désormais 14, ils ne se faisaient plus aucune illusion sur leur sort.


"Les gars, résistez comme vous pouvez....J'ai été très honnoré d'être votre capitaine..."

Hochant la tête vers l'amiral, ils se retournèrent vers la porte, parés à se battre jusqu'à la mort. Diego tituba jusqu'à son bureau, et hurla sur son assistant planqué derrière:

"Julio! Ecris ce que je vais te dicter et envoie cette missive!"

Le jeune homme écrivit la main tremblotante, conscient que ce serait probablement ses dernières lignes....
Le texte fut bref, et ce dernier plia la missive en se glissant vers la trappe menant au pigeonnier.
Au dessus de lui, le capitaine Velasco s'en était retourné pour faire face à son destin, sabre au clair, et mourut bravement parmi les siens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piotr Curtiss
Gabier
avatar

Messages : 480
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 30

Infos
Nationalité: Pirate Pirate

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Dim 6 Oct 2013 - 21:50

à bord du Lougre Sloane, une jolie brise du Nord-Est faisait tournoyer les lais de voiles restantes, au dessus d'un pont où l'on empaquetait dans les pans de voiles noircies de feu échues sur le pont,  ce qui restait des corps des malheureux gabiers déchiquetés par les salves du Bombonera qui avaient détruits le gréement.

Piotr enjamba le mat pour approcher des paquetages funéraires couleurs sang et poudre.

-Celui-là, c'était quoi son blase ?

-"LE singe!" On l'appelait simplement "LE Singe". Alors j'ai oublié son nom. Non, seulement il était aussi poilu qu'un macaque, mais il avait pas le vertige, c'est pour ça qu'on l'avait affecté gabier
lui rétorqua "Edd grande-gueule" le quartier maitre.
Et à côté c'est "Louis le fat" et on croit avoir reconnu Sullivan.

-AH, vous "croyez" ?

-C'est à dire qu'on a d'abord cru qu'ils étaient cinq à voir la bidoche qu'on a ramassé partout. Mais après avoir fait l'appel, ce sont les trois seuls manquants à l'appel, et Louis comptait facilement pour deux portions... si ce n'est trois. Ce qui me surprend, c'est que Louis l'était pas capable de monter là haut!

-Vous avez pas imaginé qu'il ait pu se ramasser le mat ? Gras et fat comme il était, le mat ne pouvait pas le manquer.

"Edd-grande-gueule" marqua un temps les yeux au ciel et la bouche grande ouverte, les dent jaunes prenant l'air iodé, avant de piger les allusions du capitaine et émettre un rire gras.

Piotr ajouta d'un ton froid:
-Ait un peu de respect pour tes camarades froids et raides ! Nous sommes tous morts ici ! Tous autant que LE Singe, Louis le fat et Sullivan. Nous sommes tous morts le jours ou nous avons décidé de hisser ces couleurs. Ces trois larrons n'ont fait que prendre un raccourci pour l'enfer.
Rend les à la mer dans leurs linceuls de voile. Veille personnellement à ce que la toile soit bien cousue dans leurs narines, je voudrais pas voir leurs morceaux flotter dans notre sillage.


Ils ne prirent ni le temps de prier, ni de faire une quelconque cérémonie. Trop de travail sur le Sloane qui tendait vers le ciel un mat de moins.

Piotr aimait s'activer sur le pont avec ses gars. Et en ce jour, il était servi en matière de travail physique. Son esprit vagabondait sous l'effet de ses mixtures, tandis que ses mains trouvaient seules leurs places et son corps semblait être actionné par des petits câbles invisibles, tel un pantin automate.

Il se demanda pourquoi en pleine bataille, il avait ordonné à ses gars de placer le Sloane comme un bouclier entre l'Espadita de Saskia et la Bombonera. Son erreur lui avait couté 3 gabier et un mat.

Ses neurones firent une étrange connexion, et il repensa à ce jour dans le carré improvisé à bord de La Louve de Hugues de Nozeroy. Il repensa au silence et aux regards que tous s'échangeaient lorsque Hugues leurs avait présenté ce fameux "capitaine prometteur" que sa langue fleurie de noble leurs avaient bourrés les oreilles depuis des jours et nuits.



Quelque peu éméché - comme à chaque fois qu'on devait se réunir pour user de sa salive entre capitaines - ce fut Piotr qui l'ouvrit le premier cette fois. Il se leva de sa chaise, et tonna assez fort pour rivaliser avec un canon :

-Mais c'est qu'il fait preuve de talents cachés le sang bleu ! J'aurais jamais pu imaginer qu'un noble chevalier comme vous pouvait avoir des idées aussi tordues que celles d'un vieux boucanier caribéen !
J'ajouterais, foi de "Curtiss-le-jeune", que z'avez en plus le chic pour nous trouver des plans aussi charmants que machiavélique ! Ah quel pousse au crime vous faite !
Je propose de...
Avec une révérence moqueuse vers Hugues de Nozeroy ... "lever nos verres" à votre "charmante" idée prénommée Saskia. Clin d’œil vers Saskia, que ses yeux, rougis par ses étranges mixtures dont il s'abreuvait à longueur de journée, ne lâchaient plus.

Et il sortit - encore - d'une de ses poches, une bouteille pleine d'un breuvage ambré-vert, de fruits divers et de feuilles méconnaissables.

-Rassurez vous, elle n'explose pas celle là.

Et il entreprit de remplir les verres.



Les jours suivants, il passait beaucoup de temps la lunette vissée sur l'oeil, et dirigée bien sur sur les voiles Espagnoles de L'Espadita.
Ils coursaient la belle brune telle une proie de choix, et ils jouaient le jeu. Depuis St Thomas, ils avaient hissé le Jolly Roger, et naviguaient les sabords ouverts.
Lui, n'avait pas manqué une de ses missives, et chaque soir, il voyait ses yeux d'andalouse.

Et c'est les mains caleuses, qui collaient aux câbles qu'il tirait avec ses chiens de mers pour relever un semblant de mat, qu'il comprit pourquoi son esprit l'avait amené jusqu'à ce jour ou il avait appuyé la candidature de l'espagnole.

Il comprit pourquoi il avait poussé ses gars à mener le Sloane aux premières lignes de la "chasse".
Il comprit pourquoi il s'était empressé de participer hardiment à cette première bataille.
Et il comprit pourquoi il n'avait pas donné ordre de s'éloigner tout de suite après avoir fait feu sur la Bombonera comme cela avait été planifié.

Il se fit alors une promesse. Un jour... il tuera Saskia. Il crèvera ces yeux de biche andalouse qui l’empêchaient même de profiter de ses "voyages" que ses mixtures perso' lui procurait. Il éventrera ce ventre, il brulera ces cheveux d'ébène, et jettera ses restes aux poissons.


Dernière édition par Piotr Curtiss le Dim 6 Oct 2013 - 23:46, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antresharks.forumactif.org/
Mark Ramius
Mousse
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 01/09/2013
Age : 39

Infos
Nationalité: Hollandais Hollandais

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Dim 6 Oct 2013 - 23:11

<< Extrait du journal de bord du capitaine Mark Ramius >>


Au commandement général de l'Amirauté des Provinces Unies
Remise aux bons soins du Gouverneur d'Aruba

Du Capitaine Mark Ramius
Commodore des Confréries Nieuw Nederland et Nieuw Amsterdam
Capitaine en charge des opérations cumulées des forces de l'APU



Le 6 octobre de l'an de Grâce 1713 à Aruba, colonie Hollandaise majeure des Caraïbes,


Messires,

Par la présente je vous prie de trouver la synthèse des actions menées au nom des Provinces Unies par vos corsaires dument patentés membres des forces de la GWC, de la Nieuw Nederland et de la Nieuw Amsterdam.
Les informations sont présentées dans leur versions officielles "pour faire valoir ce que de droit".

Comme écrit précédemment en ce carnet de bord, en date du 1er octobre nos renseignements nous ont fait savoir que la Couronne d'Espagne avait rassemblé une grande quantité de valeurs en direction du vieux continent. L'Armada sus mentionnée devait passer non loin d'Aruba. Les intérêts nationaux prévalant sur ceux particuliers des corsaires, j'ai décidé d'annuler les opérations commerciales initialement prévues.

Le 3 octobre Anna Neeltje Van Assen, mon second m'a fait savoir qu'une flotte française "Les Corsaires de la Maison de France" étaient repérés au nord d'Aruba. Leur direction semblait indiquer qu'ils cherchaient à faire jonction avec la flotte espagnole, les représentants de Madrid n'ayant pas de quoi assurer leur propre protection ils remettaient leur destin aux bons soins des français et de la divine providence.

J'ai décidé alors de rassembler toutes nos forces (12 NN + 3NA + 4GWC présents sur zone) afin d'attaquer cette force et la réduire à néant.

Las ! La flotta avait parcouru du chemin et ce matin les forces ennemies étaient rassemblées à 3 nautiques d'Aruba. S'étaient joints à eux la confrérie "Las Senores de Espana" avec qui nous avions multiplié les accrochages depuis plusieurs semaines.

Tous les capitaines n'étant pas encore rassemblés à Aruba et ne disposant que de 9 capitaines pouvant prendre la mer j'ai néanmoins donné l'ordre d'attaquer les forces militaires de la flotte afin d'examiner nos capacités à poursuivre l'engagement avec cette formation. A 22H, tous nos capitaines disponibles se sont déployés tels un seul hommes et ont dans les minutes qui ont suivi, engagé les forces ennemies. Nous avons immédiatement abordé une galiote et engagé une frégate lourde qui a essuyé de multiples dommages diminuant sensiblement ses capacités militaires opérationnelles. Une autre frégate et les forces françaises nous ont alors engagé. Nous avons perdu la corvette de Willem Hartog et j'ai donné l'ordre de repli. Comme l'honneur l'exigeait je suis resté en dernier sur la position pour favoriser le replis de mes hommes. Cet acte a immédiatement été sanctionné par un capitaine fort opportuniste de la confrérie espagnole précédemment mentionnée et j'ai perdu le Rood Oktober au petit matin du 6.

Je signale que ce même jour une autre prise a eu lieu. Un navire marchand espagnol, de même que le jour suivant 3 autres espagnols ont dû amener leurs couleurs. Mais rien ne prouve qu'il s'agisse là de membres de l'Armada.

Compte tenu des derniers évènement je viens de réarmer et je prendrai ce jour contact avec son Excellence le gouverneur d'Aruba pour connaître la teneur de mes ordres. Nous enverra t'il à la poursuite de la flotta pour lui infliger de lourdes pertes ou préfèrera t'il conserver mes navires en protection directe du port d'Aruba ? Une autre option consisterait à profiter de ce regroupement de force pour attaquer une cible stratégique des Caraïbes.

Je tiens à signaler en ces lignes l'excellente conduite au combat des capitaines suivants à mes côtés :
- Anna Neeltje Van Assen (NA)
- Willem Hartog (coulé après une résistance héroique) (NN)
- Jan den Haën (NA)
- silverbeard (GWC)
- de rougemont (GWC)
- wance (GWC)
- de bruselas (GWC)
- Van der Noob (NN)
- Sombrecoeur (NN)

Avant ou pendant les combats, les capitaines suivants ont fait un travail d'observation de l'ennemi permettant l'attaque :
- Albert de jong (NN) a détecté le premier les positions des Corsaires de la maison France
- Jan de Liefde (NN) Par le Nord pour détecter les forces françaises en réserve

Etaient présents sur Aruba mais n'ont pas pu sortir du port par manque de temps (HRP : trop courts en UTs) :
- Sarah Farren (NN)
- Aler Van Drop (NN)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joach
Maître de Jeu
avatar

Messages : 1870
Date d'inscription : 05/06/2011
Age : 45

Infos
Nationalité: Espagnol Espagnol

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Lun 7 Oct 2013 - 9:24

Walter regardait la fregate bombardiere s' enfoncer dans les flots.
Son plan avait marché à merveille et cette pensée declencha un petit rictus

" Z' ont rien vu venir ces maudits espagnols !" pensa-t' il

Il se rappellait les cours d' histoire qu' il prodiguait à ses eleves. A l' époque ça ne semblait guère les interesser mais lui, il en avait tiré tous les enseignements possibles. Il venait des les appliquer avec un succes au delà de ce qu' il imaginait.

" L' est sacrement couillue la p'tite ! Ils n' auraient pas été nombreux à accepter de se frotter à une fregate en barque longue..."

Sa reflexion fut interrompue par le Boueux :

" Captain', Captain' !!! Vot' plan il a marché !!!"

" T' en doutais gamin ?!!! Tu crois qu' j' aurais envoyé tout ce petit monde à la proie des flammes sans en être sûr ?!!!
Son drapeau espagnol, c' était notre laisser passer. Il fallait endormir leur confiance et agir avant qu' ils ne se rendent comptent de la supercherie. Quitte ou double, le Boueux !
On a gagné une manche, la guerre n' est pas terminée, loin de là ! Retourne à ton poste, gamin "


Le Boueux s' executa tandis que Walter sombrait à nouveau dans ses pensées...

"Diego Velasco... Va au diable et embrasse-le pour moi... Aujourd' hui, j' ai gagné..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark sillvers
Mousse


Messages : 38
Date d'inscription : 08/09/2013

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Lun 7 Oct 2013 - 11:49

Sammantha, second de l'Escaflowne regarde d'un air inquiet son capitaine, Sillvers à ses cotés, assister impuissant à l'attaque surprise de la frégate du capitaine Diego Velasco, son visage était emplit de colère et de dégoût.

Le capitaine s'attendait bien a un coup foireux de la part de Pirates, mais là il ne l'avait pas vue venir non plus, son instinct l'avait mis en garde quelques heures plus tôt, ne pas rejoindre le capitaine Diego Velasco, lui demander dans l'urgence de faire marche arrière, mais cela n'avait servit à rien.

Diego Velasco, malgré sa réputation de capitaine redoutable, avait enchaîner les erreurs, les une après les autres, telle un débutant.
Cette dernière erreur venait de lui coûter la vie, plus Sillvers y pensé, moins il arrivé a comprendre le comportement de ce défunt capitaine.

Sillvers lu pour la troisième fois la dernière missive du capitaine Diego Velasco. Son visage exprima encore plus la colère comme si il aller frapper les pirates d'une punition divine, les envoyant tous sans exception en enfer.

Sam ne pu que rester la à attendre, impuissante, elle aurait voulu le serrer dans ses bras pour faire passer sa colère, mais elle ne le pouvait pas.

Après quelques minutes, pendant lesquelles les deux corvette marchande du convoi venait de faire demi-tour pour rejoindre le gros du convoi, Sillvers écrasa dans ses mains la dernière missive du capitaine Diego Velasco.

Puis il jeta la boule de papier par dessus bord et à voie basse, il cracha entre ses dents serrer de colère.


Sillvers : ... Crétin ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Davis
Mousse
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 14/09/2013

Infos
Nationalité: Français Français

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Lun 7 Oct 2013 - 12:45

La mer était calme, les pirates avaient le vent dans le dos et Edward le savait.

Il scrutait l'horizon avec sa lunette, jamais il n'avait vu pareil regroupement, au moins une vingtaine de navires leur faisait encore face.

Mais ce qui l'intéressait surtout c'était ce Lougre qui les suivait d'un peu trop près, l'attaque surprise mené par les Shark allait très certainement entraîner une réaction de la part des Français et des Espagnol, c'est pour cela qu'Edward et Mors avait la charge de couvrir la retraite.

Et l'occasion se présenta plus tôt que prévus, ce Lougre Français tenta un rapprochement trop hasardeux pour être laissé sans réponse.

Profitant de l'avantage du vent, nous attendîmes que notre proie soit à porté pour lancer l'attaque.

Le Trinidad ouvra les hostilités sur le flanc bâbord du  Santa Ildiko manœuvré par le capitaine Sébastien des CDLMF, faisant feux à 4 reprises, la mitraille déchira le pont du navire Français.

Les deux opposants furent rapidement envahit par un nuage de poudre.

Des hurlements déchirant de frayeur commencèrent à se faire entendre, notre poursuivant était désormais notre proie, peut être aurait il mieux valu pour elle de ne pas se frôtter aux Shark.

Ne lui laissant désormais aucun répits, Mors Slayers l'approcha par Tribord, les Français déjà bien entamés reprirent de la mitraille.

En quelques minutes seulement le navire Français était aux abois, Mors profita de la situation et se rapprocha pour un abordage.

Les cris, les claquement d'épée et de pistolet de firent bientôt entendre, la poudre qui commençait à se dissiper permit à Edward de profiter du spectacle qui s'offrait à lui.

Un véritable massacre, les Français bien qu'affaiblit, se battaient avec vaillance, il fallait bien leur accorder cela et firent chèrement payer leur navire.

Mais finalement le drapeau ennemi tomba à l'eau laissant place à une tête de mort.

Avant que l'avant garde ne puissent agir, nous partîmes dans l'obscurité grandissante, la nuit serait notre salut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
potter
Gabier
avatar

Messages : 175
Date d'inscription : 13/06/2011

Infos
Nationalité: Espagnol Espagnol

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Lun 7 Oct 2013 - 16:56

7h06, le 7 octobre de l'an de grâce 1713, quelque part en mer

- Endoloris !

Dans un brouhaha des plus complets les pirates se ruaient à l'assaut du pont de la Barque longue Française qui s'était avancée bien trop près des lignes pirates et les cris de douleurs résonnaient de toutes parts. L'équipage de la frégate légère n'allait faire qu'une bouchée de son opposant, c'est pourquoi Potter regardait le tout depuis sa dunette puis se retourner pour discuter avec son second, comme si l'affaire qu'il avait face à lui n'était que pure formalité :

- Tu sais, 'Fonzo, j'regrette pas de pas avoir suivi totalement les pas de mon aieul.. Ouais, tu vas me dire, j'suis devenu pirate... Mais reformer la Hermandad ici ? J'suis pas certain que ca aurait été une bonne idée...

Sur le pont du navire Français, un homme que l'on allait achever beuglait comme pas permis, le jeune capitaine se tourna un peu vers la source du bruit, un air de reproche dans les yeux, importuné, puis reprit :

- Tu vois, je crois que les sharks vont devenir une des plus grande confrérie de tous les temps... Je veux en être, quoi de plus naturel pour quelqu'un comme moi ?

Le second sourit :

- Capitaine, vous vous laissez aller à la prétention...
- Ouais, t'as bien raison. 'Fin, quoi qu'il en soit, va falloir compter sur nous et ça, j'adore.


Sans même plus se retourner et en pointant le navire, du pouce, par dessus son épaule il conclut :

- Bon, allais, tu fais achever ça, vite fais, décompte des pertes, pillage des denrées sympa, tout ça, puis on met les voiles ? J' vais écrire à nos confrères.

Puis, pour lui seul il continue :

- Haaa, on va vraiment bien s'amuser.


Et s'éloigne en sifflotant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de castillon
Gabier
avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 56
Localisation : gargas vaucluse

Infos
Nationalité: Espagnol Espagnol

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Lun 7 Oct 2013 - 18:37

De Castillon, de la confrérie des Corsaires Andalous, au service du roi d’Espagne était attablé à la taverne  du dauphin bleu. Avec lui se trouvaient José son fidèle second,  Alejandro le maître pilote et Miguel le maître d’équipage. Ils dégustaient du vin de Cadix  quand De Castillon entendit une conversation à la table voisine.
Les marins parlaient d’un convoi Espagnol chargé d’or et de richesses escorté par les corsaires Français  et quelques corsaires Espagnols.
De castillon se leva et les rejoignit pour les questionner quant à la destination du convoi.
Ayant les informations qu’il souhaitait,  il regagna sa table et s’adressant à ses proches……

Allez les gars, on prend la mer et fissa.
Miguel fais le tour des tavernes et ramène les hommes.
José, fais appareiller le El Baggovout et veille à ce que nous ayons les cales chargées de munitions et de victuailles.
Alejandro, tu auras connaissance de notre destination qu’une fois à bord.
Ce que je peux te dire c’est que nous prendrons plein nord.
Allez, nous devons partir dans les plus brefs délais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugues de Nozeroy
Gabier
avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 53
Localisation : ile de france

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Lun 7 Oct 2013 - 19:15

La louve après avoir craché plus de 7 salves de mitrailles, s’éloignait doucement du champ  de bataille, la mer autour du navire était couverte d’un mélange flottant de débris de bois, de cordages et de corps humains, dont certains étaient déchiquetés par les multiples salves de mitrailles.

Hugues en regardant ce carnage se remémorait le fil de la journée……

Un plan avaient été patiemment mis en place, deux vagues d’attaque étaient prévues pour la fin de soirée, la première devait cibler la frégate bombardiere de Diego Velasco qui était à la tête du convoi et la seconde vague avait pour destination le navire marchand le plus proche, mais le niveau de préparation des navires de la flotte pirate était bien différent, certain était déjà prêt c’était en partie ceux composant la première vague, mais ceux de la deuxième vague n’étaient pas encore prêts, mais ce n’était point grave car l’attaque était prévue dans de nombreuses heures et tous seront présent.

Hugues se rappelle, il était dans sa cabine quant Pedro son second entra en trombe ….

- Capt’ain un message de la donzelle ….

Hugues ouvrit le plis et se leva immédiatement..

- Pedro, vite on prépare l’équipage au combat, alertez les capitaines de la première vague qu'ils se tiennent prêt à faire route. Ce message de Saskia change la donne, on doit attaquer dans les heures qui suivent..

Hugues n’en croyait toujours pas ses yeux décidément cette Saskia était une providence pour eux non seulement elle s’était infiltre au milieu de la flotte ennemie, mais en plus elle avait réussie à nous faire parvenir  un message personnel qu’elle avait eu de la part du commandant des forces française qui escortait le convoi, il relit le message.

Salutation
je pense qu'il serait préférable pour vous de reculer d'une case sud Ouest
il va falloir un peu de temps pour que toute l'escorte se regroupe pour faire face
si vous tenez la position la frégate du chef du convoi va aussi rester en première ligne
c'est pas bon pour nous, on ne peux se permettre de perdre la tête du convoi, cela pourrait engendré des problèmes
merci
je suis juste a votre sud Ouest avec les corvettes marchandes
merci
Mark Sillvers


- Pedro, envois un message a Saskia il faut impérativement qu’elle reste sur place pendant au moins deux heures le temps que notre flotte se prépare, dites lui aussi que c’est elle qui aura l’honneur de lancer l’attaque en hissant son drapeau noir.

Hugues n’en revenait toujours pas, pas d’escorte, le navire de tête immobilisé en première ligne et l’indiscrétion de ce capitaine français  tout ceci allait leur coûter bien cher ….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebastien
Gabier
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 61
Localisation : Asnières 92

Infos
Nationalité: Français Français

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Lun 7 Oct 2013 - 20:29

La Santa Ildiko avait pour mission de couvrir le flanc nord de la Flota, éclaireur, elle n'avait aucune consigne d'engagement, uniquement d'observation et de de transmission d'information..
Le Cne Sébastien était tellement impliqué dans son rôle de pisteur, qu'il ne prêta aucune attention aux rappels de son Chef de Flottille et encore moins qu'il était le seul porteur du Lys isolé entre les formations pirates du nord et du centre... l'attaque fut brutale, une du nord, une du sud, les salves d'artillerie s'abattirent sur le malheureux lougre, puis l'assaut, un premier fut repoussé mais l'équipage était laminé.. ce fut la fin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de castillon
Gabier
avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 56
Localisation : gargas vaucluse

Infos
Nationalité: Espagnol Espagnol

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Mar 8 Oct 2013 - 8:24

Après 2 jours de mer, l’el baggovout avait vogué sans soucis, quand la vigie cria…
«Voiles droit devant »
De Castillon monta sur le gaillard d’avant et prit sa lunette.
« 1 grande gabare Espagnole et 1 barque longue Anglaise.
Elles n’ont pas le même cap, mais peu importe, nous allons nous approcher de la grande gabare pour voir si elle fait partie du convoi.
Alejandro, cap sur elle. Nous devrions y être dans la soirée »

L’équipage s’affaira à tendre les voiles pour prendre un maximum de vent tandis que José le fidèle second commençait à préparer les armes avec Miguel, le maître d’équipage.
La mer était forte, mais la frégate bien charpentée, semblait voler au dessus des vagues sans craindre les aléas du mauvais temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
berni le breton
Gabier
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 09/01/2012

Infos
Nationalité: Pirate Pirate

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Mar 8 Oct 2013 - 13:09

- Ô le pont ! Voiles en vue !

Faites courir à pleine vitesse ! Toute la voile !

Second, prenez la manœuvre, je regagne mes quartiers.
Qu’on me fasse appeler à l’aube ou si le vent tourne.

- Bon sang, plusieurs jours que je n’ai pas fermé l’œil… Se surprit-il à penser avant de sombrer dans un sommeil sans rêve.

L’aube pointait timidement le bout de son nez lorsque Berni dit le breton bondit avec énergie hors de sa couche en s’écriant :

- point de roulis et de tangage ! Matelot ! Pourquoi sommes-nous en panne ?!

Au rapport et que ça saute !

Regardant autour de lui, il comprit que malgré le goût d’eau salée qu’il avait en bouche, tout cela n’avait été qu’un rêve et une vague de rire inonda aussitôt son visage, bien qu’il ressentît comme un léger arrière-goût de déception…

Il entreprit alors de répondre à la missive tout en prenant son premier repas de la journée.

" A Walter Rosenberg,

C’est avec grand plaisir que je vous confirme que notre plan pour infiltrer le convoi espagnol a réussi et suis prêt à vous suivre corps et âme dans notre mission pour le bien des Sharks.

J’ai bien reçu vos instructions, elles seront donc suivies à la lettre et d’ici là.

Bon vent et bonne mer,

Berni dit le breton"

Le sourire aux lèvres, il clôtura sa missive et l'attacha à la patte de sa mouette et l'envoya vers les navires Sharks.

*Quelques heures plus tard*

Oyez, oyez matelots !
Il est l’heure de jouer, de s’amuser, de rire !
Il est l’heure de se connaître !
Il est l’heure de se bouger le fessier !
Oh que oui !
Il est l’heure de hisser le Jolly Roger !
Il est l’heure de commencer une chasse!

Branle-bas de combat!

Un coup de mitraille sur le navire du français Jacques Malouin et nous nous écartons prestement du convoi!

Le 08/10/13 à 15h06 : Nous avons fait feu à la mitraille sur le pont du Le Renard (Dogre armé en course ) et l'avons touché.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Anim] La Flota
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [ANIM] La Flota - Debriefing
» [Anim]La Flota 1715
» [Anim] Fournée de Gobelins 2006 : mieux vaut tard que jamais
» [ANIM] vidéos d'animation en vrac
» Anim'planet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Caraïbes 1712 - le forum :: La ville haute :: Par la plume et l'épée... [RP] :: Vos histoires au fil de l'eau-
Sauter vers: