Caraïbes 1712 - le forum

Forum du jeu Caraïbes 1712
 
CalendrierAccueilFAQCaraïbes 1712MembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherWiki

Partagez | 
 

 [Anim] La Flota

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
de castillon
Gabier


Messages : 363
Date d'inscription : 12/02/2012

Infos
Nationalité: Espagnol Espagnol

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Mar 8 Oct 2013 - 8:24

Après 2 jours de mer, l’el baggovout avait vogué sans soucis, quand la vigie cria…
«Voiles droit devant »
De Castillon monta sur le gaillard d’avant et prit sa lunette.
« 1 grande gabare Espagnole et 1 barque longue Anglaise.
Elles n’ont pas le même cap, mais peu importe, nous allons nous approcher de la grande gabare pour voir si elle fait partie du convoi.
Alejandro, cap sur elle. Nous devrions y être dans la soirée »

L’équipage s’affaira à tendre les voiles pour prendre un maximum de vent tandis que José le fidèle second commençait à préparer les armes avec Miguel, le maître d’équipage.
La mer était forte, mais la frégate bien charpentée, semblait voler au dessus des vagues sans craindre les aléas du mauvais temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
berni le breton
Gabier


Messages : 234
Date d'inscription : 09/01/2012

Infos
Nationalité: Pirate Pirate

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Mar 8 Oct 2013 - 13:09

- Ô le pont ! Voiles en vue !

Faites courir à pleine vitesse ! Toute la voile !

Second, prenez la manœuvre, je regagne mes quartiers.
Qu’on me fasse appeler à l’aube ou si le vent tourne.

- Bon sang, plusieurs jours que je n’ai pas fermé l’œil… Se surprit-il à penser avant de sombrer dans un sommeil sans rêve.

L’aube pointait timidement le bout de son nez lorsque Berni dit le breton bondit avec énergie hors de sa couche en s’écriant :

- point de roulis et de tangage ! Matelot ! Pourquoi sommes-nous en panne ?!

Au rapport et que ça saute !

Regardant autour de lui, il comprit que malgré le goût d’eau salée qu’il avait en bouche, tout cela n’avait été qu’un rêve et une vague de rire inonda aussitôt son visage, bien qu’il ressentît comme un léger arrière-goût de déception…

Il entreprit alors de répondre à la missive tout en prenant son premier repas de la journée.

" A Walter Rosenberg,

C’est avec grand plaisir que je vous confirme que notre plan pour infiltrer le convoi espagnol a réussi et suis prêt à vous suivre corps et âme dans notre mission pour le bien des Sharks.

J’ai bien reçu vos instructions, elles seront donc suivies à la lettre et d’ici là.

Bon vent et bonne mer,

Berni dit le breton"

Le sourire aux lèvres, il clôtura sa missive et l'attacha à la patte de sa mouette et l'envoya vers les navires Sharks.

*Quelques heures plus tard*

Oyez, oyez matelots !
Il est l’heure de jouer, de s’amuser, de rire !
Il est l’heure de se connaître !
Il est l’heure de se bouger le fessier !
Oh que oui !
Il est l’heure de hisser le Jolly Roger !
Il est l’heure de commencer une chasse!

Branle-bas de combat!

Un coup de mitraille sur le navire du français Jacques Malouin et nous nous écartons prestement du convoi!

Le 08/10/13 à 15h06 : Nous avons fait feu à la mitraille sur le pont du Le Renard (Dogre armé en course ) et l'avons touché.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugues de Nozeroy
Gabier
avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 53
Localisation : ile de france

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Mar 8 Oct 2013 - 14:18

Hugues lisait les documents fournit par Berni le breton leur dernière recrue

-Hummm … parfait..parfait ….

Les Pirates étaient certes moins nombreux que leurs adversaires mais ils étaient sans scrupules, trahison et traitrise était leurs armes préférées.
Ils étaient infiltrés partout, dans toutes les nations ils avaient mis en place leurs hommes, ils agissaient pour leur compte soit par conviction soit avec quelques pot de vin bien placé et ce n’est que le début ….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diego Velasco
Personnage non joueur (PNJ)


Messages : 8
Date d'inscription : 24/09/2013

Infos
Nationalité: Espagnol Espagnol

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Mar 8 Oct 2013 - 17:19

Lorsque le second de la Prima Señora pénétra dans la cabine....une fois de plus il trouva le capitaine Barate attablé en train de s'empiffrer.

"Mmmmmm, vraiment je ne mmmmm...scrchtttt lasse pas des merveilles culinaires du nouveau monde. De tels délices sont prometteurs d'une grande fortune Ezequiel."

"Je n'en doute pas capitaine....pouvons nous parler un peu?"

"Tu te pose des questions sur notre changement de cap je suppose? Sache que Silvers s'est montré menaçant à nôtre encontre. Il m'a pas vraiment laissé le choix, on le suit docilement, de manière très compacte. Je me suis quand même demandé un moment si les Français n'allaient pas nous tomber dessus vois tu."

"Sans blague?! Quel enfoiré, il l'ouvrait moins devant Diego!"

"Du calme....quelques courbettes n'ont jamais fait de mal à personne quand il le faut. La rumeur court que la Bombonera s'est faite trahir car Silvers donnait les indications aux premiers venus. Diego fulminait au début de notre trajet quand il a appris ça......mais je pensais pas que ça causerait sa perte..."

"Il a aussi commis l'erreur d'être devant."

"C'est vrai, mais nous avions mis toute voile dehors pour semer les bataves, à qui notre escorte devait couper la route. La stratégie avait réussit, mais il n'a pas du s'attendre à l'arrivée si prompte des Sharks."

"A trop hésiter on...."

"Tais toi...sans lui et Herrera pour nous protéger chaque fois, nous aurions sans doute perdu plusieurs des nôtres. Or là nous sommes indemnes. Respecte au moins sa mort..."

"C'est vrai je...mille excuses capitaine."

"Assied toi maintenant et bois un coup."

Le second s’exécuta, et attendait avant de poursuivre:

"Alors les nouvelles?"

Pacho déposa sa cuisse de poulet, s'essuya d'un revers de manche, éructa...et repri

"Ha oui....et ben à filer plein nord comme ça, on sera bientôt en vue de Mona. Oublié Sainte Croix..... Je pensais que la fin du voyage serait simple....mais que nenni. Les pirates sont aussi gourmands que moi faut croire, car faut pas avoir fait l'école navale pour comprendre qu'à nous couper la route, ils vont surement se servir du port comme base d'attaque."

"Pfiouuuuu....ha ouais, la traversée du détroit promet d'être mouvementée."

"C'est rien de l'dire...."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El Amotinado
Mousse
avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 27/01/2012

Infos
Nationalité: Espagnol Espagnol

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Mar 8 Oct 2013 - 18:15

Le désoeuvrement faisait son office à bord du Despiadados : l'ennui le disputait à la monotonie tant et si bien que la moindre petite trace de poudre pouvait s'enflammer rien qu'en lui soufflant dessus. Alors quand une braise toute chaude passa devant le nez du si mal nommé capitaine du navire, l'envie d'en découdre fut plus forte.

Un mois s'était écoulé depuis que l'équipage original avait gentiment balancé son capitaine aux requins, se choisissant ni le plus compétent ni le mieux né ou encore le plus grande gueule comme capitaine mutin mais plutôt celui qui réunissait un semblant d'harmonie dans ces trois "aptitudes" indispensables au bon fonctionnement du navire.

Après un petit périple dans le golfe du Mexique, l'équipage mutin s'était fait oublié des autorités en changeant de navire, pour un plus gros s'entend. Les discussions allaient bon train entre deux arraisonnement de marchands anglais quant à savoir s'il fallait hisser le drapeau noir, poussant la logique de leur coup de sang initial jusqu'au bout ou s'il était préférable de redorer le blason des hommes incriminés en devenant plus ibériques que le Rey.

Il faut bien avouer que la question n'était pas totalement tranchée et dépendait également du degré d'alcoolisation général autant que des rencontres fortuites ou des perspectives envisagées. Bref, à bord du Despiadados, on avait envie d'agir, restait juste à savoir pour qui ou quoi...


-Bon alors Tonio? On fait quoi? On tombe sur le rable du convoi, quitte à allumer des compadres ou on se fait les pirates qui étaient prêts à nous accueillir?

-Mmmh?? El Amotinado! Pobrecito! Comment tu veux que j'aie l'air crédible si tu continue à m'appeler comme ça? 'Me vois bien arriver chez les pirates "salut moi c'est Tonio, diminutif de Antonio, je voudrais bien être votre ami pour aller piller et violer ensemble et tout ça" ou alors "capitaine Tonio au rapport, commandante! Les vilains pirates sont en déroute, vous avez été formidables!

-C'est comme ça mon vieux, c'est toi qu'on a élu comme capitaine, c'est à toi de choisir! De toute façon si tu te trompes on te fout à la baille.

-Note bien que j'avais bien compris la dernière partie du contrat. Bon, allons nous inviter à la fête et manger quelques petits fours, on verra bien sur les chausses de qui on gerbera. CAP SUD-SUD-OUEST!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piotr Curtiss
Gabier
avatar

Messages : 480
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 30

Infos
Nationalité: Pirate Pirate

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Mar 8 Oct 2013 - 22:11

Les réparations de fortune faites en mer étaient risquées. Les chiens du Sloane avaient eu beau tirer comme des bêtes de sommes, suer sur les bouts comme des escargot bavent sur une feuille de salade, tenter de redresser ce foutu mat central n'avait servi qu'à le foutre à la baille, et épuiser l'équipage.
Il ne fallait donc compter que sur le mat de misaine, l'artimon, et les rames improvisées dans les éclats de bois qui jonchaient le pont depuis l'attaque de la Bombonera.

Les gars avaient quand même le moral, surtout depuis que Piotr avait distribué des rations de rhum arrangé par ses soins. Ils trimaient rude, mais se gaussaient comme des hyènes devant une charogne odorante.

Le Sloane était suivi de près par le Deus Volt, Johannes Van Haulen et Piotr s'échangeaient des missives de façon régulière en néerlandais, juste au au cas où un pli s'égarerait sur un pont Espagnol ou Français... Voir le Deus Volt couvrir les arrières du Sloane était loin d'être désagréable. Piotr connaissait Johannes de réputation.

La flotte pirate restait à une distance raisonnable de la Flotta, et suivait ses mouvement. Leurs coup de maitre du matin avait suffit à mettre le moral ennemi en charpie pour toute toute la journée ; car bien que deux fois plus nombreux, ils ne tentèrent pas de forcer les lignes pirates pour rejoindre Ste Croix.

Piotr avaient peine à croire que 9 navires de course pirates avaient suffit à dérouter un convoi d'une vingtaine de navires, constitué de marchands et d'une escorte Franco-Espagnole bien armé.

Les deux flottes filaient donc tels deux chien de faïence vers le nord, mile par mile, sans une semonce. Rien que le bruit du vent qui claquaient dans les voiles, et les mouettes ricanantes signalant qu'ils approchaient de Mona.

Mona. Ce petit repaire pirate, au nom propice a de nombreux calembours paillards. Piotr le connaissait maintenant comme sa poche. Il avait armé le Sloane et recruté son équipage là bas avant de rejoindre St Thomas pour préparer l'attaque tactique de La Flotta.

Le Sloane mouillant au port, il se dirigea directement vers le chantier naval, qui fleurait bon les résines et copeaux boisés secs, le vernis et l'huile de lin bouillonnante.
Le Maitre charpentier de Mona était un homme aux mains caleuses. Lorsque Piotr lui serra la main, il sentit une poigne solide, et une peau épaisse et dure comme du bois de rose. Le maitre charpentier renifla bruyamment et se présenta :

-Gabriel Gibson, maitre charpentier 3e du nom. Que puis-je pour vous capitaine ?
Piotr remarqua que la longue moustache de l'homme dansaient comme deux asticot encadrant sa bouche lorsque l'homme parlait.
-Capitaine Piotr Curtiss, j'ai besoin d'un nouveau mat sur le Sloane
-Ah, le Sloane ! Drole de nom. Mais vous ne pouviez pas tomber mieux! J'ai bien connu ce Lougre, j'ai supervisé sa construction voyez-vous! Allons voir les dégâts, et je vous donnerais nos tarifs. Permission de monter à bord capitaine ?
-Permission accordée Gibson Junior

Ils se rendirent au port sans un mot. Piotr n'était bavard qu'avec lui même, et usait mieux de son sabre et de ses bouteilles explosives que de sa langue.
Une fois à bord du Sloane, Gibson pourtant si calme et poli au chantier Naval ressemblait davantage à un diable sur ressort qu'à un technicien naval expérimenté.
-Oh bloody hell! Mais qu'est-ce que vous avez donc foutu avec ce Lougre ? Un mat ça doit pas servir à se curer les dents ! Oh my... ! Oh my... ! Oh my... !  Mais quelle pagaille ! Je ne me souviens pas avoir teinté le pont en rouge !
Piotr prit une longue inspiration pour se retenir de frapper Gibson qui se tirait les cheveux et s'agitait comme une petite fille assise sur un cactus. Il s’assied sur un bord, sorti une dague et commença à gratter le bastingage de la pointe, un rictus en coin et un regard assez sadique qui fixait Gibson.
-Combien ?
Gibson arrêta ses singeries et répondit en fixant la dague écorchant les boiseries du Sloane.
-Pour sûr, il y en a dans les 15 000 piastres !
Le technicien n’avait pas que les mains rudes,  son sens des affaires était visiblement de même résistance.
Piotr leva la dague et la planta brutalement dans le bois avec un « tac » sec. Gibson baissa son tarif :
-Oh, pour 10 000 on devrait s’en sortir !
Piotr pencha la tête sur le côté et tendi la main vers le manche de la dague.
-Arrêtez de maltraiter mon œuvre et je vous le remet en état pour moins de 7 000 piastres !
La main de Piotr s’éloigna de la dague plantée dans le bastingage. Il se remit sur ses deux jambes en un petit saut, et tendis la main vers Gibson.
-Marché conclu ! Gabriel, vous êtes un ange !
Le charpentier renifla sèchement et topa avec un grognement de mécontentement.
-Inutile de mettre le navire en cale sèche pour le gréement, on va faire les réparations ici directement. J’ai un vieux chasse-marée  à démanteler justement, je vous réserve son mat pour le Sloane ; vu le prix que je vous fait, faudra pas vous attendre à du neuf. Et je ne travaille qu’près paiement comptant, je suis peut être coulant avec les prix, mais j’ai assez vu de capitaines prendre le large sans payer pour ne pas m’y faire prendre.

Piotr se retira dans sa cabine avec un air satisfait. Un verre, il avait besoin d’un verre.
Bien, maintenant, il va me falloir m’occuper de Saskia.

Il lui fallait attirer Saskia dans un endroit de sa connaissance, l’isoler de son équipage. Récupérer sa part de butin était un excellent prétexte. Endormir sa confiance avec un ou deux compliments, et quelques courbettes. Il se mit à la rédaction de missive, un bouteille pleine de « mixture » à portée de gosier.
Citation :
Hang Capitaine Saskia!

Tout d'abord, félicitations ! Vous avez eu les tripes d’un vrai requin d’aller vous  frotter à cette frégate bombardiere seule, et nous avons pu profiter de l'effet de surprise pour nous jeter sur la proie à la barbe de son escorte.

Vous êtes une pirate à part entière, et je suis charmé de vous savoir dans la meute.

Walter m'a dit que vous gardiez le butin le temps d'équiper le navire qui vous revient en récompense de vos braves actes de pirateries.

Si vous en êtes sortie indemne, de notre côté nous devons procéder aux réparations du Sloane. Ces réparations s'élèvent à 6968 piastres. J'ai donc besoin de prendre la part du butin du Sloane incessamment.

Il serait plus sûr que vous me transfériez ce coffret en mains propres et en lieu sûr. Je vous attends à bord du Sloane. N’informez personne de votre déplacement avec tant de piastres sur vous.
Quand il eut terminé la missive, la bouteille était vide.
Piotr passa la tête par la porte de sa cabine et hurla :
-EEEEEEEEDD ! Envoie-moi donc le jeune Aziz ! J’ai un pli à faire livrer sur l’Espadita !
La réponse de Saskia fut rapporté par le gamin en à peine quelques minutes. Saskia amenait la part du Sloane. Il fallait se préparer vite. Il attrapa une bouteille de « mixture » et sortit sur le pont.
Edd, emmene les gars faire une tournée des taverne veux-tu ? Le charpentier n’a pas besoin d’avoir 67 raclures des bas-fonds dans les jambes. Vous avez la journée.

-Avec joie capitaine ! Vos ordres sont des désirs que l’on ne lésinera pas à combler !

Et tous de courir ripailler bruyamment avant que le capitaine ne change d'idée saugrenue. Le Sloane était sans dessus dessous et voilà qu’il les autorisait à prendre du bon temps !
L'équipage parti, Piotr eu à peine le temps d’arracher un lai de voile et de l’enfoncer dans le goulot de la bouteille de « mixture » qu’il voyait Saskia sur les quais, un coffret sous le bras, devant la passerelle de montée.

-Permission de monter à bord ?
-Permission accordée ! Il s’efforçait d’avoir un timbre de joie dans la voix.
-Hola Capitaine Curtiss!

Tu es bien épuisé à ce que je vois ! ha ha ha et quelle pagaille sur ton rafiot ! Va falloir mettre de l'ordre ! et l'odeur pouahhhhhhh!

Bon sinon je suis vraiment désolée pour l'autre soir, mes gars sont pas encore bien au point, je les ai récupérés dans le trou le plus malfamés de Marguerita. Pour sûr, j'avais pas les moyens...


Le visage de Piotr avait dû trahir ses drôles de pensées car elle changea de ton, il eut un mouvement trop brusque à son gout vers sa pétoire :
-Haaa Je vois que t'es pas très content !!! Mais range moi cette artillerie.... si eux sont des bons à rien, c'est pas mon cas, je sais utiliser mon espadita !!! Dit-elle en désignant son sabre.
Elle lacha le coffret au sol, et posa un pied sur le couvercle. Elle donna un coup de menton en avant :
-Et puis je suis sûre que t'as besoin de petites piécettes pour remettre en état ton Sloane !
L’air rêveuse et enjouée comme une donzelle de 16 ans :
-Le Capitaine Walter m'a chargée de te remettre ton coffre… quel brave gars ce Walter quand même, et quel stratège ! me plaît bien celui-là !
Piotr fit un pas en avant et main sur le pommeau du sabre, elle poursuivit :
Bon ben je vais pas te déranger plus longtemps hein, t'as du boulot à ce que je vois.
Au plaisir Piotr, quand on aura plus de temps on ira s'en jeter un à la Casa de los Lobos, ma taverne préférée à Mona!!!!!!

Piotr sorti son sabre du fourreau, et se jeta sur Saskia la lame en l’air pour l’ouvrir en deux par le milieu du crâne. Saskia se retourna et lui lança une sorte de poudre qu’il se mangea en plein visage. Aveuglé, il manqua de s’étaler de tout son long au milieu des éclats de bois jonchant le pont. Saskia n’avait même pas sorti son « espadita » du fourreau, et lui faisait face avec aplomb.
-N’essaie pas de manger tes comparses requins. Tu t’abimerais les dents et tu n’y trouverais pas de quoi satisfaire ton appétit féroce.
Piotr tituba, sa vision était de plus en plus trouble.
-Mais qu’est-ce que c’est que ce truc ? J’y vois que pouic ! Mais après tout, ce ne sont pas mes yeux qui tiennent le sabre ! Je te trouverai petite Saskia ! Je vais te démembrer comme un requin déchire ses ennemis en deux. De toute façon, tu es dans ma tête depuis des jours, je n’aurais pas de mal à te trouver sur mon propre pont !
Et il chargea comme un taureau, le sabre au poing. Saskia sortit son Espadita et para l’attaque sans difficulté. Piotr donna des coups à l’aveugle, comme un requin cherche un poulpe dans une nuée d’encre. Saskia ne levait même pas sa garde. Son bras armé restait le long de son corps, parait les attaques fortes et imprécises de Piotr, puis reprenait sa place initiale.
Piotr la poursuivait sans relâche, et continuait de hacher l’air comme un moulin tranche le vent.
Saskia s’était maintenant mise debout sur le bastingage, dos au soleil, et parait les quelques attaques qui s’approchaient de leurs cible. Piotr la voyait enfin.
-Attend, j’ai une surprise pour toi…
Piotr sorti la bouteille de mixture de sa poche, alluma la mèche et la lança dans la direction de l’espagnole.
-Pare donc ça !
Mais Saskia avait déjà disparue, et il entendit un « plouf » lui signifiant ou était passé le projectile.
-Moi aussi je sais lancer des trucs !
La voix venait de derrière lui. Il y eu un choc sourd dans l’occiput, et puis plus rien.


  • Il nageait en eaux troubles. Il s’était éloigné du groupe des autres requins, et mais sa peau lui signalait pourtant une présence. Il fonça vers le fond et chercha. C’est alors qu’il la vit. Une fox-shark. Elle fonçait sur lui. Il se préparait à contrer l’attaque, et ouvrit sa gueule pour montrer qu’il saurait l’accueillir. Elle lui passa à quelques centimètres, et poursuivit son ascension à grand coups de queue, vers le haut, la lumière. Elle avait repéré une proie que même son nez puissant n’avait pas capté. Il fonça dans la même direction, et la rattrapa rapidement. Ils nageaient maintenant ensemble à toute vitesse vers la silhouette solitaire en surface. Epuisé, il ralentit un peu et elle fut la première sur l’objet flottant non identifié. Lorsqu’il bondit hors de l’eau, il pouvait voir la fox shark surgir hors de l’eau avec lui, un jeune phoque dans la gueule. Lorsqu’ils replongèrent, il sentit le gout du sang l’entourer.


Lorsqu’il ouvrit les yeux, il était adossé au bastingage. Saskia accroupie à ses côté lui agitait une petite fiole sous le nez.
-Tu devrais t’en sortir Piotr. Par contre, t’aura un petit air de baleine à bosse pour une bonne semaine. Tu mériteras ton nom de whale-shark !
Il attrapa sa main et la regarda avec un air dérangé.
-Je t’ai vu Saskia ! Je sais maintenant que tu es non seulement une pirate, mais une redoutable Shark ! Tu fais définitivement partie de la meute à mes yeux !


Dernière édition par Piotr Curtiss le Mer 9 Oct 2013 - 15:02, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antresharks.forumactif.org/
Hugues de Nozeroy
Gabier
avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 53
Localisation : ile de france

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Mer 9 Oct 2013 - 11:50

Voici  7 jours que la chasse à la Flotta avait commencée,  aujourd’hui c’est surement la dernière chance  d’arrêter sa progression, en effet la flotte  ennemie s’est intelligemment divisée en  2 parties, une pour soutenir les navires de transport et l’autre pour les réceptionner après leur passage dans le détroit.

La veille de ses manœuvre Hugues avait retourné les cartes dans  tous le sens , il en était venu a la conclusion que  pour lui la seule solution pour la Flotta de forcer le blocus du détroit qui était sous contrôle de  la ville pirate, était de passer à son ouest et de faire escale sur la petite île qui s’y trouvait, car vu la lenteur des navires marchands la périlleuse traversée ne pouvait s’effectuer en une seule fois …

Fin d’après-midi, il ne restait que quelques heures avant le tombé de la nuit..

- Capt’ain ils ont bougé.. ils ont bougé …

C’était la vigie qui cria du haut  du mât de misaine.

Hugues saisit sa longue vue et regarda les navires de l’impressionnante armada glisser sur les flots, la première partie de cette flotte composée d’environ huit  navires de courses passa a toute voiles hors de portée des canons de la forteresse, et se positionna au nord de celle-ci ,les navires se disposèrent comme ci ils étaient en attente de quelque chose, la seconde partit comme Hugues l’avait prévu fit escale sur cette petite île déserte, c’était celle-ci qu’il visait c’était celle-ci qui transportait le trésor, les navires marchands furent suivit quelque temps après d’une escadre composé de navire Français et Espagnol..

La partie allait être serrée surtout que la nuit tombait, le capitaine Walter Rosemberg  avait aussi remarqué les mouvements des flottes ennemies, et vint rejoindre Hugues sur le quai du port pirate..

- Hugues tu as vu il se dirige vers l’ile, comme tu avais demandé, mon équipage est prêt mais nous somme que nous deux je n’ai pas encore trouvé  le reste des capitaines.

- Ouaiiii …. La nuit va bientôt tomber … c’est risqué mais il faut attaquer maintenant.  Hugues réfléchit  - levons les voiles et droit dessus, j’attaque le premier je te prépare le terrain afin que tes hommes puisses aborder, prépare les….

- Pedro … Vite ……donne l’ordre d’appareiller.

La Louve suivit du Black Cat fendirent l’eau et se dirigèrent toutes voiles dehors vers la flotte ennemie, le pari était osé 2 navires contre 13, mais bon ce n’était pas la première fois et Hugues comptait sur l’effet de surpris et aussi sur sa bonne étoile, tout allait se décider sous peu, soit il était riche, soit ils étaient mort.

La louve comme prévu arriva la première et  vue sa petite taille elle se glissa entre les lignes adverses sans être remarquée par l’escorte, une flute légère, La Castilla  était légèrement en retrait du convois dommage pour elle, elle sera leur cible….
Le navire pirate approcha de le Flute, dès qu’elle fut à portée de tir les ordres fusèrent comme des coups de fusils

- Ouvrez les sabords !
- Feux…..
- Rechargez !
- Feux……..


Les mêmes ordres furent répètes a plusieurs reprises.

De l’endroit où  il était Hugues voyait la mitraille de ses canons faucher les hommes d’équipage de l’espagnol, les marins s’écroulaient les un après les autres en hurlant, certains étaient morts sur le coup, d’autres agonisaient dans des râles plaintifs,  d’autres encore juste touchés par des débris de mitrailles portaient leurs mains à leurs blessures afin d’éviter que ni leurs tripes ni leur sangs ne se répandent sur le pont du navire..

Puis la louve son terrible forfait accomplis, laissa la place au Black Cat, qui lança ses hommes dans la mêlée.

En  s’esquivant Hugues remarqua qu’un des navires de l’escorte un Senault espagnol avait changé de route et le prenait en chasse.

-Vite……… envoyez la misaine et le cacatois …………

Cette manœuvre sauva de peu la louve qui brusquement changea de cap,  ce qui laissa l’espagnol sur place et Hugues dirigea son navire vers la flotte pirate qui s’était rapprochée afin de couvrir l’attaque de leurs camarades…

Dans la fumée de l’action Hugues ne savait pas si le Black Cat avait réussi sa manœuvre, pour l’instant sa priorité était d’échapper à son poursuivant.


Dernière édition par Hugues de Nozeroy le Mer 9 Oct 2013 - 14:04, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joach
Maître de Jeu
avatar

Messages : 1872
Date d'inscription : 05/06/2011
Age : 45

Infos
Nationalité: Espagnol Espagnol

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Mer 9 Oct 2013 - 12:07

Journal de Bord du Black Cat commandé par Walt' Rosenberg

Le convoi espagnol et son escorte sont près de Mona
Apres l' affaire Saskia, le commandement français doit être en plein doutes et ne plus savoir à quel saint se vouer. J' imagine que le chaos règne au sein de leur organisation.

Une flotte de seize navire a dérouté face à nos huit pauvres voiles battant pavillon pirate.
Le rapport de force qui ne semblait pas nous être favorable les oblige à prendre un nouveau cap
Il leur sera fatal
Au crepuscule, Hugues de Nozeroy a lancé l' attaque sur la flute légère que nous avons abordé dans la foulée laissant soixante cadavres sur le pont ennemi et nous emparant des marchandises de valeur

Refermant son journal, son regard se dirigeait au travers du hublot, sur la scene du crime avant de se fixer définitivement sur la miniature de noeud de pendu sur laquelle il occupait ses doigts en batissant ses strategies.
Un joli noeud, de 9 tours.

"L' Boueux !!! L' Boueux !!!

"Oui Capitaine"
Il glissa le noeud dans la missive

"Envoie ça à Silvers, j' espere qu' il comprendra le symbole !
Et fous moi l' camp"

Le Boueux s' executa de vive allure

"Capitaine Silvers... J' ai encore gagné..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de castillon
Gabier
avatar

Messages : 363
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 56
Localisation : gargas vaucluse

Infos
Nationalité: Espagnol Espagnol

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Jeu 10 Oct 2013 - 12:28

Le 9 octobre au matin, l’El Baggovout bifurque à Ste Croix et passe au sud de St Juan en direction de Mona.

De Castillon s’adresse à José,

« A l’approche de Mona, nous mouillerons au plus près de la côte pour attendre la nuit.
Cela permettra à nos gars de se reposer un peu.
Veille toutefois à ce qu’ils se reposent à tour de rôle et fais maintenir la veille car avec ces pirates, on ne sait jamais quand ils vont surgir.
»

Les marins profitèrent bien de la journée avec ce repos bien mérité et à la nuit tombée, De Castillon appela José.

« José, nous allons profiter de l’obscurité pour passer le détroit de Mona en longeant la côte au plus près.
Fais éteindre toutes les lanternes et préviens les gars qu’il ne faut faire aucun bruit.
Si tout se passe bien, nous passerons au nez et à la barbe des pirates et rejoindrons le convoi avant le levé du jour
».

José fit signe de la tête et s’exécuta promptement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de castillon
Gabier
avatar

Messages : 363
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 56
Localisation : gargas vaucluse

Infos
Nationalité: Espagnol Espagnol

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Jeu 10 Oct 2013 - 12:43

Dans la nuit sombre, éclairée d’une faible lueur lunaire, la frégate évoluait le long de la côte en direction du convoi et de St Juan.
A babord, à quelques encablures les lumières de Mona scintillaient de tout leur éclat.
Le passage du détroit se déroula sans aucun problème et l’El Baggovout arriva bientôt à hauteur du convoi.

« José « cria De Castillon.

« Nous allons longer le convoi et allons rejoindre le navire de pointe, celui qui sert d’éclaireur à la flotte ».

(José) « Nous y sommes capitaine » ?

(De Castillon) « Je ne sais pas mon ami, si St Juan est la destination finale, notre mission prendra bientôt fin.
Si c’est une escale, je n’ai aucune idée de notre prochain trajet et de ce qui nous attend.
Allez, rattrapons l’éclaireur
».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de castillon
Gabier
avatar

Messages : 363
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 56
Localisation : gargas vaucluse

Infos
Nationalité: Espagnol Espagnol

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Jeu 10 Oct 2013 - 13:10

Au matin du 10 octobre, José vint frapper à la porte de la cabine de De Castillon.

(José) « capitaine, capitaine, venez vite, venez voir ».

De Castillon se leva d’un bon, et rejoignit José sur le pont.

« Qu’est-ce qu’il y a José » ?

(José) »Là capitaine, regardez ».

De Castillon tourna la tête et regardant la mer, ses yeux s’illuminèrent.
Une multitude de navires voguaient direction St Juan.
De Castillon n’en avait jamais vu autant, c’était impressionnant.
Il décida d’en faire la liste pour la retranscrire dans son journal de bord.

Flotte Espagnole.

1 gabare, 2 senaults armés en courses, 1 corvette de 6, 1 corvette de 6 légère, 1 flute, 2 flutes légères, 2 pinques, 3 corvettes marchandes et 2 frégates légères (dont la sienne).

Flotte Française.

1 Senault , 3 senaults armés en course, 1 frégate de 6, 1 frégate légère, 2 cotres et 1 chaloupe canonnière.

Flotte ennemie.

Au loin, légèrement au Nord/Est du port de Mona, 2 senaults armés en course battants pavillon hollandais.

« Tu vois José, à la vue de tous ces navires réunis, nous pouvons être fières d’être Espagnols et d’avoir la France pour alliée.
L’ennemi ne peut rivaliser contre une telle puissance maritime ».
« Nous attendrons que les corvettes marchandes soient dans le port pour y entrer à notre tour
».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
erick lerouge
Gabier


Messages : 146
Date d'inscription : 03/09/2013
Age : 30
Localisation : lyon

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Jeu 10 Oct 2013 - 14:09

-Capitaine il me semble que nous sommes enfin sauvé , qu'elle journée , j'ai bien cru un moment que nous étions fait comme des rats....

- En effet , j'ai été trop téméraire

-Certes mais nous avons joué de mal chance , sans cette saute de vent qui nous a fait loupé notre manoeuvre nous aurions réussis à filer sans encombre !

-Oui , mais j'ai oublié la plus importante des règles , le meilleur plan soit-il ne résiste jamais au premier coup de canon , enfin ce qui est fait est fait , inutile d'épiloguer pendant des heures !

presque 24 h plus tôt le capitaine Lerouge tenta une manoeuvre téméraire pour ralentir l'avancée pirate et choisis d'aller bombarder la frégate légère pirate , tout ce serait bien passé sans cette manoeuvre loupé qui l'a empêché de se replier , et pendant de longue heure son navire a du faire face à 5 navires pirates et une corvette de 8 hollandaise et subir son feu , ce n'est que grâce a la tombé de la nuit et une belle manoeuvre qu'il pu prendre le large et rejoindre les navires de sa confrérie qui l'ont vaillamment attendu pour couvrir sa retraire

-Lieutenant Garneray faite moi un rapport des pertes !

-Nous avons perdu une vingtaine d'homme capitaine , quelque trou dans les voiles mais rien de très sérieux , et la coque est intact !

-C'est presque miraculeux de s'en tirer à si bon compte

-En effet capitaine , mais leurs canonniers ont été en dessous de tout , nous avons subits 11 bordées et seulement 3 nous on un peu touché , ce qui nous  a coûté beaucoup d'homme c'est l'abordage manqué de la frégate pirate , nos hommes se sont battu comme des diables pour les rejeter sur leur navire .

-Neptune est avec nous , je ne vois pas d'autre explication , enfin bref , mettez le cap sur le convoi , nous avons une mission à finir .

-A vos ordres capitaine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugues de Nozeroy
Gabier
avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 53
Localisation : ile de france

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Jeu 10 Oct 2013 - 14:31

Hugues regardait le navire d’Erick le Rouge s’éloigner ….

-Bah on peut dire qu’il est couillu celui-là…. Et en plus surement cocu …

En effet après avoir attaqué notre frégate il est resté sur notre position, aussitôt les navires présent commencèrent a l’engager

-Capt’ain on n’y voit goutte tous nos tirs vont aller tuer la poiscaille

Et il est vrai que les tirs de mitrailles finissaient dans l’eau

-Pas grave matelot prend une épuisette et remonte moi tout cela a bord.. Cuistot…. ce soir on mangeaille du poisson, percez un tonneau de ce vin blanc de Lusitanie que l’on a pris l’autre jour sur ce navire espagnol …

-Et le François on en fait quoi ??


-Laissez-le partir de toute façon on arrivera a rien avec cette noirceur, et il va surement profiter de la nuit pour se dégager, le temps est précieux et les munitions chères et de plus on a d’autres objectifs bien plus lucratif …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diego Velasco
Personnage non joueur (PNJ)


Messages : 8
Date d'inscription : 24/09/2013

Infos
Nationalité: Espagnol Espagnol

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Jeu 10 Oct 2013 - 16:27

Reposant sa lunette, Pacho s'écria avec enthousiasme:

"La voilà, au loin....San Juan, et bien on peut dire qu'on l'a pas volée cette escale!"

"Oui, et l'essentiel est sauf."

"J'aurais pensé qu'on perdrait plus de navires que ça dans la passe entre Mona et Hispaniola."

"Capitaine, Silvers a peut être bien fait en fin de compte avec sa flotte de son côté, et en vous laissant faire comme vous l'entendiez du vôtre. On s'en est tous bien tirés. Juste une flute légère de perdue...."

"Oui, mais c'est bien parce que j'ai attendu la nuit pour forcer l'allure...."

"Vous avez bien fait, capitaine Barate."

"J'ai beau de pas être un militaire de carrière, je suis pas né de la dernière pluie...m'enfin bon.... Laissons les ennuis derrière nous. Demain nous serons en ville, et très vite nous mettrons le cap vers l'Europe. J'ose espérer qu' à partir de maintenant, nous serons tranquilles."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El Amotinado
Mousse
avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 27/01/2012

Infos
Nationalité: Espagnol Espagnol

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Ven 11 Oct 2013 - 7:21

Fort de son statut on ne peut plus flou, l'équipage du Despiadados était arrivé à mouiller sur la petite île de Mona. De nombreux drapeaux noirs, mais pas seulement, y faisaient escale ou croisaient au large. Plus loin, les nombreuses voiles du convoi se dessinaient sur l'horizon.
Au petit matin du lendemain, ces mêmes voiles se trouvaient tout à l'opposé, direction San Juan tandis que les voiles pirates prenaient celle du sud ouest : le convoi paraissait être passé sans encombres. Voilà qui réglait la question du choix pour cette fois.

El Amotinado avait rapidement lu les missives diverses qui lui étaient parvenues dans la nuit. Sa présence semblait troubler tout ce joli monde et il risquait de se voir pris en chasse par n'importe lequel des camps en présence. Malgré tout, le navire avait appareillé pour s'intégrer comme prévu à la queue du convoi, guettant la moindre opportunité.

Et elle vint... Mûs par leur soif de richesses ou par le trop plein d'alcool frelaté, les poursuivants bataves tentaient encore de s'approcher du convoi et d'aborder les retardataires de l'escorte. Si il y avait bien une certitude dans l'esprit des mutins, c'est que titiller du hollandais les motivait, et ce d'autant plus qu'ils avaient appris qu'un pacte avait été signé entre eux et les pirates. Un pacte! Qu'est-ce qu'El Amotinado pouvait détester ce mot... De la politique entre corsaires, n'y a-t-il rien de plus laid?

Bref, la décision fut rapide et l'action ne le fut pas moins : 2 senault armés en course en vue, l'un d'eux allait y passer. Quelques tirs et un abordage rondement mené et ce fut bien le cas. Déjà on se préparait à engager le second mais le mouvement opéré semblait avoir sonné l'hallali, d'autres navires de l'escorte fondant sur lui.

Les poursuivants payaient cher leur témérité car non loin, un navire pirate se vit également envoyé par le fond. Deux autres bataves restaient à portée : ce 'était peut-être pas encore totalement fini.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de castillon
Gabier
avatar

Messages : 363
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 56
Localisation : gargas vaucluse

Infos
Nationalité: Espagnol Espagnol

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Ven 11 Oct 2013 - 13:12

Le 10 octobre vers 16h00, De Castillon perdu dans ses pensées, se grisait de l’embrun marin, quand la vigie rompit la quiétude ambiante et cria.

« Capitaine, 2 pavillons Hollandais sur tribord ».

De Castillon regarda promptement vers la direction annoncée et vit effectivement 2 Hollandais s’immiscer dans le convoi.

« Alejandro, barre à tribord et toutes voiles dehors. ».


Vers 17h00, l’ »El Baggovout » arrivait sur la zone de combat.

1 Hollandais avait été coulé, restait le » Bjwoord « ( senault armé en course) qui semblait avoir pris « le Cassis » (dogre armé en course) du capitaine Pythéas battant pavillon Français.

S’étant approché du » Bjwoord « De Castillon ordonna aux canonniers de faire feu au moment même où une grosse vague vient faire giter le navire.

La bordée de mitraille loupa sa cible et se perdit dans les eaux.

Le « Cassis » fit feu à son tour et toucha le » Bjwoord « de plein fouet avant de prendre ses distances.

Le » Bjwoord « préférant la fuite, prit lui aussi ses distances.

C’est alors qu’intervint le « Pera Bellum » (corvette marchande) du capitaine Esperenzo Carvago battant pavillon Espagnol mais qui rata sa manœuvre d’approche.

L’El Baggovout réussi la sienne et tira 2 bordées de mitraille qui firent « mouche » et vinrent faucher les marins au premier rang.

L’El Aguila (senault armé en course) du capitaine Horacio Albéro battant pavillon Espagnol entra à son tour dans la danse.

Il tira une bordée qui ne fit qu’effleurer le » Bjwoord «
Puis 2 bordées qui firent « mouche » et enfin une bordée qui toucha le Hollandais de plein fouet.
Horacio Albéro décida alors de faire lancer les grappins.

Dans le même temps, « le grand coureur » (senault armé en course) du capitaine Jacques Malouin battant pavillon Français, s’approcha lui aussi, du » Bjwoord « .

Il tira 5 bordées de mitraille, 3 touchèrent, 1 effleura à peine le Hollandais et 1 autre n’atteignit pas sa cible.

Profitant de la panique chez l’équipage du » Bjwoord « Horacio Albéro ordonna l’abordage, mais la mêlée resta indécise.

Jacques Malouin fit lancer les grappins et envoya ses hommes à l’abordage.
Après un combat acharné, l’équipage du » Bjwoord » déposa ses armes et se rendit au Français.

Le blocus des abords du port ordonné par le comandant Pacho Barate Chef de la « Flotta » avait prouvé une fois encore son efficacité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark sillvers
Mousse


Messages : 38
Date d'inscription : 08/09/2013

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Ven 11 Oct 2013 - 17:04

L'Escaflowne entré doucement dans la rade, il faut dire qu'il y avait du monde.

La mission attribuée aux Corsaires de la maison de France était enfin terminé, Sillvers s’affrétait a lire les dizaines de missive qu'il recevait tous les jours depuis qu'il avait officieusement prit la direction de la Flota.

Sillvers était soulager que cette mission soit enfin fini, escorter un tel trésor attirer toute la racaille des caraïbes. Il en était enfin débarrasser.

Le grouverneur de San Juan et le commandant de la Flota, le capitaine Barate, se chargerait eux même du reste, cela n'était plus le problèmes des corsaires Français.

A peine l'Escaflowne encré au port, les réparations sur la voilure débuta.
Légère, elle ne nécessiter point de passage au chantier, les hommes du bords s'en chargeraient.

Sillvers quitta ses quartiers pour se rendre sur le pont, pour rejoindre son second.


Sillvers : Comment ce passe les réparations ?

Sam : Sans problème capitaine, il n'y a que quelque trou, rien de bien grave.

Sillvers regarda quelques instant son équipage grouillant sur le pont de L'Escaflowne, puis son regard scruta la rade du port de San Juan, comme si il cherchait quelque chose, ce qu'il finit par trouver car son regard se figea quelques instant avant de revenir sur son second.

Sillvers : Sam, je te laisse le navire, je dois me rendre sur Le Satyricon, le navire du capitaine Igor Nevsky, j'ai un coffre a lui remettre datant de la dernière opération contre les anglais. Je dois aussi me rendre au Dock de la confrérie, ou les capitaines de la maison de france vont se réunir en attendant la récompense promise pour avoir veiller sur leur foutu convoi.

Sam : A vos ordres capitaine, dois-je donner repos a l'équipage après les réparations ?

Sillvers resta sans rien dire quelque instant fixant son second du regard, Sam en fut gêner, ce genre de chose ne se produisait guère, elle savait qu'il était perdu dans ses pensés, mais cela n’empêcher pas son cœur de battre la chamade.

Sillvers : Oui, mais avant, je veux une inspection complète du navire et que l'équipage ramasse leur effets, nous quitterons surement San juan a bord d'un autre navire, j'irai me renseigner à l'armateur.

Sur ceux, Sillvers avait déjà commencer a s'éloigner pour quitter le bord, mais cela ne l’empêcher pas de poursuivre, son second lui ayant emboîté le pas.

Sillvers : De plus faite descendre les canons en cale, et préparer les pour leur transfert dans le dock de la confrérie. je compte aussi sur toi pour préparer le déménagement de mes quartiers.

Juste avant de quitter le bord, Sillvers s’arrêta et fit face a son second.

Sillvers : Sam, je pense pas être de retour avant demain, j'ai beaucoup de chose a faire, veille sur le navire et l'équipage, mais tu dois aussi te reposer, c'est un ordre !

Sans même attendre une réponse de son second, Sillvers lui adressa un sourire, et quitta le bord, Sam ferma les yeux comme pour tenter de garde l'image de son sourire, qu'elle n'avait guère vue ces derniers temps, puis elle ouvrir de nouveau les yeux, Sillvers était déjà plus dans son champs de vision.

Elle serra ses poings, elle le faisait a chaque fois que le capitaine quitter le bord, avec un sentiment qu'elle pouvait ne plus le revoir.
il lui fallut une bonne minute pour reprendre ses esprits et que son visage n'exprime plus son sentiment de tristesse, elle retourna a son poste, bien décider a suivre les ordres de son capitaine.



Il fallu une bonne heure au capitaine Sillvers pour se présenter au dock de la confrérie, déjà sur place tout le monde était présent, l'air détendu après cette mission d'escorte.

Sillvers avait mit autant de temps car il s'était rendu sur le navire du capitaine Igor Nevsky avant, mais ce dernier n'était déjà plus la, son second lui indiquant qu'il était déjà parti a la réunion dans les docks de la confrérie.

L’entrepôt était déjà encombrer de 36 canons de 4 livres ranger en bonne ordre, en provenance de navire récemment changer par les capitaines de la confrérie, Sillvers se dit que ceux de l'Escaflowne tarderait pas a les rejoindre.

Ayant était remarquer par ses compagnons, Sillvers se dirigea d'un pas assurer vers eux, Jacques Malouin se dirigeant d'un air heureux vers lui.

Enfin Sillvers allait pouvoir se détendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jacques malouin
Mousse
avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 21/07/2013
Age : 38

MessageSujet: Le malouin   Ven 11 Oct 2013 - 19:34

le "grand coureur" etait amaré au port de san juan, L'encornet était à haranguer les matelots, chacun en prenati pour son grade, c'ui qui n'avait pas rempli le canon assez vite, c'lui qui n'avait pas entretenu son mousquet, c'lui qui n'avait pas foi en son capitaine ...

Le malouin quitta la barre, le grand coureur était face à l'escaflowne, les deux navires, deux senault armés en course mis à flots dans l'année portaient les stigmate d'une rude bataille. Le malouin porta son regard sur le drapeau de la confrérie qui ornait ces navires : le kraken, dinan, cassis, l'astoria, le faucon noir, décaméron, san sebastian, l'etoile rouge et l'oryx tous étaient en rade du port de san juan.

Le malouin avait passé le plus clair de son temps à servir d'appat, de piston entre les lignes, un coup à l'avant, un coup à l'arrière, un coup en premiere ligne devant les boulets des bataves, dont deux avaient fait l'experience des canots un coup devant les pirates, dont certains abandonnèrent un combat à peine commencé, d'autres tirant allègrement sur "le renard"... Ce dernier, arrivé devant le dernier port, fit ses derniers remous, pratiquement troué de toutes parts et l'equipage décimé ... Le malouin n'hesita pas à armer le "grand coureur" en toute hate, en plein devant les yeux des pirates, ce qui lui valu bien des combats de rues, l'ancien senault pirate acheté une bouchée de pain devint alors une arme redoutable, mis à la raison un senault armé en course bataves pour assurer la réussite de la mission . Le malouin avait vu le doute s'insinuer dans l'esprit des jeunes de la maison de france, il s'était dit que cette fois, Sillvers prendrait le commandement, que lui montrerait l'exemple au combat, que la maison de france devait être un symbole ...

Toutes ces pensées revinrent petit à petit, passant devant les navires des corsaires de france, l'amiral les salua tous un par un, tous ces navires abimés, de sang et de poudre, de trace de combats et de grappins.

Sillvers passa devant l'encornet " il y est ? " " ouais" répondit le cancalais" "au fait, pas mal mon gars ". sillvers le savait, un compliment du second le plus pénible de l'armada etait plus rare qu'une journée de soleil à cancale en novembre ...

Il y etait, oui, un par un, les navires des corsaires de la maison de france reçurent les hommages de l'amiral " merci de me les avoir ramenés"

l'Amiral Malouin finit par l'Escaflowne, resta devant un bon moment, " il te va bien cet étendard, merci à toi de me l'avoir ramené"

Se détournant pour aller vers le dock, le Malouin aperçut au loin son vice-amiral spécialiste de la tactique, y a pas à dire, il était fier de lui ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joach
Maître de Jeu
avatar

Messages : 1872
Date d'inscription : 05/06/2011
Age : 45

Infos
Nationalité: Espagnol Espagnol

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Sam 12 Oct 2013 - 13:41

A bord du Black Cat, la tension semblait régner.
Une ambiance à faire pleurer un fou du Roy plombait le moral de l' équipage et plus particulièrement celui de Walt'.

Il se sentait trahi et cette idée le mettait hors de lui.

"L' boueux !!! Ramène tes fesses ! Ecris ça...

Le Capitaine El Amotinado s' est foutu de nous en nous faisant croire qu' il aimerait rejoindre nos rangs. J' ai pris la peine de le mettre en garde contre tous ces pavillons noirs et bataves qui couvraient le port de Mona et ses alentours. Il n' a pas daigné répondre à notre missive.
Tres bien ! Il aime naviguer dans le flou ? C' est son affaire, pas la mienne. Il ne sera pas dit qu' on profitera de nous sans connaitre un retour de bâton.
Chassez-le, qu' il ne profite plus de notre bienveillance."

"Envoie ça à tous les capitaines de la flotte. Je veux sa tête sur mon pont avant la tombée de la nuit !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El Amotinado
Mousse
avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 27/01/2012

Infos
Nationalité: Espagnol Espagnol

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Sam 12 Oct 2013 - 16:26

-Capitaine! 4 voiles par tribord! Je reconnais les navires de plusieurs Sharks!

-Laisse les approcher, je crois que nous avons besoin d'une petite discussion de courtoisie.


S'il n'y avait pas les deux tiers de l'équipage réduits en petits monticules sanguinolents, mêlés à ceux de leurs assaillants sur le pont, Tonio en aurait rit. Il aurait glosé des jours durant devant son inconscience au lieu de quoi c'était de la rage au ventre qu'il avait écopé.

Le pont avait été dévasté par les canons pirates en moins de temps qu'il ne lui avait fallu pour réaliser son erreur. Un assaut massif de l'équipage du Black Cat avait été repoussé par deux fois, causant de lourdes pertes. Au moins avait-il eu une sorte de conversation entre deux parades avec son sabre. On lui reprochait visiblement d'avoir fait fuir toute la flotte pirate par sa seule présence discrète dans la rade de Mona. Il semblerait que le convoi espagnol devait son salut à El Amotinado!

Ce n'était pas pour déplaire à l'égo de ce dernier mais il savait bien qu'il n'avait absolument rien fait pour. Peut-être devait-il quémander quelque honneur auprès de l'amiral espagnol?

La vérité nue était qu'il était arrivé bien trop tard pour changer quoi que ce soit pour qui que ce soit. Tout juste avait-il joué l'opportuniste en se précipitant sur le navire de Jeanne Barthès, ce qui était fort plaisant du reste étant donné que les bataves lui donnaient de l'urticaire.

Quant à se voir reprocher ce geste en vertu d'un pacte qu'il n'avait ni cautionné ni même envisagé, c'était tout de même le monde à l'envers! Des pirates qui cherchent un respect de l'honneur et des engagements en dehors de la fraternité!

Au moins un point était devenu très clair malgré le sang qui battait les tempes du capitaine lui-même ensanglanté : cette fraternité n'avait jamais été pour lui. Ses camarades de mutinerie étaient presque tous morts à présent, de même que les fripouilles qu'il avait recruté, ce serait plus facile de leur faire admettre un retour en bonne et dûe forme dans le giron de la mère patrie.

Le Despiadados, manoeuvré par l'équipage restant, dont tous les officiers apparemment, avait réussi à s'eclipser et filait droit vers le port le plus proche sans demander son reste mais toujours pourchassé. La partie semblait perdue, à moins que ce lougre français...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saskia
Matelot
avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 25/09/2013

Infos
Nationalité: Pirate Pirate

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Sam 12 Oct 2013 - 17:06

"Tavernier, ressers moi de ton tord-boyaux, j'sais pas d'où tu l'as déniché celui-là mais pute borgne qu'il arrache !!! Et sers donc aussi une rasade à toute ma bande de merlus avariés"

Quelle idée est passée dans mon crâne de leur proposer de rester ici pour garder le magot, et si je me carapatais avec ? je suis pas leur esclave leur bonne à tout faire, puta de merda !
Et quelle morne vie que de se taper les grenouilles de bénitier, les troncs de l'église ! Ce trou du cul de cureton a commencé à me repérer. La prochaine fois je lui coupe les cojones.

Enfin bon l'essentiel est fait ! je leur ai montré ce que Saskia de las ondas avait dans les tripes et c'est qu'un aperçu...

Me voici maintenant avec un magnifique senault armé en course, de beaux canons et un équipage plus téméraire qu'avant grâce à notre petit stratagème !
Oui, quelle bande de poules mouillées j'avais là, des lopettes qui se barrent à la première mitraille !

Mais ces deux là, le Curtiss et le Walter, ils en ont dans le falzar ... ha ha ha

Quand je pense que tout a commencé par cette première missive de Oddball "On entre dans la danse". Ha ben oui tiens je suis espagnole, c'est vrai ! Ceux-là savent pas que ma mère était Kahina des flots, la fameuse pirate mauresque, Reine Serpent...
Le plan va pouvoir fonctionner !
Ben oui je fais partie des leurs, ils me font confiance... j'en informe Walter aussitôt.... qui me dit : " tiens donc foutre couille! ... Je pense que tu devrais prendre le poste d'éclaireur, avant-garde... quel fameux laisser passer dans ta barque espagnole ! ha ha ha on va pouvoir piller la cargaison de la Flota et se casser très vite".

"Si! vamos! on va les faire danser !"

Pas sûre qu'ils aient apprécié la danse....

Par contre un qui aime ça c'est le petit Piotr, le petit merluchon.. me suis bien amusée, et j'avais besoin de me dégourdir un peu !
Non mais il croyait qu'il pourrait me faire passer de vie à trépas comme ça, à l'aise !!! me connaît pas bien encore celui là !!!
Le petit coffre a failli lui passer sous le nez ! Mais je crois qu'il a compris là, on ne danse pas avec Saskia sans se faire piquer...

Je l'ai à l'œil le ptit gars, s'il tente à nouveau.... je l'attrape et je jette ses valseuses aux requins !

"Señora Saskia !"

"Quoi! qué pasa Paco, tu vois pas que je suis en grande occupation, corne de bouc !"
"Un pigeon vient d'arriver du Black cat"
"Ben qu'est-ce t'attends, donne-moi cette missive, rapido"


Une chasse est prévue ? humm... un espagnol ?

"Debout la truandaille, .... "


Dernière édition par saskia le Lun 14 Oct 2013 - 12:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oddball
Maître de Jeu
avatar

Messages : 4875
Date d'inscription : 05/06/2011
Age : 33
Localisation : Strasbourg

Infos
Nationalité: Espagnol Espagnol

MessageSujet: recompenses   Dim 13 Oct 2013 - 4:09

Voilà que la 2ème animation a pris fin. Les ordres de distribution de récompense sont en cours d'écriture chez les différents gouverneurs, elles ne devraient donc plus tarder.

Cette fois ci la liste des bénéficiaires est un peu plus fournies, avec, dans un certain ordre :

Confréries

Nieuw Nederland
GWC - Witte Tijger
Nieuw Amsterdam
Caribbean Sharks
Los señores de España
Flota corsaria de Indias
Les corsaires Andalous
Les Corsaires de la Maison de France


Capitaines

Rodolph Van Der Noob
Sombrecoeur
Alain de Bruselas
Erick Der Waall
Dominick Darst
Aendrick Van Alkmaar
Jan den Haen
Brycinckx
Anna Neeltje Van Assen
Johannes Van Haulen
Berni le Breton
Andrea Potter
Edward Davis
Mors Slayer
Mark Ramius
Willem Hartog
Cyrille de Rougemont
Wance
Jeanne Barthes
Piotr Curtiss
Saskia de las Ondas
Gradlon Silverbeard
Hugues de Nozeroy
Walter Rosenberg


Esperanzo Miguel Carvagio de Carvagio
Fernando Cruz
Alejandro de Bayar
Horacio Albero
El Rouskoff
De Castillon
Pytheas
Garion Snow
Lerouge
Igor Nevsky
Sebastien
Yan O'Hara
Henkka Defrance
El Amotinado
Jordi Borja y Sangrin
Antonio Alicante
Jacques Malouin
Ducruet
Jule Granpied
Oddball
Juan Valencia
Mark Sillvers


Néanmoins, les caisses des gouverneurs sont au plus bas, on n'est pas loin du shutdown. Ils ne sauraient "supporter" plus de dépenses dans l'immédiat, du coup ne vous attendez pas à une nouvelle animation avant un petit moment. Nous allons passer à un rythme de croisière après une entrée en la matière assez énergique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://caraibes1712.probb.fr
Diego Velasco
Personnage non joueur (PNJ)


Messages : 8
Date d'inscription : 24/09/2013

Infos
Nationalité: Espagnol Espagnol

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Dim 13 Oct 2013 - 8:48

Assis dans son fauteuil Charles Quint, le gouverneur de San Juan baille aux corneilles ce matin, lorsque son secrétaire vient le trouver:

"Votre excellence, dois je aller distribuer tout cet or aux capitaines dans la rade?"

"Pedro, ne soyez pas stupide, faites les plutôt mander ici. Vous savez bien que contre quelques piastre sonnant et trébuchant, ils sont prêts à gravir une montagne. N'oubliez pas non plus nos amis Français au passage. Vous avez la liste n'est ce pas?"

"Ça va faire du monde tout ça."

"Oui, heureusement que nos caisses sont pleines, car là sa majesté me saigne à blanc. Si encore on avait pu taper dans les caisses du convoi....."

"Mais ils sont loin à présent. J'espère que la Flotte des Canaries les a rejoint."

"Avec les alizées, il faut l'espérer."


A un bon millier de kilomètres de là.... le gouverneur de Curaçao s'agite pour sa part:


"Le Statoudher est il devenu fou? Nos corsaires se sont battus valeureusement certes, mais c'est un échec! Et nous devrions les récompenser pour ça?"

"Vous souhaitez peut être qu'ils rejoignent la piraterie? Toute action de ce calibre mérite paiement votre excellence....."

"Oui je sais, mais après ça nous n'aurons plus un piastre....grmpf, faites les venir..."


Sur l'ile de Mona, le maire, qui vient d'organiser une fête somptueuse il y a quelque temps, écrit une lettre aux Caribbean Sharks:


Messieurs,

c'est grâce à des hommes tels que vous que jusqu'à présent, nous restons indépendants. J'ai oui dire que vos coups d'éclat ont marqué ces derniers jours, et vos prises ont rendu notre modeste repaire bien plus prospère qu'à l'ordinaire.
C'est pourquoi j'ai décidé de vous récompenser comme il se doit, au nom de notre ville franche

Ci joint, ces piastres amplement mérités
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El Amotinado
Mousse
avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 27/01/2012

Infos
Nationalité: Espagnol Espagnol

MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   Dim 13 Oct 2013 - 9:07

Aaahh!! Qu'il faisait beau sous le soleil de Santo Domingo! El Amotinado souriait à pleines dents depuis qu'il était arrivé sur place. Il faut dire qu'ils avaient joué serré, collés par la lie Sharkienne. Mais le pilote et le second commençaient à avoir de la bouteille et même avec 20 hommes à bord, ils avaient réussi à faire la nique aux pirates.

A présent, ils tentaient de calmer l'assistance avinée de la taverne principale de l'île. C'est qu'il fallait recruter.


-Silence bande de moules! Il y a des piastres à guigner! .... Bien... Vous avez sans doute vu ce fier navire arriver hier au soir et j'en suis le capitaine. Par les fortunes de mer, il se trouve qu'il me manque 70 hommes d'équipage! Tous les postes subalternes sont à pourvoir et vous pourrez demander aux survivants : je suis généreux ayant été moi-même un clampin de base. Je vous garantis du sang et des larmes, la mort peut-être, la gloire sans doute, la fortune j'espère, l'aventure assurément!
Anglais et Bataves n'auront nulle pitié et nous n'en n'auront pas plus à leur encontre! Quant aux pirates, faut croire qu'ils nous colleront aux basques, ce qui, convenons en me convient bien vu qu'il s'agit là de mes origines profondes.
Rejoignez l'équipage d'El Amotinado, le mutin repenti! Rejoignez le descendant du capitaine Montoya! Tournée générae!


Cette fois l'avenir était bel et bien en marche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Anim] La Flota   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Anim] La Flota
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [ANIM] La Flota - Debriefing
» [Anim]La Flota 1715
» Quel personnage de dessins animés filles/garcons trouvez vous le plus joli
» Qu'est ce que les dessins animés sportifs?
» Recherche de deux titres de dessin animée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Caraïbes 1712 - le forum :: La ville haute :: Par la plume et l'épée... [RP] :: Vos histoires au fil de l'eau-
Sauter vers: