Caraïbes 1712 - le forum

Forum du jeu Caraïbes 1712
 
CalendrierAccueilFAQCaraïbes 1712MembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherWiki

Partagez | 
 

 Une coquille de noix à la mer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sir mac william
Matelot
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 11/09/2011
Age : 40
Localisation : jamais très loin du clavier

Infos
Nationalité: Français Français

MessageSujet: Une coquille de noix à la mer   Dim 23 Aoû 2015 - 22:34

4 jours que nous étions partis ... Ha qu'elle est loin la jolie chanteuse qui nous a vanter que cette coquille de noix était dès plus sûre !

morbleu si je la retrouve cette fripouille d'armateur ... je le fais sécher en haut de ce qui me reste de Mât !
Parti pour 5 à 6 jours tout au plus pour transmettre un message à un gouverneur, nous voici pris depuis maintenant 1 journée
dans une tempête qui n'épargne aucun morceau de ce rafiot. Les marins s'accrochent à ce qu'ils peuvent et quand ils s'enhardissent
un peu de trop ... c'est en mer qu'ils finissent. Quatre d'entre eux sont passés par dessus le bord aux premières vagues qui ont emmenées tout ce qui n'étaient pas
encore arrimés au pont, mat et bastingage. Les quelques canons que nous avions avaient été mis en cale par sécurité et puis nous n'avions pas prévu de tirer sur les mouettes :p


Enfin, ce bateau devrait rester sur les eaux plutôt qu'en dessous mais dans quel état !
A croire qu'il a été monté à la va vite ... tout tremble, crac tout comme les vieux os
de capitaine William ricanent les marins.

Nous tiendrons, mais là route va être plus longue que prévue et si l'envie de rire de certain reste
ça va pas durer ... bande de crétin. Avec ce temps nous perdrons 2 à 3 jours et avec tout ce qui est passé par dessus le bord
marins compris, il va falloir user d'un peu de courage et le ventre creux ou presque. Nous étions parti un peu juste faute de moyen.
Au lieu de se payer ma tête ils jeûneront demain pendant qu'ils répareront ce qui reste de cette épave flottante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sir mac william
Matelot
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 11/09/2011
Age : 40
Localisation : jamais très loin du clavier

Infos
Nationalité: Français Français

MessageSujet: Re: Une coquille de noix à la mer   Mer 26 Aoû 2015 - 6:38

journal de bord 26 août
voilà 2 jours que nous essuyons la colère tu temps, les hommes commencent à grogner et à s'empoigner, il faut dire que de naviguer sans avoir de quoi se rincer le gosier ... ils ne s'y font pas.
Alors entre les réparations d'urgence après les avaries et la fatigue liée à la perte de 5 marins ...

Ha oui !
- Un autre à voulu faire le mariolle ... emporté comme une plume au vent ce jeune mousse n'aura pas eu le temps de fêter ses 15 ans.

Nous ne devrions plus être qu'à une grosse journée de mer maintenant du port. La nuit s'éternise mais aux aurores nous devrions apercevoir les côtes si cette foutue mer nous lâche un peu de ses vagues de 5 à 6 mètre et de son grand vent. On a bientôt bien plus l'occasion de voir le fond que le ciel et ces nuages lourds et sombres laissent s'échapper plus d'eau qu'une vierge effarouchée en sanglot. Pour finir ce rafiot a tellement d'eau dans ses sales qu'on peut y nager.

Encore un peu de patience ... et nous ferons halte afin d'effacer ces traits de fatigue qui nous marquent tous, et si la prime est bonne nous irons voir un arnaqueur ... un armateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sir mac william
Matelot
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 11/09/2011
Age : 40
Localisation : jamais très loin du clavier

Infos
Nationalité: Français Français

MessageSujet: Re: Une coquille de noix à la mer   Ven 2 Oct 2015 - 13:47

Cela fait un mois maintenant que je n'ais pas pris le temps de noter les aventures qui rythme nos journées.

Nous avions bien fini par arriver à Tampico après avoir perdu de nombreux hommes.
C'est dans un étrange bureau fait de bric et de broc dégageant une forte, mais agréable odeur d'épices, que le gouverneur m'a laissé entrer. Pendant quelques instants resté immobile, celui-ci se mit à rire en prenant  connaissance de la lettre que je venais de lui confier. Se repliant dans un silence tout aussi rapidement qu'il l'avait quitté, il me remit à nouveau une lettre et la prime promise
sans me laisser dire un mot et m'expulsa de son bureau.

Sur cette lettre il m'était indiqué de me rendre à Cedar Keys pour y rencontrer le gouverneur moyennant un forte somme. "Mortbleu ! et grand couillon" que je fus de m'y rendre après avoir fait l'acquisition de mon Lougre. Je pensais m'y faufiler pour accéder aux portes du gouverneur et ainsi empocher la prime.

RIEN ! Morte Couille ... les portes étaient bien gardées et sans rentrer en bonne et dû forme dans ce port Pirate
il ne m'aura pas été possible de remettre ce foutu papier qui a fini par me servir un matin de grandes crues dans les latrines d'un bordel dans lequel moi et mes hommes avions fait halte avant de repartir vers Tampa puis selon les quelques demandes qui nous étaient faites .... Beloxi et pensacola.

La mer me manquait finalement et c'est avec plaisir que je reprends à lire les missives de nombreux capitaines que notre navire croisent. Loin maintenant du nord des Caraibes, nous avons repris contact avec les descendants de mes anciens compagnons des "Preneurs de ports". Les jeunes loups sont tout aussi vaillant que leurs vieux pères.

Nulle doute que ma carcasse devra compter sur eux si mon navire doit rester sur, plutôt que sous, l'eau.
Depuis maintenant 2 mois que nous sommes ici, nous avons réussi à négocier un nouveau navire qui nous permet de stocker de quoi manger, rire et boire et à l'occasion lancer quelques boulets à des marchands comme au bon vieux temps.

Finalement le bruit des canons me paraissait être plus fracassant à l'époque ... faut dire que depuis un moment il faut me gueuler bien fort dans l'oreille pour que je comprenne quoique ce soit. Le p'tit morveux qui est passé par dessus le bord en direction de Tampico s'amusait à raconter que c'était la Br......tte qui me rendait sourd ....p'tit machin tien ... l'aurait mieux fait de s'encorder plutôt que de se payer ma tête.

Bon c'est pas tout ça mais la mer est encore en colère ce jour et même à 12h on y voit pas grand chose dehors avec la tempête qui se déchaîne les éclairs illuminent le ciel, et la pluie remplie le pont. La route est encore longue pour rejoindre le prochain port... les marins commencent à prendre le coup de main, la traversée, espérons le, devrait être moins compliquée que les précédentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sir mac william
Matelot
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 11/09/2011
Age : 40
Localisation : jamais très loin du clavier

Infos
Nationalité: Français Français

MessageSujet: Re: Une coquille de noix à la mer   Mer 7 Oct 2015 - 11:15

Aujourd'hui ressemble à tant d'autres ... pluie, tempête, toiles arrachées, bois et poils mouillés.
Compagnons de voyages puants de la cale jusqu'au pont ... rien ne saurais rendre cette journée agréable. A moins que ...

Après avoir eu l'occasion de croiser quelques navires Anglais, qui n'ont pas manqué de me rappeler que leurs canons n'étaient pas si éloignés que ça de ma coque. Mes hommes voguent désormais avec le plaisir de voir à côté d'eux quelques compagnons d'armes. C'est avec un certains amusement que nous faisons nos manoeuvres, histoire d'entraîner les jeunes recrues qui manquent cruellement d'expérience. C'est tout de même plus rassurant de voguer avec à ses côtés autres choses que des canons hostiles ou du moins ... méfiants.

Notre précédente escale nous a permis de faire quelques ventes. L'équipage a reçu sa première solde et il y a fort à parier qu'elle s'est dilapidée avant de reprendre la mer. Parti depuis deux jours nous pour une grande traversée nous espérons que le voyage soit agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une coquille de noix à la mer   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une coquille de noix à la mer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» petit voilier , en coquille de noix
» Poupée miniature dans une coquille de noix
» Nettoyer la coquille ou pas ?
» Noix de Saint-Jacques à la vanille
» carte pub : la noix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Caraïbes 1712 - le forum :: La ville haute :: Par la plume et l'épée... [RP] :: Vos histoires au fil de l'eau-
Sauter vers: