Caraïbes 1712 - le forum

Forum du jeu Caraïbes 1712
 
CalendrierAccueilFAQCaraïbes 1712MembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherWiki

Partagez | 
 

 Une nuit sur le mont chauve/Les volets rouges.Première partie.

Aller en bas 
AuteurMessage
Orsu
Matelot
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 18/04/2014

Infos
Nationalité: Pirate Pirate

MessageSujet: Une nuit sur le mont chauve/Les volets rouges.Première partie.   Ven 1 Avr 2016 - 16:17

Une nuit sur le mont chauve/Les volets rouges.Première partie


                          A Lydie,la reine du Ngalam.
                          A Alphonse Boudard.



Donc,on allait dessaler à Gran Granada.Restait à Orsu à regler un problême métaphysique en rapport avec l'équipage;Aller au claque avant ou après confesse.Renseignements pris,le Padre préférait après,l'experience lui avait appris,expliquait il à Orsu,que c'était la moins mauvaise solution.Avant le bobinard,ses paroissiens avaient tous la "tête"ailleurs et il en avait ras la mitre de ces gueules lubriques et des regards perdus et vicelards qu'il croisait au hasard de son sermon.
Ce problème réglé,on pouvait donc se demander ou on allait bien pouvoir se faire polir le chinois,et là,il faut bien reconnaître qu'à Gran Granada,on avait l'embarras du choix:Pour les moins fortunés ou les plus vicelards:le Parc à Buffle*ou est facturé pour une demi piastre,le quart d'heure de"tête à tête"amoureux avec un palmipède.Bien que le clergé local est tenté à plusieurs reprises de faire fermer cet établissement,le Gouverneur,un vieux colonial pragmatique,ferme les yeux,tout le monde y trouvant son compte:les viols etant moins frequents,et les omelettes plus consistantes,au dire du hareng tenancier du claque et accessoirement patron de l'auberge adjacente"chez Raoul"dont la spécialité est,la nature ayant horreur du vide,l'omelette de canard fourrée maison... Il y avait aussi le "Perroquet vicieux",A la bonne crampe,la liste est trop longue,et je sens,ami lecteur,ton attention retomber,comme ton misérable spaghetti après les cinq minutes reglementaires hebdomadaire ou tu remets le carnet de tir à jour avec maman,mais je m'égare...Gran Granada était à cette époque l'antichambre de l'enfer.De la,galions et navires marchands partaient affronter pirates,requins,scorbut,tempêtes et même les plus optimistes savaient que les chances de survie d'un tel voyage se comptaient sur les doigts d'un manchot.Il y régnait donc une atmosphère de luxure et de débauche ou les marins dépensaient toute leur solde avant le grand saut vers l'inconnu.L'un des jeux les plus à la mode à cette époque était le "Coucou**".Il se pratiquait dans un grand entrepôt vide et éclairé par des torches entre deux marins passablement éméchés,l'un muni d'une paire de pistolets chargés,l'autre de sa paire de C...,on prenait les paris sur le vainqueur et,au signal,on éteignait toutes les torches,le joueur non armé devait alors crier plusieurs fois"coucou"et l'autre tentait alors de le flinguer sans autre forme de procès.On rallumait et le coucou empochait la mise si il etait encore vivant...
La fine equipe:Orsu,Otto,Antonio et le Maure déambulait dans la rue principale à la recherche d'un établissement recommandé par la chambre syndicale des métiers de bouche en rapport avec leurs aspirations(sic)lorsque ils marquèrent tous l'arrêt,tels des braques(mards?)devant  ce qui semblait être la maison de passe la plus luxueuse du patelin: les Volets rouges.
Les Bolets rouges..les Bolets rouges répetait Otto avec l'obstination d'un casque à boulon ayant déjà éclusé deux bouteilles de rhum sur le chemin,Teufel!Orsu,zerais bossiple,Mein Gott,du crois que ze delle?
Les volets rouges,stronzo,reprenait Antonio Sforza qui lui aussi avait descendu pas mal d'aquavit,ma,si c'est bien Lulu la Nantaise,que calzo,elle est plou resistante qu'une morpione.
Le Maure lui qui était a jeun souriait.Par le Prophète,si c'est elle,cette femme est un vrai chetan.
Orsu regarda ses compagnons.La seule façon de le savoir c'était de pousser la porte,ce qu'il fit sans tarder...
A suivre.
*Le Parc a buffle:établissement bien connu des tabors et autres tirailleurs et..des canards du côté de Saîgon...
**Le coucou:se pratiquait du côté de Lang Son sur la RC4 avec deux colt 45...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une nuit sur le mont chauve/Les volets rouges.Première partie.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Caraïbes 1712 - le forum :: La ville haute :: Par la plume et l'épée... [RP] :: Vos histoires au détour d'un chemin-
Sauter vers: