Caraïbes 1712 - le forum

Forum du jeu Caraïbes 1712
 
CalendrierAccueilFAQCaraïbes 1712MembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherWiki

Partagez | 
 

 Duel au soleil

Aller en bas 
AuteurMessage
Joach
Maître de Jeu
avatar

Messages : 1896
Date d'inscription : 05/06/2011
Age : 46

Infos
Nationalité: Espagnol Espagnol

MessageSujet: Duel au soleil   Mar 4 Oct 2016 - 14:23

Le 03 Octobre 1716
Cabine du capitaine Mendoza, Pangaea Fregate de 12


Depuis une semaine, trois membres de la Hermandad del Calamar avaient pris en chasse l' Amiral Anglais Jeremy Fox à bord de sa fregate de 8 améliorée.

"toc toc toc"

"Entre !!!!!"

Le Boueux ne se fit pas prier, il savait que le capitaine n' avait que tres peu de patience et les derniers évenements en mer ne l' incitaient pas à la moindre clémence envers ceux qui ne répondaient pas à ses demandes rapidement....

"Vous... Vous m' avez fait demander ?" osa t' il d' une voix hésitante.

"Oui !!!Bon.... Fais parvenir cette lettre à l' Amiral Fox. Le moyen m'importe peu tant que tu le fais vite !
Ha... Et surtout, fais le discretement, pas un mot à l' équipage !Tiens ta langue pour une fois"


Mendoza lui tendit une lettre marquee de traces de poudre :

Monsieur Fox

Voilà maintenant plusieurs jours que nous sommes lancés dans une course poursuite qui n' aboutit pas.
Fatigué de m' approcher et vous voir vous eloigner, je prends ma plume pour vous faire une proposition qui me semble honnete.

Par la présente je vous mets au défi de m' affronter sous la forme d' un combat en mer qui n' engagerait que nos deux personnes.
Au cas au vous refuseriez, attendez-vous à ce que la Hermandad del Calamar poursuive son harcelement sans aucun repis.
Dans le cas où vous accepteriez, je vous remercie par avance de bien vouloir me communiquer au plus vite vos conditions.

Dans l' attente de vous lire.

Esteban Mendoza

_________________________________________________

" C' est mieux que si c' était pire ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeremy Fox
Gabier
avatar

Messages : 1508
Date d'inscription : 31/08/2013

Infos
Nationalité: Hollandais Hollandais

MessageSujet: Re: Duel au soleil   Mar 4 Oct 2016 - 16:50

Fox n’avait pas quitté le gouvernail depuis 2 jours, tentant de mettre le plus de distance possible entre son navire, le ~Caracara Plancus~, et ses poursuivants. Charles Towne n’était plus bien loin, mais à quoi bon s’y réfugier s’il n’était plus possible d’en sortir ? Soit sa carrière prenait donc fin à Charles Towne, où il se cacherait probablement jusqu’à ce que son nom ai été totalement oublié, soit il acceptait de combattre la frégate de 12 livres du capitaine Esteban Mendoza.

Compte tenu du navire de son adversaire, bien plus puissant, Fox savait que ses chances de victoire étaient maigres. Toutefois, un petit coup de bluff pourrait, qui sait, impressionner suffisamment l’adversaire que pour le pousser à commettre une erreur stratégique en début de combat, dont il ne manquerait pas de profiter...

Fox pris sa plume et écrit :


Capitaine Mendoza,

Votre missive me surprend beaucoup. Je vous pensais  en route pour St. Augustine tandis que de mon côté, je me rendais à Charles Towne. Dès lors, je croyais votre présence dans mon sillage totalement fortuite ! Si j’avais su que vous me pourchassiez, j’aurais immédiatement fait volte face et vous aurais volontiers combattu tous ensemble.
Je relève donc votre défi ! Je vous combattrai donc, et uniquement vous, puisque telle est votre demande.
Ceci implique bien sûr que vos navires escorteurs n’interviennent pas, même lorsque j’en aurai fini avec vous. Je n’ai pas d’autres conditions et attends donc votre arrivée. Ne tardez pas !

Jeremy Fox.


Les mains tremblantes, Fox eu toutes les peines du monde à attacher la missive à la patte du pigeon.
« Quelque chose ne va pas Amiral ? » lui demanda le quartier maître.
« Non non, tout va très bien ! », répondit Fox d’une voix tremblante en lâchant enfin le volatile. « Rassemble les marins sur le pont ! J’ai une nouvelle à leur annoncer et ça risque de ne pas leur plaire. »

_________________________________________________

- les plus grandes oreilles des caraïbes.

- membre de l’équipe d’admins et actif dans le développement des idées d’amélioration à mettre en place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joach
Maître de Jeu
avatar

Messages : 1896
Date d'inscription : 05/06/2011
Age : 46

Infos
Nationalité: Espagnol Espagnol

MessageSujet: Re: Duel au soleil   Ven 7 Oct 2016 - 17:55

Selon les nouveaux ordres du capitaine, le Boueux s' était exécuté sans broncher et il avait donc convoqué l' équipage sur le pont. Tous apprirent la nouvelle d' un affrontement imminent...

Nous allions combattre l' Amiral !!! Jeremy Fox, lui même !!! Le Boueux comme le reste des hommes partageaient des sentiments mêlés. D' un coté la peur, des hommes allaient mourrir, la vie de chacun était en jeu et d' autre part une folle excitation. Ils avaient acquis une forte experience en mer, ils avaient le moral. Ils connaissaient bien leur navire et par dessus tout, ils vouaient une loyauté sans faille à Mendoza.

Les règles étaient simples. Ce combat serait un duel de Capitaines. Comme une joute dont nous serions nous aussi simples membres d' équipage les acteurs et spectateurs de la demonstration d' égo de nos meneurs. Nous l' avons accepté.

Le rendez-vous est fixé, il a été décidé que Fox tirerait le premier. Il tentera de nous approcher et fera cracher une salve de ses canons si sa manoeuvre est réussie. Apres quoi, chacun notre tour nous effectuerons cinq tirs pendant le jour.
La même opération se déroulera dès la nuit suivante. 5 tirs.... 5 tirs chacun son tour... Un carnage en prévision.

_________________________________________________

" C' est mieux que si c' était pire ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeremy Fox
Gabier
avatar

Messages : 1508
Date d'inscription : 31/08/2013

Infos
Nationalité: Hollandais Hollandais

MessageSujet: Re: Duel au soleil   Sam 8 Oct 2016 - 3:46

Fox lorgna l'horizon avec sa longue vue. L'espace d'un instant, il eu l'impression que sa ruse avait fonctionné. En effet, les navires Espagnols se repliaient. Tous... sauf un : La frégate de 12 livres nommée "Pangaea" du capitán Mendoza.

« Damned ! » jura Fox. « Ce Mendoza a réellement l’intention de nous combattre! Et il arrive droit sur nous ! »

Le combat étant désormais inévitable, Fox mit également le cap sur son adversaire.

La nuit tombait et la mer était houleuse. Pour sûr, le combat ne débuterait pas ce jour. Et de fait, Fox et Mendoza échangèrent quelques pigeons fixant l’heure du début des hostilités le lendemain, ainsi que certaines modalités : en gros, les navires se rendraient coup pour coup.

Les navires étaient déjà côte à côte lorsque l’heure H arriva. Les canons étaient prêts. Fox savait que Mendoza se fiait principalement à sa puissance de feu pour prendre rapidement l’ascendant sur le Caracara Plancus. La victoire ne passerait que par un début de combat exceptionnel... les artilleurs en étaient conscients et s’appliquèrent au moment de lacher la première bordée :

« Bam ! »

La volée de tirs fut dévastatrice. Certains l’auraient même qualifiée de "parfaite".
Fox aurait espéré que Mendoza, devant tant de maîtrise, en reste-là, mais c’était mal connaître le capitaine espagnol... la réplique ne se fit pas attendre et fut tout aussi dévastatrice !
Et les minutes qui suivirent virent les deux navires se rendre coup pour coup.

Après un échange de plus de 5 tirs de part et d’autre, on n’y voyait plus trop clair dans ce nuage de fumée et les deux navires cessèrent le feu momentanément.
L’un des deux allait-il en profiter pour mettre un terme au carnage et se rendre à son opposant ?

_________________________________________________

- les plus grandes oreilles des caraïbes.

- membre de l’équipe d’admins et actif dans le développement des idées d’amélioration à mettre en place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeremy Fox
Gabier
avatar

Messages : 1508
Date d'inscription : 31/08/2013

Infos
Nationalité: Hollandais Hollandais

MessageSujet: Re: Duel au soleil   Sam 8 Oct 2016 - 14:51

La navire du capitaine Mendoza prit quelques peu ses distances, mais ne s’éloigna pas davantage. Fox en aurait fait de même si Mendoza ne l’avait devancé dans cette manoeuvre.
Les marins ne quittèrent pas des yeux le Pangaea jusqu’à ce que le Caracara Plancus soit hors de portée des canons ennemis. Alors, seulement, ils poussèrent un soupir de soulagement et acceptèrent de rejoindre leurs hamacs quelques heures.

Bien qu'ils ne fermèrent l’œil, la fatigue, principalement due au stress, fut en partie évacuée.

Fox recensa l’équipage restant : Si tous les officiers étaient indemnes, 93 marins manquaient à l’appel. Un carnage !

A bord du Pangaea, ce ne devait être guère mieux mais l’avantage du nombre de marins ne faisait toutefois aucun doute.

A la nuit tombée, le Pangaea revint à la charge... on n’y voyait guère et l’oeil de lynx des maîtres canonniers serait décisif dans cette nouvelle série de bordées.
Chacun regagna son poste et, à nouveau, les deux navires se rendirent coup pour coup. Cette fois, ce ne fut plus 5 bordées de part et d’autres qui furent échangées, mais bien 7 !

L’efficacité ne fut pas au rendez-vous, surtout dans le chef du capitaine Mendoza dont les artilleurs manquèrent par deux fois totalement leur cible.

Après son 7ème tir, le Caracara Plancus de l’amiral Fox pris immédiatement ses distances et les corps des braves tombés au combat furent écartés sur le champ, leur vue ne valant rien de bon pour le moral du reste de l’équipage.
Sur le Caracara Plancus, le rapport fut de 30 tués durant les échanges de tirs nocturnes. Sur le Pangaea, probablement davantage, Fox ayant touché 2X de plus que son adversaire.


La fatigue était désormais terrible mais les marins peinèrent à trouver le sommeil. La journée du lendemain serait probablement décisive et ils le savaient.

_________________________________________________

- les plus grandes oreilles des caraïbes.

- membre de l’équipe d’admins et actif dans le développement des idées d’amélioration à mettre en place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joach
Maître de Jeu
avatar

Messages : 1896
Date d'inscription : 05/06/2011
Age : 46

Infos
Nationalité: Espagnol Espagnol

MessageSujet: Re: Duel au soleil   Mer 12 Oct 2016 - 15:55

Le pont du Pangaea était couvert de sang...

On distinguait difficilement les morts au combat des survivants tant ils étaient épuisés. Il fallait bien l' admettre : les Anglais avaient bien résisté au feu de nos canons.
L' équipage Espagnol, ou plutôt ce qu' il en restait gardait le moral mais la fatigue était plus forte.
Les hommes tenaient à peine debout et la journée s' annonçait très difficile.

Effectivement... Au début de l' après midi, les premieres salves balayèrent notre pont. Les Anglais effectuèrent deux tirs parfaits qui finirent de décimer l' équipage.


_________________________________________________

" C' est mieux que si c' était pire ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeremy Fox
Gabier
avatar

Messages : 1508
Date d'inscription : 31/08/2013

Infos
Nationalité: Hollandais Hollandais

MessageSujet: Re: Duel au soleil   Ven 14 Oct 2016 - 19:51

Une longue série de tirs venait de reprendre de part et d’autre alors que le Pangaea du cpt. Mendoza disposait toujours d’un léger ascendant sur le Caracara Plancus de l’amiral Fox. Ce dernier n’avait plus le droit à l’erreur. Il lui faudrait se montrer plus efficace que son adversaire.

Mais alors que les tirs de mitraille se multipliaient, le Pangaea du cpt. Mendoza se rapprocha encore davantage du Caracara Plancus et lança soudainement les grappins.
La réussite eut-elle été au rendez-vous, l’équipage du Caracara Plancus, en infériorité numérique, aurait-il pu repousser les Espagnols ?

Nous en étions au 3ème jour de combat et, malheureusement pour le cpt. Mendoza, l’extrême fatigue de son équipage lui ôta ses meilleures chances de victoire : Lancés précipitamment et avec un certain manque de lucidité, les grappins manquèrent leur cible et heurtèrent avec fracas la coque du Caracara Plancus.

Conscients que le moment était crucial, les Espagnols tirèrent sur les cordes aussi vite que possible pour ramener les grappins à eux et les lancer à nouveau. Mais, totalement exposés sur le pont, les Espagnols subirent alors une bordée dévastatrice... un nombre conséquent de marins s’effondrèrent sur le pont.
Esteban Mendoza tenta le tout pour le tout et ordonna à son équipage de relancer les grappins sur le champ. Un nouvel échec aurait sonné son glas car le Caracara Plancus du cpt. Fox rechargeait déjà les canons.

Mais cette fois, les grappins ne manquèrent plus la cible.

_________________________________________________

- les plus grandes oreilles des caraïbes.

- membre de l’équipe d’admins et actif dans le développement des idées d’amélioration à mettre en place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeremy Fox
Gabier
avatar

Messages : 1508
Date d'inscription : 31/08/2013

Infos
Nationalité: Hollandais Hollandais

MessageSujet: Re: Duel au soleil   Lun 24 Oct 2016 - 19:51

Il ne devait guère rester plus de 50 marins à bord du Caracara Plancus et à peine davantage à bord du Pangaea.
Fox et ses marins avaient peu à peu résorbé leur désavantage numérique. Mendoza en était bien conscient et son assaut avait à présent pour but de mettre un terme au combat au plus vite.

L’assaut fur violent. Les rapières et coutelas s’entrechoquèrent avec fracas.

Mais la confiance avait changé de camp et c’est un équipage en proie au doute qui s’était élancé sur le Caracara Plancus. Les espagnols furent ainsi repoussés après avoir subit de lourdes pertes.

Fox regarda autour de lui. Combien de marins lui restait-il ? 35 ? 40 ? Peut-être même davantage qu’à bord du navire espagnol. Et plutôt que de couper les grappins et permettre à l’équipage de reprendre son souffle, Fox harangua ses marins et ordonna un contre-assaut immédiat.

Revigoré par le retournement progressif de la situation, les anglais se précipitèrent donc à l’assaut, une témérité qui allait à son tour se payer au prix fort, Mendoza étant bien décidé à ne plus céder de terrain. Les espagnols firent front à leur tour et jetèrent, comme les anglais, leurs dernières forces dans la bataille.

Jusqu’où irait la folie des deux capitaines pour remporter le combat ?

Des deux côtés, les hommes continuèrent de tomber et Fox réalisa que l’abordage, une fois de plus,  ne serait pas décisif. Ce fut au tour des anglais de battre en retraite, et à nouveau, Fox regarda autour de lui. Les derniers marins étaient fantomatiques. Jamais ils n’avaient connu un tel combat.
Le schéma était le même à bord du Pangaea.

Bord à bord, les deux navires ne comptaient plus qu’une poignée de marins et d’officiers chacun. Fox et Mendoza se dévisagèrent un court instant et seulement à cet instant, les deux capitaines réalisèrent que ni l’un ni l’autre ne parviendrait à mener un assaut décisif. Aussi, les deux hommes firent signe à leurs marins de couper les grappins et, hagards, les marins obtempérèrent.
Les navires prirent lentement leurs distances, le Pangaea vers St.Augustine et le Caracara Plancus en direction de Charles Towne.

_________________________________________________

- les plus grandes oreilles des caraïbes.

- membre de l’équipe d’admins et actif dans le développement des idées d’amélioration à mettre en place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Duel au soleil   

Revenir en haut Aller en bas
 
Duel au soleil
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Caraïbes 1712 - le forum :: La ville haute :: Par la plume et l'épée... [RP]-
Sauter vers: