Caraïbes 1712 - le forum

Forum du jeu Caraïbes 1712
 
CalendrierAccueilFAQCaraïbes 1712MembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherWiki

Partagez | 
 

 La barque longue.

Aller en bas 
AuteurMessage
Bertrick
Maître de Jeu
avatar

Messages : 2653
Date d'inscription : 10/01/2012
Age : 67
Localisation : J'sais pas ! J'vois double sur ma boussole et j'ai vomi sur ma carte !

Infos
Nationalité: ???

MessageSujet: La barque longue.   Sam 26 Mai 2012 - 17:12

- Bienvenue à bord de l’Ondine.
- Magnifique navire, capitaine, sur ma Foi !
- Oh, c’est un bien petit bâtiment. Quarante tonneaux de jauge* seulement mais il peut y en avoir d’un tonnage double. On nomme ce type de navire ; barque longue. Comme vous le voyez, c’est un deux mâts grée au carré. Le grand mât devant vous et vers l’avant, le mât de misaine. Tout à l’avant, celui qui est incliné se nomme mât de beaupré.
- Voilà qui me passionne. Continuez je vous prie, capitaine.
- Avec infiniment de plaisir. Suivez moi voulez vous, nous allons passer sur le gaillard d’arrière, vous aurez une meilleure vue d’ensemble.
Ils montèrent tout deux les quatre marches de l’échelle de gaillard.
- Je suis étonné capitaine, je présume que ceci est la barre ? Je m’imaginais voir une roue de gouvernail.
- Pas sur les barques longues. Ce qui est commun sur les navires de petits tonnages.
- Comment nomme-t-on les voiles ? J’en vois quatre.
- Et bien, en fait, il peut y en avoir d’avantage. Sur le grand mât – celui qui se trouve au milieu – il y a la grand-voile et au dessus le grand hunier. Notez qu’on peut guinder, c’est à dire installer, un autre mât au dessus sur lequel se trouvera la voile du grand perroquet. L’autre mât plus avant se nomme mât de misaine, avec la voile misaine et au dessus le petit hunier. Là encore on peut guinder un mât sur lequel se trouvera le petit perroquet. Enfin sur le mât qui pointe vers l’avant et qu’on nomme beaupré, se trouve la voile civadière.
- Les voiles hautes que vous pouvez … guinder, ont un nom amusant; perroquet !
- Oh quant à cela, sur les grands navires il y a aussi des perruches !
- Vous vous moquez !
- Que non point, je vous assure.
- Pourquoi ces perroquets ne sont pas guinder ?
- De fait, on ne les met en place que par faible brise. Pour venir jusqu’ici, nous avons du dépasser ces mâts – les descendre sur le pont – car les vents rencontrés nous auraient démâté. C’est tout l’art d’un bon navigateur, prévoir le temps pour anticiper.
Le visiteur apprécia d’un léger mouvement de tête.
- Et donc, je vois que comme armement, Ondine porte six canons.
- Oui, et elle ne peut en porter plus. Pour un navire marchand de cette taille, c’est suffisant quoiqu’il ne s’agisse que de canons de trois livres. Nous avons aussi quelques pierriers d’une demie livres ; Ce sont les petites pièces sur pivot comme celle qui se trouve à coté de vous. Les canons font un poids conséquent et c’est autant d’indisponible pour le fret. D’autant que j’ai aussi autant d'hommes qu'il est possible mais comme vous le savez bien, Ondine est armée en guerre. De fait, nous comptons sur notre vitesse pour palier à la faiblesse de l’armement.
- Et bien capitaine, me voilà satisfait de vos explications et convaincu, je puis dès lors vous l’avouer, que je fais le bon choix en vous confiant le transport de mes marchandises.


*Tonneau de jauge : 2,83 m3

Cette conversation n’est qu’un prétexte pour faire découvrir ce qu’est une barque longue.
Ce type de bâtiment était très usité par les explorateurs, cartographes et autres découvreurs.
Son faible tirant d'eau permettait de remonter les cours d'eau assez loin et de reconnaître criques, petites baies et archipel pour en faire des relevés et des sondages des fonds avec précision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La barque longue.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Caraïbes 1712 - le forum :: Le Jeu [HRP] :: Recherche :: Navires-
Sauter vers: