Caraïbes 1712 - le forum

Forum du jeu Caraïbes 1712
 
CalendrierAccueilFAQCaraïbes 1712MembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherWiki

Partagez | 
 

 [Anim] Sur les traces d'Hernán Cortés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Une commère
Personnage non joueur (PNJ)
avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 20/05/2012
Localisation : PNJ Forum

MessageSujet: [Anim] Sur les traces d'Hernán Cortés   Dim 27 Mai 2012 - 15:00

Une rumeur folle montait en Europe : le trésor de Cortès aurait été découvert par le Vatican.

Selon la légende, sa valeur dépasserait de loin tout ce que l'on pouvait imaginer, et la richesse de toutes les monarchies du monde connu feraient bien pâle figure en comparaison.

Bien évidemment le Vatican, sous l'égide du Pape Clément XI, avait vigoureusement réfuté ces accusations. Malgré cela, les monarques du vieux continent n'en croyaient pas un mot et soupçonnaient l’Église de vouloir rapatrier cette fortune à Rome dans le plus grand secret, si l'entreprise réussissait, son influence sur la destinée du monde s'en verrait décuplée.

Dans l'ombre, les gouvernements en proie à une lutte d'influence au sein des Caraïbes préparaient la riposte. Chacun désirait récupérer ce chargement et ainsi assoir sa domination sur le monde.

Les intrigues battaient leur plein dans toutes les coures d'Europe, on ne pouvait engager la marine officielle sans causer une crise diplomatique sans précédent. Aussi des émissaires, accompagnés de dizaines de soldats se rendaient incognitos en ce moment même dans les différents ports et comptoirs de la Caraïbe afin de recruter des équipages de mercenaires, chaque nation désirant mettre la main de façon discrète sur le pactole...

Et ils avaient bien raison, à l'Ouest un équipage de marins composés de Gardes Suisses affrétaient un navire pour transporter la mystérieuse cargaison, des mercenaires se préparaient aussi, grassements payés pour l'escorter...



Note HRP :

Citation :
Règles du jeu :

- La destination finale de la cargaison sera à découvrir au fil des RP de l’animation;
- Le navire transportant la cargaison a interdiction absolue de rentrer dans le moindre port (sauf évolution de l’animation à la discrétion de celle-ci);
- Les participants seront informés du lieu de départ et du lieu approximatif d'arrivée dès que la cargaison aura quitté son port d'attache, ils seront aussi informés du navire/capitaine/pavillon transportant la cargaison;
- La position du navire sera donnée régulièrement par RP;
- Une prime d'engagement par groupe (voir plus bas) sera allouée afin d'armer un navire de transport; *
- Limitation du nombre de membres pour chaque groupe de chasse; **
- L'équipe qui ramènera la cargaison à destination*** remportera la victoire;
- Une prime supplémentaire à partager entre les membres de l'équipe victorieuse sera allouée si la cargaison arrive complète à destination;

* Chaque groupe devant armer un navire marchand afin de récupérer un maximum de la cargaison. Pour des raisons techniques nous signalons que seul le navire abordeur peut piller le navire cible (pas de partage du butin disponible).

** On va donc faire maximum 6 groupes de chacun maximum 5 joueurs. Un groupe par nation (FR/ HOLL/ UK/ ESP) + un groupe payer par un « syndicat pirate » + le groupe de départ déjà former pour cette animation payer par le Vatican (avec possibilités d’engager des mercenaires supplémentaire, nombre à la discrétion de l'animation).

*** Le groupe qui récupère la marchandise doit la ramener dans un port de sa nation de son choix.

Pour toutes questions, une table à été ouvert à la taverne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Une commère
Personnage non joueur (PNJ)
avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 20/05/2012
Localisation : PNJ Forum

MessageSujet: Re: [Anim] Sur les traces d'Hernán Cortés   Sam 2 Juin 2012 - 8:59



Au cœur de la nuit, les quais étaient en proie à une activité discrète mais soutenue. On chargeait les vivres, l'eau la poudre et les boulets à bord du Os Ricos, Grande Pinque.

Au premier coup d’œil on aurait pu croire qu'il s'agissait d'un banal navire marchand, mais un homme avisé ne manquerait pas de remarquer que nombreux étaient les hommes d'équipage qui ne participaient pas au travail. Ils déambulaient sur le pont et les quais en prenant soin de dissimuler leurs armes.

Une ombre était tout de même parvenue à se glisser à bord en se hissant au gaillard d'arrière, à l'insu de tous, ils descendaient discrètement en cale. Devant lui une foule de caisses et tonneaux dissimulés sous des bâches, il en souleva une et ouvrit... Il ne put en croire ses yeux.

Après avoir inventorié la cargaison il disparut comme il était venu, sans un bruit et se préparait à transmettre ses informations à qui de droit.





Note HRP: l’animation à commencée. Bon jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Une commère
Personnage non joueur (PNJ)
avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 20/05/2012
Localisation : PNJ Forum

MessageSujet: Re: [Anim] Sur les traces d'Hernán Cortés   Lun 4 Juin 2012 - 7:37


Avant même le levé du jour, la file de navires quittait les quais dans un silence troublant. Les marins avaient pour consignes de manoeuvrer dans le silence, quitte à perdre un peu de temps.

Seul un homme dans la cité était préoccupé par ce départ nocturne, il observait depuis la côte les navires prendre le large. Sur la plage en contre-bas, une embarcation légère et rapide, se tenait prête à prendre la mer; six ou sept hommes d'équipages, quelques vivres, un filet de pêche pour donner le change et ce qui semblait être un pigeonnier. Il rejoignit celle-ci le temps de voir passer devant lui la formation.

Au bout de quelques minutes l'esquif mit lui aussi le cap au large, au loin on ne distinguait que le mât du dernier bâtiment, mais on ne le perdait pas de vue...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Une commère
Personnage non joueur (PNJ)
avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 20/05/2012
Localisation : PNJ Forum

MessageSujet: Re: [Anim] Sur les traces d'Hernán Cortés   Mer 20 Juin 2012 - 16:28

Quelque part en mer...

Au point du jour, ce qui n'était jusqu'à maintenant qu'une jolie promenade de santé allait se changer en une foire à empoigne. La veille au soir on avait entendu le bruit sourd des canons venant de l'horizon sans pour autant rien distinguer.

On pouvait maintenant conclure que le voyage secret commandé par le Vatican n'avait plus rien de confidentiel. Même si en Europe les puissants jouaient à l'autruche, il était évident que de l'autre côté de l'océan, personne n'était dupe.

Sur le Hurlevent, le capitaine Fronsignac était sur le pont principal quand on entendit la vigie s'écrier : VOILE EN VUE! Sans précipitation il saisit sa longue vue et fixa son regard sur l'horizon. Après quelques secondes il put détailler, apparaissant dans le sillage du Os Ricos et de son escorte deux frégates et un vaisseau battant tous trois pavillon bataves suivis de près par une flûte, ils apparaissaient un à un dans leur sillage par bâbord arrière.

Plus au sud, une flotte de navires légers battant pavillons français était beaucoup plus proche. Plus rapides, ces derniers ne tarderaient pas à atteindre la formation.

Monsieur de Fouresac, faites donner le branle-bas de combat. Anatole avait prononcé ces mots sans une once de tension dans la voix. Il n'avait pas non plus esquissé le moindre mouvement tout en continuant à scruter les voiles et pavillons ennemis qui se rapprochaient insidieusement.

A bord, de même que sur les autres navires l'accompagnant, c'était l'effervescence. Après ce réveil en sursaut, les marins bien rôdés de la frégate ne mirent que quelques secondes pour se mettre en mouvement, hamacs repliés, ouverture des sabords, batteries chargées, munitions et tonnelets de poudre à portée. Tout ceci ne prit que quelques minutes à se réaliser.

Au moyen de quelques signaux codés émis par drapeaux, le transporteur et son escorte communiquaient de manière extrèmement précise. Aussitôt les manœuvres pour se mettre en formation de couverture commencèrent et peu de temps plus tard, les lourdes frégates rendaient impossible toute approche directe sur la grande pinque. Puis ce fut l'attente tandis que le convoi continuait sa route de manière inflexible.

Il ne fallut que quelques heures aux navires légers, des chebecs, pour se porter à hauteur de l'arrière de la formation. Sans coup férir, l'un dit ouvrit le feu sur la Tendresse par bâbord qui répliqua à son tour. S'ensuivit une féroce canonnade au cours de laquelle de nombreux hommes perdirent la vie de part et d'autre.

Au milieu de la confusion, c'est le moment que choisit le capitaine Fronsignac pour faire subitement réduire la voilure, en quelques secondes le chebec du capitaine Henry Jennings se retrouva prit dans le feu croisé des deux frégates. A son bord c'était l'enfer, la mitraille fauchait les hommes par dizaine alors qu'il offrait une cible parfaite en contre-bas des deux frégates.

Le chebec réussit malgré tout à se sortir de ce traquenard grâce à une habile manœuvre de dégagement, heureusement pour eux le mât avait tenu bon et sa vitesse lui permit de se mettre hors de portée.

La Tendresse et le Hurlevent reprirent leur positionnement aussitôt l'empoignade terminée. Le chebec ne semblait pas encore hors de combat, nul doute que ses camarades et lui-même ne renonceraient pas aussi facilement. Sans parler des bataves qui observaient tout ça de loin tout en continuant leurs manœuvres d'approche.

Le brusque démarrage des hostilités signifiait bien à tout le monde que la fête était terminée et que se lançait maintenant une terrible guerre de course aux enjeux politiques majeurs en Europe. Mais ici sous le soleil des Caraïbes, la politique ne comptait guère pour les valeureux marins des navires de tout bord.

Ils allaient tous mettre leur vie en jeu pour une quête de richesse hypothétique sans aucune garantie, c'était certainement là l'enjeu le plus important. Celui de la vie ou de la mort et chacun d'entre-eux en prenait maintenant conscience...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Une commère
Personnage non joueur (PNJ)
avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 20/05/2012
Localisation : PNJ Forum

MessageSujet: Re: [Anim] Sur les traces d'Hernán Cortés   Dim 1 Juil 2012 - 13:26

La poursuite avait fait rage plusieurs jours, chaque groupe de mercenaires tentait l'impossible pour récupérer le trésor du Vatican.

Une folle poursuite s'était engagée et celle-ci dura de nombreux jours durant.


A bord du Hurlevent, Anatole avait suivi ça de loin, alors que l'option tactique avait été prise de protéger les arrières du transport de fonds, les adversaires l'avaient pris de vitesse et il n'était plus en mesure de les rattraper.

Ce faisant les hollandais avaient exposé leur transporteur lourd et Anatole eu le temps de lui envoyer quelques boulets au passage. Puis, la partie terminé, la frégate se rendit tranquillement à Mona pour un repos bien mérité, Os Ricos était en vue des Antilles, ne resterait plus qu'à encaisser la prime et l'affaire était dans le sac.

Alors qu'il dégustait une bouteille bien méritée à la taverne de la bourgade, une missive lui fut remise par son second.

Citation :
Alors que nous étions en vue des quais un chebec pirate est survenu à babord.

L'équipage, affaibli par des semaines de navigation et diminué en nombre sous les coups de canons ennemis, n'a pu résister et a subi l'abordage.

Les flibustiers ont tout juste eu le temps de charger trois ou quatre caisses de lingots d'or avant que les flammes emportent complètement notre navire.

Le 28/06/12 à 19h14 : Genesis (Chebec ) a abordé Os Ricos (Grande pinque ) qui s'est rendu après un combat acharné.

http://www.caraibes1712.fr/details_capitaine?id=137.php

Le trésor de Cortès a disparu à jamais au fond des mers. Les survivants et moi-même venons de mettre pied à terre.

Quelle déception... Quel gâchis...

Le matin suivant, tandis qu'Anatole se préparait à appareiller vers de nouveaux horizons, il aperçut la flûte armée par les français du capitaine Chrislenormand. Il tentait tant bien que mal de rejoindre le port, le navire semblait lui aussi bien touché.

Une petite vengeance, ça ne mange pas de pain. L'affaire fût réglée en quelques minutes et la flûte incendiée. Les survivants furent placés cul-nus au fond d'une chaloupe et encouragés à rejoindre le port le plus proche pour y être moqués par la populace.

Le Vatican en était pour ses frais, de même que toutes les nations qui avaient engagés des mercenaires pour cette course au pouvoir. Ces derniers disparurent aux quatre coins des caraïbes, emportant avec eux les restes de l'aventure en tentant de sauver leurs navires.

En Europe personne ne fit jamais mention de l'affaire en public et cette histoire rejoignit la longue liste des secrets d'Etat dont la populace ne soupçonnera jamais l'existence.

Cette affaire laissait quand même un goût amer à Anatole, le trésor de Cortès avait disparu, et toute mention de cette affaire ne sera jamais inscrite dans l'histoire. La légende de la malédiction de cet or ne faisant que s'épaissir...




Notes HRP:
HRP de la part d’Anatole Fronsignac, initiateur du projet :
Remerciements à mon groupe (Van Marcy, Haneert, Godefroy, Giorès le rouquin et Drosera), à Erwan pour le soutien logistique et bien sûr remerciements aux participants, je ne pensais pas que vous seriez si nombreux à participer. J'espère que ça vous a plu même si ça se finit un peu en eau de boudin.

HRP de la part de l’animation :
Nous remercions les joueurs ayant portée ce projet de par leur investissement personnel, créatif ou tout simplement de par leur participation. En espérant que cela ai plu malgré les aléas du direct et que chacun aura à cœur, à la lumière de leur expérience, de débattre avec sérénité afin de faire avancer le jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Anim] Sur les traces d'Hernán Cortés   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Anim] Sur les traces d'Hernán Cortés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Anim] Sur les traces d'Hernán Cortés
» nettoyage des traces de colle
» [festival] Traces de Vie
» Sur les traces de CARS....
» SUR LES TRACES DE RAMBO par Hervé ATTIA ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Caraïbes 1712 - le forum :: Le Crieur Public :: Le Crieur Public-
Sauter vers: