Caraïbes 1712 - le forum

Forum du jeu Caraïbes 1712
 
CalendrierAccueilFAQCaraïbes 1712MembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherWiki

Partagez | 
 

 A vot' bon coeur m'sieurs dames

Aller en bas 
AuteurMessage
Erwan
Maître de Jeu
avatar

Messages : 2028
Date d'inscription : 05/06/2011

Infos
Nationalité: ???

MessageSujet: A vot' bon coeur m'sieurs dames   Jeu 10 Jan 2013 - 13:39

Coco, se balançait depuis quelques minutes nerveusement sur son perchoir de fortune, une poutre en bois poussiéreuse d’un bouge qui l’était tout autant. En contrebas, son maistre discutait avec un inconnu vêtu sombrement mais à son habit, coco devinât qu’il fut nanti. L’on ne faisait que murmurer voix basse et cela ne pouvait signifier qu’une chose, les affaires reprenaient. Fini la douce vie à se balancer négligemment de droite à gauche… soudain l’œil de Coco fut attiré par la bourse qui venait de changer de main sous la table… puis un papier passa avant que les deux protagonistes ne quittèrent l’établissement…

Coco avait tout vu, mais ne dirait rien…




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan
Maître de Jeu
avatar

Messages : 2028
Date d'inscription : 05/06/2011

Infos
Nationalité: ???

MessageSujet: Re: A vot' bon coeur m'sieurs dames   Dim 3 Nov 2013 - 9:43

Tout en faisant la causette avec un animal empaillé que la cire et l’air emplie de graisse mêlée de sueur avait rendu terne et grisâtre, Coco gardait un œil sur ce qui se passait dans cette taverne fort, mais mal, fréquentée. Dévissant habillement son cou il vit son maître attablé non loin avec un étrange personnage… enfin aussi étrange que les autres fréquentations que son maître pouvait entretenir. Coco d’un battement d’aile traversa la pièce et alla se poser sur la balustre de la mezzanine. Il vit passer une bourse bien pleine à la table du maître, prestement mais néanmoins furtivement échangé contre une liste.

En banc d’sardines vous dis-je… furent les seules mots capté par le volatile dans le brouhaha ambiant. A ce moment le perroquet se dis que sa ration de graines étaient assurer pour les jours à venir et c’était bien la le plus important pour Coco…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan
Maître de Jeu
avatar

Messages : 2028
Date d'inscription : 05/06/2011

Infos
Nationalité: ???

MessageSujet: Re: A vot' bon coeur m'sieurs dames   Lun 4 Nov 2013 - 10:08

Bureau du gouverneur de Cartagena de Indias…

Monsieur je vous ai fait mander car l’on me rapporte que vous, comment dirais-je… vous seriez homme de confiance pour effectué quelques besognes. On dit que vous seriez enclin contre rémunération à rendre service à qui en ferait demande.

On le dit…
fit l’homme assis droit dans le fauteuil en vis-à-vis.

Bien. Comment puis-je, disons, être sur de votre loyauté, sans vouloir vous offenser monsieur.

Mettez-y le prix, Monseigneur.

Eh bien comme vous y allez. Vous seriez donc vénale à ce point que même pour le roi qui…

Je ne dois rien à personne, Monseigneur. Posez vos désidératas, je poserais mes conditions. Si cela vous convient nous ferons affaire, dans le cas contraire nous en resterons la.

Je vous en prie ne nous emballons point, nous ne faisons que discuter, monsieur.

Si vous m’avez fait demander c’était pour traiter une affaire non pour tenir salon, Monseigneur.

Certes, certes. Eh bien allons droit au but. Je souhaiterais m’assurer vos services pour délivrer discrètement, j'insiste sur ce point, ce petit paquet à mon homologue de San Francisco de Campeche… pour disons un certain montant…
l'homme de lois posa une bourse sur son bureau.

Monseigneur dois me confondre avec un homme d’église pour m’offrir ainsi une aumône… l’homme le regarda droit dans les yeux, le défiant d’un silence glacial.

Le gouverneur se ravisa de répondre et posa une deuxième bourse sur le bureau. Voyant que son interlocuteur ne broncha pas il en rajouta une troisième.


C’est tout ce que je peux faire, monsieur.

L’homme pris les trois bourses, le paquet sous le bras et salua d’un hochement de tête avant de repartir sans un mot.

Curieux personnage… j’espère ne pas me tromper en m’attachant ces services,  pensa le gouverneur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan
Maître de Jeu
avatar

Messages : 2028
Date d'inscription : 05/06/2011

Infos
Nationalité: ???

MessageSujet: Re: A vot' bon coeur m'sieurs dames   Dim 5 Jan 2014 - 9:23

Quai du poulpe flasque :

Hohé garçons’adressant à un enfant maigrelet et sale qui faisaient les cent pas non loin de la coupée… un quintal de battatas pour toi si tu va me chercher une carriole chez « sent-la-pisse »les yeux du garçonnet s’illuminèrent à la promesse de nourriture et disparu rapide comme l’éclair dans les ruelles sombre de ce repère mal famé.

Encore vous messire, quel plaisir…

Abrège tes simagrées crapule… j’ai de la marchandise pour toi.

Messire est trop bon… dis le marchand sentait autant la vinasse que la pisse tout en se souvenant des 34.000 piastres que la précédente transaction lui avait coûtés.

Les deux hommes descendirent en cale suivi du scribouillard et du second maître. « Sent-la-pisse » sorti de sa poche un calepin et un crayon et se mit à compter à haute voix…

Un coffret de bijoux pour 9246 piastres
Un tonnelet d’eau de vie pour 105 piastres
Quatorze lingots de fer pour 3007 piastres
Un ballot de fourrures précieuses pour 1546 piastres
Quatre ballots d’indigo pour 1955 piastres
Deux pièces d’ivoire des Indes Orientales pour 15646 piastres
Six tonneaux de vin de Madère pour 1209 piastres
Sept caisses d’Outils pour 2096 piastres
Quatre pièces de pierre de taille pour 357 piastres
Une caisse de porcelaine de Chine pour 7999 piastres
Un rouleau de tissus en soie de Cathay pour 7299 piastres
Deux quintaux de sucre de canne pour 196 piastres
Trois sacs de teinture de cochenille pour 698 piastres
Quatre ballots de vanille pour 1527 piastres
Un rouleau de velours des Indes Orientales pour 6300 piastres

Quelle campagne, capitaine vous êtes…


Combien ?... coupa l’homme sèchement.


59.186… arrondis à 59.200 parce que c’est vous messire…

Bien, marché conclut, je te fais débarquer cela comme d’habitude à la anse du « pendu péteur » ?

Bien entendu messire… voici vous 30 %, le reste à la livraison dans deux jours…

Va maintenant tu empeste mes cales, sac à vin…

C'est toujours un plaisir de faire affaire avec vous messire... dit-il avant de disparaître dans la foule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan
Maître de Jeu
avatar

Messages : 2028
Date d'inscription : 05/06/2011

Infos
Nationalité: ???

MessageSujet: Re: A vot' bon coeur m'sieurs dames   Sam 25 Jan 2014 - 9:25

Isle du pinçon moqueur :

Au bout du débarcadère de fortune, seul lien entre cette île sauvage perdue au milieu de la Caraïbes et la mer, trois marins discutaient des dernières nouvelles de la région. La nouvelle de la trêve adoptée par les puissants du vieux continent était de toutes les conversations. Plus encore la chasse aux sorcières organisée à la suite assombrissait passablement l’avenir de quelques petites entreprises en cours.

Diantre voilà qui va compliquer nos affaires…

‘faitement cap’tain, paraitrait même qu’les gouverneux bavent sur l’gars qui arraisonnent tout navire d’ces bougres d’salopiauds d’angloys et d’bataves…

Parbleu, se voir honnir pour courser nos ennemis, voilà qui est cocasse…

Qu’est-ce qu’on fait cap’tain ?


Les trois comparses marchèrent un moment sur la plage et revinrent au ponton près duquel avait été installé un petit cabanon en bois. L’homme en sortis une chaise à bascule et une canne à pêche de fortune. Il s’installa confortablement sous l’ombre d’un palmier ou Coco avait déjà pris ces quartiers.

Maitre Carrick, faite distribuer une double ration de rhum à l’équipage, voulez-vous. Nous allons prendre quelques repos il me semble…

Il lança sa ligne dans le léger clapotis des vagues venant butter contre les pilastres du ponton…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan
Maître de Jeu
avatar

Messages : 2028
Date d'inscription : 05/06/2011

Infos
Nationalité: ???

MessageSujet: Re: A vot' bon coeur m'sieurs dames   Mer 12 Fév 2014 - 11:33

Crique du Canard Boiteux :

Coco regardait intrigué du haut de la balustrade une cane d’une jolie couleur brune aux joues blanches suivi de ces 4 canetons barboter le long de la coque. A l’appel crissant sortant du bec rouge de la mère les petits suivaient tant bien que mal le rythme imposé pour la leçon de vie du jour…


Sur les hauteurs, en pleine jungle :

Diantre ils se sont tous donnez rendez-vous ici…
Combien de voiles, monsieur Carrick ?
Une dizaine, capitaine… et tous des moins respectables de ces canailles…
Hmmm en effet nous avons la les moins fréquentables de ces mécréants… Libertalia… Sharks… Marchombres…  et si je ne m’abuse, le Chebec que l’on voit amener sa voile pour entrer dans le port arbore le pavillon de l’Ordre du Chaos…
Devons nous quitter le rivage, capitaine ?
Du tout, monsieur Carrick… du tout…
Tu enverras Ahmed en ville pour glaner quelques informations… les marins parlent toujours trop passer un certains nombre de godets… Et puis ces informations pourraient valoir un bon prix chez certains de nos contacts…
Bien, capitaine…


Les deux hommes descendirent vers la plage en contrebas ou les attendaient une chaloupe faisant la navette avec les produits de leurs dernière campagne. Coco suivait toujours les tribulations de la petite famille de palmipèdes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A vot' bon coeur m'sieurs dames   

Revenir en haut Aller en bas
 
A vot' bon coeur m'sieurs dames
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Caraïbes 1712 - le forum :: La ville haute :: Par la plume et l'épée... [RP] :: Vos histoires au détour d'un chemin-
Sauter vers: