Caraïbes 1712 - le forum

Forum du jeu Caraïbes 1712
 
CalendrierAccueilFAQCaraïbes 1712MembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherWiki

Partagez | 
 

 Seul Maître après Dieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Antoine Lepic PNJ
Mousse


Messages : 29
Date d'inscription : 20/03/2013

MessageSujet: Re: Seul Maître après Dieu   Mar 23 Juil 2013 - 12:17

J’ai fais l’acquisition de l’Ondine, qui jauge  plus que Télémaque & me permettra de plus gros bénéfices.
Enrôlé des hommes dans les tavernes de la ville pour compléter mon équipage.
J’ai négocié l’achat de quelques centaines tonneaux de marchandises que j’ai fait aussitôt charger.

J’ai accepté  une invitation à dîner du surintendant du Gouverneur, le Senor Antonio Ménendez.
Arrivé à la taverne où j’avais rendez vous, je l’y trouvais en compagnie d’un autre convive, le Senor Enrique Fuentes de Llivia, capitaine de commerce.
Au cours du dîner, je me suis pris de sympathie pour ce nouveau capitaine – nouveau car il a obtenu depuis peu de ses armateurs son premier commandement après que son capitaine ait disparu dans de biens mystérieuses conditions - au point que nous sommes convenus de naviguer de conserve. Je soupçonne fort le surintendant de l’avoir secrètement espéré et de nous avoir offert ce dîner dans cette seule intention.  

L’Ondine largue ses aussières et sort de la rade. L’Angélique la précède de quelques encablures. Les deux navires sortent de la baie & s’établissent sur le cap dont les capitaines étaient convenus avant de se quitter.
Tribord amures, sous voilure aisée par mer calme et vent favorable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine Lepic PNJ
Mousse


Messages : 29
Date d'inscription : 20/03/2013

MessageSujet: Re: Seul Maître après Dieu   Jeu 25 Juil 2013 - 12:21

Au petit jour, Punta Arenas gisant par tribord, l’Angélique 3C déploie ses bonnettes, nous faisons de même. Quoique plus légère, l’Ondine est plus chargée & n’est donc pas plus rapide.

Isla La Tortuga par le travers bâbord, Isla  La Blanquilla loin devant par le bossoir tribord . Aucune voile en vue.
Le capitaine de l’Angélique 3C m’a convié à son bord pour déjeuner. Le temps & la mer sont calme, j’accepte avec plaisir l’invitation.

Je n’ai de longtemps fait pareil festin. Je n’en dirai pas autant des vins l’accompagnant. Ces vins d’Espagne sont loin de valoir ceux qu’ont produit dans le Royaume de France mais je ne vais pas vexer mon compagnon de route en lui faisant quelques remarques à ce sujet.

Retour à bord de l’Ondine qui m’apparaît tout à trac petite, comparée au spacieux navire de mon hôte. Son précédent capitaine, le Vicomte Marco Simoncelli avait richement, sinon avec goût, meublé la vaste cabine du gaillard arrière. Trop Vénitien, de mon avis.  

Nous courrons sur le même cap, réduisant la toile à la tombée de la nuit. Nous avons décidé avec le capitaine Enrique Fuentes d’allumer nos fanaux de poupe pour ne pas risquer de nous perdre de vue dans l’obscurité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine Lepic PNJ
Mousse
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 20/03/2013
Localisation : Les Caraïbes

MessageSujet: Re: Seul Maître après Dieu   Sam 27 Juil 2013 - 9:35

26 Juillet
Jolie brise, mer peu agitée.
A la tombée du jour, l’Ondine sous voilure aisée, j'ai fais allumer nos lanternes de poupe.

27 Juillet
Le temps change. La mer devient agitée et le vent forcit nous obligeant à ferler les perroquets.
Je fais une estime de notre longitude.
Ce n’est pas chose aisée maintenant qu’il n’y a ni côte ni île en vue. Je dois tenir compte de la vitesse de l’Ondine – 3 à 4 nœuds le jour & 1 à 2 la nuit – des courants, peu où pas connus au delà de quelques milles des côtes, de la dérive de l’Ondine, assez importante mais que j’ai eu le temps d’apprécier en observant notre sillage depuis l’appareillage.
A la méridienne, je fais le point pour connaître notre latitude - je possède un sextant mais que je ne maîtrise pas encore très bien – Je n’ai jusqu’à maintenant naviguer qu’en vue de côtes.
Notre position serait donc : 15°30 N - 67°0 W

J’ai convié Le capitaine Fuentes à déjeuner. Nous pourrons ainsi comparer nos calculs. C’est un marin plus expérimenté que je ne le suis – des années de navigation, de simple volontaire jusqu’à second, puis capitaine aujourd’hui - & j’ai à apprendre de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine Lepic PNJ
Mousse
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 20/03/2013
Localisation : Les Caraïbes

MessageSujet: Re: Seul Maître après Dieu   Ven 2 Aoû 2013 - 9:27

30 Juillet
La pinque, Armageddon -j’ai déchiffré son nom à la lunette – nous précède pour entrer dans le port. Elle est suivie de l’Angélique & nous fermons la marche.
Grand voile & la misaine carguées nous virons à la suite pour éviter un banc sur la rive orientale du Rio. Nous  passons devant les batteries de la forteresse et allons accoster le quai qui fait face à l’ancienne ville de Nueva Isabela  - détruite par un cyclone - sur la rive orientale.

Avec Enrique de Fuentes, nous sortions des magasins du plus important marchand de la ville quand nous fûmes abordé par un quidam.

- Vous devez être les capitaines de l’Angélique & de l’Ondine n’est-il pas ?

- Oui da ! Capitaine Antoine Lepic et Enrique Fuentes de Llivia. Vous êtes ?

- Capitaine Godefroy (PNJ) commandant la grande pinque Armageddon que vous suiviez pour entrer au port. Me feriez vous le plaisir d’accepter une invitation à dîner ? … Nous pourrions nous retrouver au coucher du soleil à l’auberge de la place d’arme. J’ai oui-dire qu’elle jouissait d’une excellente réputation.


Enriques et moi avons accepté.

Au cours du dîner, notre hôte nous présenta une requête :

- Messieurs, je vous le demande sans ambages. Puis-je me joindre à vous dans la poursuite de votre voyage ?

Nous en serions évidemment ravis »
Répondis-je.

Voyez-vous, repris le capitaine Godefroy, les pirates disposent de bases à quelques jours de navigation. Une vraie plaie pour notre corporation.

Enrique de Fuentes intervint.

Dans une ville de cette importance, ils ont sans doute des espions. Ils nous faudra être très discret sur notre date d’appareillage & notre destination et ce, tant vis à vis de nos équipages qu’auprès des terriens que nous rencontrerions jusqu’à notre départ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine Lepic PNJ
Mousse
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 20/03/2013
Localisation : Les Caraïbes

MessageSujet: Re: Seul Maître après Dieu   Lun 5 Aoû 2013 - 20:58

L’Angélique 3C a été prise, pillée & incendiée nous nos yeux après  deux jours & deux nuit d’un combat vraiment acharné.
Il semble qu’un seul homme s’en soit échappé. Je l’ai aperçu sautant de la galerie de poupe et rejoignant à la nage la yole du capitaine qui était en remorque. Peut-être est-ce lui !

Nous sommes désormais seul face aux quatre frégates de l’Ordre du Chaos.
La canonnade continue. Deux frégates font encore feu sur nous. Les pirates ont leurs équipages exsangues et bien que nous ne soyons qu’une quarantaine encore valides, c’est peut-être trop pour qu’ils tentent un abordage.
Nous répondons presque coup pour coup. Tout les valides, subrécargue, commis aux vivres, même mon valet,, servent les canons et se tiennent près à repousser un abordage.

Une frégate à lancé ses grappins et nous a abordé.

Tout est perdu for l’Honneur !

Après une résistance opiniâtre, faute de combattant l’Ondine est tombée aux mains des pirates.
Seul survivant, j’ai sauté à la mer depuis le couronnement et me suis hissé à bord de notre canot. Nous l’avions, ainsi que les deux chaloupes, mis à la traîne pour dégager le pont en prévision du combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Seul Maître après Dieu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Seul Maître après Dieu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Seul Maître après Dieu
» Une horde dédiée à un seul dieu
» Devinette, un seul mot à trouver!
» William Branham, prophète du dieu Yahweh par ses miracles et autres prophéties ?
» Juin 2004: Dieu et nous seuls pouvons de Michel Folco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Caraïbes 1712 - le forum :: La ville haute :: Par la plume et l'épée... [RP] :: Vos histoires au fil de l'eau-
Sauter vers: