Caraïbes 1712 - le forum

Forum du jeu Caraïbes 1712
 
AccueilCaraïbes 1712S'enregistrerConnexionRechercherWiki
Le Deal du moment : -34%
Ordinateur Apple Mac mini ( modèle 2020) avec ...
Voir le deal
679.99 €

 

 où le capitaine Bertrick dit le Diable Rouge revient aux Amériques

Aller en bas 
AuteurMessage
Bertrick
Maître de Jeu
Bertrick

Messages : 1974
Date d'inscription : 10/01/2012
Age : 71
Localisation : J'sais pas ! J'vois double sur ma boussole et j'ai vomi sur ma carte !

Infos
Nationalité: Pirate Pirate

où le capitaine Bertrick dit le Diable Rouge revient aux Amériques Empty
MessageSujet: où le capitaine Bertrick dit le Diable Rouge revient aux Amériques   où le capitaine Bertrick dit le Diable Rouge revient aux Amériques Icon_minitimeMar 23 Mar 2021 - 17:29

L'homme quy franchis l'huis de la gargotte avois dépafféz de quelques ans la quarantaine, il approchois mesme le demy d'un siècle. La silhouette plus haute que la moyenne de ses contemporains, affez épaiffe bien qu'abfente d’embompoint laiffois l'impreffion de force laquelle n'éftois point feinte.
Sous le tricorne une barbe rouffe tailléz court enserrois un vifage burinéz d'avoir bourlinguéz toute sa vie sur les sept mers.
Son œil droit éftois recouver d'une pièce de cuir noir fixéz par un lacet itou de cuir qui lui enfferrois la tefte.


- Sang du Christ ! Si je n'étais point certain qu'il soye bien trépassé je jurerai avoir le capitaine Bertrick en personne devant moi.

- Holà compain Enrique ! Je soye pourtant bien moi ha ha ha !

Et par vieille habitude

- Et puis morbleu claironne donc mon nom moins fort. Inutile que tous saches que je suis de retour. Mais … Corne de Bouc je t'ai bien entendu t'exclamer Sang du Christ ! Serais-tu devenu ouaille de cureton ?

- Que néni capitaine ha ha ha. Mais nous sommes icy en terre espagnole et l'Inquisition a des yeux & des oreilles partout. Mieux vaut afficher de bons sentiments envers Notre Seigneur. Allons nous asseoir à ma table habituelle je vous offre le pot. Des années qu'on se soye point vu. C'était en dix sept si je me remembre bien ... à bord du 74 qu'on avait pris aux Gueux . Que me vaut le plaisir de vous voir céans ?

- On m'a dit au chantier naval que les charpentiers se retrouvaient icy. Or j'en cherche un pour compléter mon équipage . Tu avais d'ailleurs été un excellent charpentier & aussi un redoutable combattant. T'en sentirais-tu pour reprendre la mer avec moi ?

- Ben ça capitaine, la vie de charpentier sur un chantier n'est point ce que j'en attendais. En fait c'était pour les beaux yeux d'une femme que je me soye acheté une conduite … Dolorès qu'elle se prénommait. Elle est morte en couche l'an dernier avec l'enfant qu'elle portait de moi . Que ça aurait été pour sûr un beau gaillard. Fi ! Rien ne me retiens donc de vous suivre …
Sa voix se mua en murmure « 
- Jusqu'en Enfer s'il le faut ».

- Il ne te sera point nécessaire de me suivre si loin. Ha ha ha !
Revenir en haut Aller en bas
Bertrick
Maître de Jeu
Bertrick

Messages : 1974
Date d'inscription : 10/01/2012
Age : 71
Localisation : J'sais pas ! J'vois double sur ma boussole et j'ai vomi sur ma carte !

Infos
Nationalité: Pirate Pirate

où le capitaine Bertrick dit le Diable Rouge revient aux Amériques Empty
MessageSujet: Re: où le capitaine Bertrick dit le Diable Rouge revient aux Amériques   où le capitaine Bertrick dit le Diable Rouge revient aux Amériques Icon_minitimeSam 27 Mar 2021 - 16:28

- Mais vous capitaine qu'avez-vous fais tout ce temps ?

- Ho moi ? Corsaire françois. Le lieutenant général des Isles du Vent françois, Isaac de Pas Marquis de Fesquières m'a offert un brevet d'officier dans les armées navales de la Régence. J'a démissionné quelques années après & me suis établi à Rouen riche comme un nabab … Las, la passion  pour les femmes, la bonne chair & surtout le jeu ... & aussi que, du fait d'hommes d'affaires qui sont canailles de haute volée, quelques querelles que je ne suis parvenu à régler que par l'entremise d'avocats & à mon dépens, ont eu raison de toute ma fortune. Me voici donc de retour aux Amériques. Pour le moment je dispose encore d'un  petit trois mâts.  Il ne porte aucune pièce de canon & je n'ai point un sol vaillant pour en acquérir. Il est au mouillage à La Gueyra. Règle tes affaires privées, boucle ton coffre où ton sac & rejoins le bord. Il s'agit du dogre Oméga. Tiens d'ailleurs, peu-estre connais-tu d'anciens compagnons qui seroient icy itou ?

- Que non point capitaine mais je me fais fort de vous trouver dans la ville basse quelques coquins qui voudront bien embarquer avec un capitaine tel que vous. Le nom de Diable Rouge est encore dans nombre de mémoires & devrait faire pencher la balance s'il en estois quelques peu indécis.
Revenir en haut Aller en bas
Bertrick
Maître de Jeu
Bertrick

Messages : 1974
Date d'inscription : 10/01/2012
Age : 71
Localisation : J'sais pas ! J'vois double sur ma boussole et j'ai vomi sur ma carte !

Infos
Nationalité: Pirate Pirate

où le capitaine Bertrick dit le Diable Rouge revient aux Amériques Empty
MessageSujet: Re: où le capitaine Bertrick dit le Diable Rouge revient aux Amériques   où le capitaine Bertrick dit le Diable Rouge revient aux Amériques Icon_minitimeVen 2 Avr 2021 - 15:52

Bertrick avoit hâte de quitter La Gayra au plus tôt. Or qu 'il n'avoit aucun maravédis en poche, il n'éstoit que le patron inconnu d'un assez misérable dogre & qu'il éstoit de surcroît visiblement étranger, un rouquin, un allié peut-être comme il se prétendait  mais plus où moins suspect de n'estre point un fervent catholique bien qu'il se signa ostensiblement aux passages des processions nombreuses en ces temps de carême.

Les hommes de son équipage, recrutéz par Enrique attiroient aussi par trop l'attention des archers & des officiers du Rey car éstoient tous connus comme la lie du port & de la basse ville. Ils avoient suivis Enrique uniquemens sur la promesse de richesse faciles & de bien plus de liberté qu'il n'en avoient eus jusqu'à présent.

Equipage au complet, quarante gaillards avides de fortune sans trop coups férir, Oméga sortit de La Gayra & s'établit tribord amures par grand frais d'Est, avec toute la toile présente à bord.


La vigie aperçut au matin du troisième jour un trois mâts d'une centaine de tonneaux à 4 lieues dans le nord lequel fut plus tard reconnu comme éstant aux hollandois. Il faisoit N O au grand largue, tribord amures sous voilure aisée. Bertrick commanda qu'on luy coure sus.

Comprenans qu'il éstois chasséz hors que ce dogre qui faisoit force de voile pour lui coupez la route ne porta aucun pavillon, le patron hollandois fit par défiance virez dans le vent, bordez  ses huniers & larguez les ris des basses voiles pour se soustraire à une attaque qu'il jugeait évidente. Il avoit l'intention de se glissez parmi les ilots des Isles d'Avès lesquelles éstoient visibles à moins d'une lieue plein nord. & dont il connaissoit fort bien quelques petites criques très discrètes.

Oméga qui portoit tout dessus rattrapa sa proie avant qu'y-celle ne parvienne à ses fins. Il remonta le long du flanc tribord de Schelvis sur le pont duquel une grande part de l'équipage s'affairoit avec force précipitation & dans le plus grand désordre à dégagez le pont encombréz & à mettre en batterie les deux pièces de canon – avantage certain si ils y parvenoient puisque leur chasseur en estoit visiblement dépourvu.
Revenir en haut Aller en bas
Bertrick
Maître de Jeu
Bertrick

Messages : 1974
Date d'inscription : 10/01/2012
Age : 71
Localisation : J'sais pas ! J'vois double sur ma boussole et j'ai vomi sur ma carte !

Infos
Nationalité: Pirate Pirate

où le capitaine Bertrick dit le Diable Rouge revient aux Amériques Empty
MessageSujet: Re: où le capitaine Bertrick dit le Diable Rouge revient aux Amériques   où le capitaine Bertrick dit le Diable Rouge revient aux Amériques Icon_minitimeMar 6 Avr 2021 - 16:29

Bord à bord avec Schelvis à moins de douze coudées (18 m).  Deux douzaines parmy les hommes, agenouillés qui derrière le bastingage bâbord qui dans la grande hune & celle de misaine - la dizaine restante éstant occupéz à la manœuvre du gréement - déclenchèrent une mousquetade laquelle faucha bonne part des canonniers bataves justemens dans ce temps occupéz à mettre en batterie leur canon tribord. Des hunes tombèrent aussi sur le pont de Schelvis quelques boites à poudre lesquelles ajoutèrent encore au désarroi.
Le patron du Schelvis sur sa dunette, d'un coup de pistolet étendit roide mort l'un des tireurs de la hune de misaine lequel, trop sûr de luy s'éstoit redresséz pour rechargez plus aisémens son mousquet.
Bertrick ordonna à l'homme de barre ;
- Sur lui, bâbord la barre.
Le barreur poussa le timon en grand sur bâbord cependant que Bertrick dévala l'échelle de dunette, sauta sur la lisse bâbord couru sur y-celle jusqu'aux aux porte-haubans de misaine, ainsi devant ses hommes & plus exposéz qu'eux-même pour l'exemple.
Y-ceux furent subjuguéz devant telle bravade. Les coques s'entrechoquèrent, le bossoir d'ancre de Oméga dans les porte-haubans du grand mât de Schelvis. Avant que grappins & corbeaux eurent croché pour assujettir les deux vaisseaux, les tireurs envoyèrent une seconde salve tout comme Bertrick qui fit, en vain, feu de son pistolet en direction de son homologue hollandois … Ils abandonnèrent  derechef leurs mousquets sur le pont,  prirent sabres, demi piques où coutelas qu'ils avoient à leurs pieds & au cri « Por el Diablo Rojo » se dressèrent & bondirent sur le pont batave derrière leur capitaine vêtu pour l'occasion d'une tunique rouge des troupes de marine angloise sur laquelle il avoit ôtéz les épaulettes, d'un mouchoir rouge nouéz autour du cou & d'un bandana de même couleur qui luy enserroit la teste..
La ruée hurlante bouscula toute résistance.

Dans la couple d'heure qui suivit, quatre hommes cependant passèrent de vie à trépas, tous quatre des suites de mauvaises blessures – coup d'esponton où de demi pique dans le bas-ventre pour deux d'entre eux, coup de barre d'anspect sur la teste pour un autre & quant au dernier il s'estoit interposé, bien involontairement du reste, devant le capitaine le protégeant ainsi d'un coup de pistolet tiréz par le patron hollandois -  lesquelles blessures sans chirurgien à bord éstoient toutes fatales.
Bertrick n'avoit qu'une estafilade au poignet droit qu'il désinfecta abondamment avec du vinaigre comme il avait vu si souvent faire par les chirurgiens sur ses précédents navires.
Moins de cinq cents piastres furent trouvéz dans le coffre du bord. Quand à la cargaison, peu de valeur certes mais qui permit au capitaine au retour à La Guayra   d’échanger Oméga contre une barque longue de quarante tonneaux en bon état & six pièces de canon de trois livres en fer ayant peu servi. Mille & cinq cent piastres furent aussi distribuéz aux hommes.
Le charpentier Enrique fit peindre « Le Revenant » sur le tableau de poupe de la barque.
Revenir en haut Aller en bas
Bertrick
Maître de Jeu
Bertrick

Messages : 1974
Date d'inscription : 10/01/2012
Age : 71
Localisation : J'sais pas ! J'vois double sur ma boussole et j'ai vomi sur ma carte !

Infos
Nationalité: Pirate Pirate

où le capitaine Bertrick dit le Diable Rouge revient aux Amériques Empty
MessageSujet: Re: où le capitaine Bertrick dit le Diable Rouge revient aux Amériques   où le capitaine Bertrick dit le Diable Rouge revient aux Amériques Icon_minitimeDim 11 Avr 2021 - 18:36

Le Revenant s'en fut établir sa prime croisière devant l'Isle de Bon Air où il ne tarda point  & toujours sans arborez aucun pavillon à s'emparez d'un petit senau aux hollandois; l'Arabella.

Après pillage d'y-celui & que ses cales furent défoncé, la barque fit voiles jusque  sous le vent des Isles d'Avès pour s'abritez du gros temps qui faisoit l'horizon oriental tout noir & menaçans.

Après le coup de chien Le Revenant prit en chasse un dogre aperçu plus au nord & reconnu une couple d'heure plus tard comme éstant espagnol mais le capitaine Bertrick confirma  la chasse. Les hommes s’entre-regardèrent par en dessous mais obéirent. Chacun s'observant car tous se sachant ruffians à divers degrés & craignant que faire montre de réticence de leur part ne les fit mettre au ban voire bien pis.
Ils firent donc l'abordage avec hargne pour ne point laissez de témoin de leur forfanterie.

Après cet acte de piraterie manifeste, Bertrick attira à l'écart dans la grand chambre après le pillage & pendant que les hommes se saoulaient sur le pont Jimenez son charpentier.

   - Enrique, buvons un boujaron de rumfusnian comme au bon vieux temps pour festez ça.
Revenir en haut Aller en bas
Bertrick
Maître de Jeu
Bertrick

Messages : 1974
Date d'inscription : 10/01/2012
Age : 71
Localisation : J'sais pas ! J'vois double sur ma boussole et j'ai vomi sur ma carte !

Infos
Nationalité: Pirate Pirate

où le capitaine Bertrick dit le Diable Rouge revient aux Amériques Empty
MessageSujet: Re: où le capitaine Bertrick dit le Diable Rouge revient aux Amériques   où le capitaine Bertrick dit le Diable Rouge revient aux Amériques Icon_minitimeMar 4 Mai 2021 - 6:42

Résidence du gouverneur à La Tortue

- Et bien mon cher Bertrick, j'a ouie dire que vous este entré dans le port à la nuit tombée  & ce, à bord d'un de vos canots. Auriez-vous perdu en mer ce lougre Le Goupil Rouge sur lequel j'ai d'ailleurs quelques parts ?

- Las oui da gouverneur, j'ay croisé à l'ouest de Isle de Gonave deux corvettes sous pavillon à nous. La Brigitte quelque chose & Minerva. Ces fourbes qui les commandent m'ont attaqué par surprise après que m'avoir pourtant fait des amabilités. Je me suis approché sans défiance de La Brigitte une petite corvette supérieure & de beaucoup en bouche à feu à mon lougre. Quand à Minerva, corvette aussi, mais de plus fort tonnage que la Brigitte & portant deux fois plus d'hommes que Goupil Rouge elle n'estoit venue que pour porter l'estocade ne me laissant point la moindre chance.

- Je connais un peu les capitaines qui les commandent. Ils font bien sûr parfois escale icy. Eric Leblanc a "Brigitte la bougresse". C'est amusant il se dit luy-même estre « le cocu ». L'autre, Thomas de la Merveille a Minerva. Peu à en dire c'estoit un fat. Ces deux capitaines sont de la confrérie de Pat London.

- Que lui je connais depuis fort longtemps. Qui se ressemble s'assemble donc. Me voilà prévenu à leur encontre.
Revenir en haut Aller en bas
Bertrick
Maître de Jeu
Bertrick

Messages : 1974
Date d'inscription : 10/01/2012
Age : 71
Localisation : J'sais pas ! J'vois double sur ma boussole et j'ai vomi sur ma carte !

Infos
Nationalité: Pirate Pirate

où le capitaine Bertrick dit le Diable Rouge revient aux Amériques Empty
MessageSujet: Re: où le capitaine Bertrick dit le Diable Rouge revient aux Amériques   où le capitaine Bertrick dit le Diable Rouge revient aux Amériques Icon_minitimeLun 10 Mai 2021 - 18:27

A bord de l'Etoile filante.
Appareillé de La Tortue le 2 May après midy. Cap Est au près serré.
Le 3 May après midy au nord de La Véga.
- Voile en vue droit devant !
- C'est un senau aux espagnols » annonça Bertrick après l'avoir longtemps observé dans sa lunette. « Il est sur la même route que nous mais nous gagnons aisément sur lui. … il jauge dans les 150 tonneaux pour le moins, une belle proie donc. Donnons lui la chasse. Holà devant ! Du monde en haut a déferler les perroquets !
Le barreur à ses côtés intervint :
- Capitaine j'ai longtemps navigué sur ce genre de navire. 8 bouches à feu de 4 livres & nous étions bien une quarantaine à bord.
- Quarante comme nous autres donc ! & ce ne sont que des marins au commerce. Quand aux pièces de canon rien ne prouve qu'il en porte autant. Les armateurs sont avares & n’hésitent point à mettre des canons en bois peint pour nous leurrer. De toute manière, ce ne sont que marins de commerce, or donc leurs canonniers sont peu expérimentés & les bouches à feu de mauvaises qualité & qui plus est, mal entretenues.

Le capitaine espagnol avoit deviné la nature de la barque qui approchait tout dessus – peut-être pensait-il avoir affaire à un corsaire. Sans doute préférerait-il un de ceux-là avec qui il pourrait négocier une rançon pour son navire sa cargaison & pour lui-même plutôt qu'a des pirates ( ces derniers demandant toujours à l'équipage capté si leur capitaine les avaient maltraité. auquel cas si c'estoit à l'évidence le cas, son sors serait qu'il soit jeté à la mer voire torturé à loisir jusqu'à ce que mort s'ensuive par simple jeu).

Le senau Mosqueruela fut capturé & en partie pillé – la cale de l'Étoile Filante estant trop exigu pour tout transborder - avant qu'il fusse coulé à fond. L'équipage, après qu'il eut participé au transbordement des marchandises fut abandonné en un point isolé de la coste de Saint Domingue. Le capitaine, condamné à la planche fut jeté pieds & poings liés par dessus bord.
Bertrick décida d'aller vendre le butin à Isle La Mone ainsi qu'elle étoit indiquée sur une carte Françoise fruit d'un pillage précédant.
Revenir en haut Aller en bas
Bertrick
Maître de Jeu
Bertrick

Messages : 1974
Date d'inscription : 10/01/2012
Age : 71
Localisation : J'sais pas ! J'vois double sur ma boussole et j'ai vomi sur ma carte !

Infos
Nationalité: Pirate Pirate

où le capitaine Bertrick dit le Diable Rouge revient aux Amériques Empty
MessageSujet: Re: où le capitaine Bertrick dit le Diable Rouge revient aux Amériques   où le capitaine Bertrick dit le Diable Rouge revient aux Amériques Icon_minitimeJeu 13 Mai 2021 - 16:28

Ayant appareillé le 8 May de Isle La Mone, Étoile Filante prit en chasse un trois mâts marchand observé depuis la terre par un guet & qu'elle rejoignit à 4 lieues SQSO du Cap Roxo. Approchée à moins d'un mille, la chasse se révéla être Buitre, une corvette marchande espagnole de plus de 100 tx. Longue de près de septante pieds & percée pour 10 pièces de canons elle portoit un demi cent d'hommes or que Etoile Filante qui ne jaugeait que 40 tonneaux n'avait que 4 pièces de 3 & portait 40 hommes.
Pourtant, le conseil d'équipage n'hésita point & vota pour qu'on l'attaque.

Étoile Filante, plus manœuvrante & fort de sa supériorité en vitesse, papillonna autour de Buitre prenant bien garde à ne point rester dans la ligne de tir des pièces de canon espagnoles un temps suffisant pour en recevoir le feu.
Après 9 volées à mitraille – volée étant un bien grand mot pour définir le feu d'une couple de pièces de 3 livres sur chaque bord.
Étoile Filante a abordé Buitre. Nombre de Dons estoit montés dans le gréement qui dominait largement la mature de la barque de Bertrick & de là ont harcelé les abordeurs avec tromblons & escopettes leur interdisant d'aller les y débusquer. Quelques autres s'étoient fortement barricadés avec leur capitaine dans le gaillard d'arrière.

La situation devenu inextricable avec des hommes tués où blessés en nombre croissant, Bertrick commanda la retraite.
Les deux vaisseaux étroitement liés par moult grappins furent enveloppés par la nuit. On refit l'assaut en discrétion à la faveur de l'obscurité du début de nuit & avant que ne se lève la lune. Les espagnols dans les hunes ne pouvaient voir Bertrick & les siens réinvestir en catimini leur pont. Moult pots à fumée furent jetés dans l'entrepont par les panneaux d'écoutilles qui furent fermés & condamnés sauf celui du gaillard d'arrière. Après un temps quelques espagnols sortirent en toussant & crachant.
Bertrick saisit un porte-voix.
- Rendez-vous à merci ! Jetez vos armes & sortez les mains sur la tête !
Peu après, c'est le capitaine espagnol – une pointe de sabre enfoncé dans le creux des reins & le canon d'un pistolet collé à ses parties nobles - qui avec le porte-voix intima en chevrotant un peu à ceux des hunes de jeter leurs armes sur le pont & de descendre sinon à s'exposer à brûler vif, le chef des pirates menaçant de bouter le feu à la corvette en cas de refus.
Buitre fut prise mais 5 hommes de la compagnie avaient passé de vie à trépas & 3 autres portaient des blessures graves surtout en l'absence de chirurgien sur les deux vaisseaux.
Revenir en haut Aller en bas
Bertrick
Maître de Jeu
Bertrick

Messages : 1974
Date d'inscription : 10/01/2012
Age : 71
Localisation : J'sais pas ! J'vois double sur ma boussole et j'ai vomi sur ma carte !

Infos
Nationalité: Pirate Pirate

où le capitaine Bertrick dit le Diable Rouge revient aux Amériques Empty
MessageSujet: Re: où le capitaine Bertrick dit le Diable Rouge revient aux Amériques   où le capitaine Bertrick dit le Diable Rouge revient aux Amériques Icon_minitimeMar 29 Juin 2021 - 16:31

The Outlaw estoit mouillé par sept brasses sur fond de sable & coquillages & évitoit sur son ancre tribord avec le jusant.
A une encablure viron sur bâbord , la compagnie du Diable Rouge faisoit ripaille autour de barbacoa où une paire de porcelets & un grand quartier de bœuf estoyent à grilléz.
Le vin estoit plus que d'abondance – Bertrick avoit faict défense, ainsi que les hommes le voulussent, qu'une couple de feuillettes de rhum (137 litres chacune) soyent amenéz à terre & misent en perce.
Bertrick se doustoit cependant bien que nombre de flacons de tafia estoyent venus à terre « sous le manteau ».

Enrique le charpentier de la compagnie estoit venu à terre par le premier aller retour de la chaloupe & avoit sans perdre de temps faict coupéz des arbres pour érigez un grand carbet à la parfin de gardéz les armes à feu & la poudre au sec, la pluie estant très fréquente en cette saison de l'année.

Bertrick avoit gagnéz le rivage avec le canot parmis les derniers & dans l'eau jusqu'à mi mollets, observoit d'un œil connaisseur son nouveau vaisseau.
Un cotre de 72 pieds, armé en guerre.
- Il pique un peu du nez constata t-il.
Il  analysa en marin expérimenté ;
- Son tirant d'eau de 10 pieds a donc augmenté à l'avant ce qui le rend trop ardent d'où, comme j'ay constatéz en prenant la barre, sa forte tendance à loféz (venir dans le vent) & qu'il faille donc constamment de la barre au vent. Ce qui le ralenti. Il va falloir équilibrez la cargaison pour le remettre dans ses lignes d'eau avant que de faire voiles.
Revenir en haut Aller en bas
Bertrick
Maître de Jeu
Bertrick

Messages : 1974
Date d'inscription : 10/01/2012
Age : 71
Localisation : J'sais pas ! J'vois double sur ma boussole et j'ai vomi sur ma carte !

Infos
Nationalité: Pirate Pirate

où le capitaine Bertrick dit le Diable Rouge revient aux Amériques Empty
MessageSujet: Re: où le capitaine Bertrick dit le Diable Rouge revient aux Amériques   où le capitaine Bertrick dit le Diable Rouge revient aux Amériques Icon_minitimeDim 4 Juil 2021 - 14:53

Baye de Maracaye
La lune gibbeuse & croissante dans son premier quartier n'estoit point encor levéz.
Sur le pont comme sur la dunette, tous perçurent un chant faiblement audible par basbord devant.
- Silence partout ! Faict passéz joliment (rapidement).
Le chant, plus fort à présent & en anglois assurément,  estoit accompagnéz d'un mauvais crin-crin désaccordéz & d'un fifre.
- Une gigue qu'on danse sur un gaillard d'avant » fit remarquer Edgar Pils le maistre canonnier.
- Oui » acquiesça Bertrick. « Or donc sur un navire heureux. Il est peu probable de faict que ce soye un vaisseau du Roy. Y-ceux pratiquent par trop « la presse » & les officiers estoyent bien trop tyranniques pour qu'ilz ayllent des équipages encor assez heureux pour chanter.
- Que non plus d'ailleurs un marchand » pour ce que j'ay d'expérience à leurs bords » renchérit Nicholas Henaff le bosco. « Les patrons  de ceux-là, qui sont souvent propriétaires de leurs navires, mesurent bien moins que nécessaire tant le nombre d'hommes à la manoeuvre que sur les vivres du bord pour faire d'avantage de bénéfice.
- Très juste Henaff. Or donc nous avons proche de nous plus que probablement un corsaire aux anglois sortit de Coro & dans ces mers ilz sont sur de grandes frégates ... Faites passer ! Tout le monde en haut dans le plus grand silence qu'il se peut faire, nous allons virer de bord.

Bertrick aperçut  presque aussitôt – la lune s'éstoit levéz - des silhouettes silencieuses courir jusqu'aux râteliers « de bas-mât » & de « ceux en abord » pendant que d'autres s'élevoyent rapidement par les enfléchures jusqu'à la vergue barrée & celle  du perroquet.  
- Song ! Tribord la barre. Cap nord ouest par nord.
- Nord ouest par nord capitaine ». Peter Song poussa franchement la barre du timon en grand sur tribord. Bertrick vit dans le petit habitacle éclairé par une lanterne sourde, l'aiguille du compas pivoter rapidement.
- Comme ça » dit-il à Song.
- Henaff faites envoyer le clinfoc & la trinquette.

Une fois écoutes & boulines tournéz & amarréz, The Outlaw s'élança sur son nouveau cap avec une belle giste tribord.
La gigue endiabléz s'estompa rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Bertrick
Maître de Jeu
Bertrick

Messages : 1974
Date d'inscription : 10/01/2012
Age : 71
Localisation : J'sais pas ! J'vois double sur ma boussole et j'ai vomi sur ma carte !

Infos
Nationalité: Pirate Pirate

où le capitaine Bertrick dit le Diable Rouge revient aux Amériques Empty
MessageSujet: Re: où le capitaine Bertrick dit le Diable Rouge revient aux Amériques   où le capitaine Bertrick dit le Diable Rouge revient aux Amériques Icon_minitimeMar 6 Juil 2021 - 16:33

L'aurore. Aucun corsaire n'éstoit point en vue mesme depuy les barres de perroquet où s'estoit dès proton minet juché Bertrick avec une lunette. Sur tribord avant & à trois bonnes lieues, un navire marchand éstoit en vue. Grée latin avec son grand mât sumontéz d'un hunier ; une pinque - où pinquet comme a sceu Bertrick qu'on disoit parfois - de quelques 300 tonneaux de jauge & arborant le pavillon du Rey d'Espagne.
C'éstoit un fort party comme on en jugea sur la dunette une couple d'heure plus tard quand les flancs du pinquet montroient qu'ilz estoyent percéz pour 12 pièces de canon de 6 livres de balles.
Henaff qui avait naviguéz sur un tel navire dit qu'il portoit nécessairement un équipage fort nombreux, plus de quatre vingt hommes, pour ce que sur ce type de vaisseau hermaphrodite on pouvoit dépasséz les antennes pour les caler sur le pont – y-celles estoyent plus longues que le navire - & gréer en lieu & place des vergues pour passer à phare carré. C'éstoit longue & épuisante manœuvre qui nécessitoit pléthore de bras.

Le Conseil d'équipage décida à main levée qu'on y fasse la chasse.
L'attaque décidée, Bertrick donna les ordres pour courir sus à El Espiritu.

Las ! Le patron d'y-celui  voyant fondre sur lui ce cotre portant tout dessus comprit qu'il avoit affaire à des ruffians. Il fyt placéz son navire en état de défense.

A la confusion de Bertrick comme de toute la compagnie d'ailleurs, El Espiritu tira du canon avant mesme que Pils le canonnier n'eut faict rugir les bouches à feu de The Outlaw.

La bordée tirée hors de portée n'eut que fort peu d'effet sur le cotre & Bertrick faisoit de suite hisséz le pavillon rouge pour signifiéz à l'espagnol devant tant d'outrecuidance «  Il ne vous sera faict aucun quartier ».
Une seconde bordée à mitraille de l'espagnol répondit à cette menace & y-celle creusa d'effroyables saignées parmi les hommes de The Outlaw qui s'estoyent aglutinéz contre le bastingage.

Après tel carnage - plus de vingt cinq hommes - Bertrick reconnu son échec & renonça à l'attaque.
The Outlaw avoit perdu beaucoup trop de monde pour envisager en sus un abordage cousteulx en hommes contre un vaisseau dont la bordée meurtrière avoit en outre fort exaltez les défenseurs.
Penaud, The Outlaw vira & s'éloigna pour panséz ses plaies & immergéz les corps d'un tiers de la compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




où le capitaine Bertrick dit le Diable Rouge revient aux Amériques Empty
MessageSujet: Re: où le capitaine Bertrick dit le Diable Rouge revient aux Amériques   où le capitaine Bertrick dit le Diable Rouge revient aux Amériques Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
où le capitaine Bertrick dit le Diable Rouge revient aux Amériques
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Diable rouge
» Gérard De Nerval (1808-1855) VI. Le diable rouge III
» Barbe-Rouge le retour !....
» DAREDEVIL RED (ROUGE)
» (Heller) Fouga CM-170 Fouga Magister Red Devils Force Aérienne Belge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Caraïbes 1712 - le forum :: La ville haute :: Par la plume et l'épée... [RP] :: Vos histoires au fil de l'eau-
Sauter vers: